News

Bonnie and Clide contre les Chinois : opération Dronin


J’ai reçu une lettre avec un colis envoyé par BrainFPV contenant une carte F4 et sa PDB : la RE1 et la MPb. Il s’agit d’un ensemble empilable carte de vol et plaque de distribution, avec Osd, système de chronométrage et composants au top du hip hop. D’une qualité de fabrication hors du commun et qui promet des performances intéressantes.

Déjà en vente et déjà hors stock hormis chez DFPVR  ( drone fpv racer ) , cette ensemble possède quelques caractéristiques prometteuses comme les 120 A en burst acceptés par la PDB.

Dear Fredouillo,

Voici notre produit. Il est fabriqué aux US et est destiné au fpv racing. Prière de le tester, de nous fournir vos retours et d’en parler sur fpv passion siouplait ( s’ensuit une liste des spécificités des composants et un gros Big bisou ).

Nous allons voir cette carte de vol de plus près. Mais vous savez que je n’aime pas les articles uniquement dédiés aux produits et tant que je peux essayer d’apprendre quelque chose, je le fais. Evidemment ce n’est pas possible à chaque fois. Voici ce que je vous propose d’aborder aujourd’hui :

  • La RE1, une carte sous Dronin
  • L’histoire d’Open Pilot et de ses doubles boucles de PID
  • Pourquoi ce logiciel n’est plus utilisé ou presque pour le FPV Racing
  • Dronin, le soft pour apprendre l’acro ?

 Cet article sera en deux parties !

Vous voyez bien là ? Non mais parce que la dernière fois que j’ai fais un article en deux parties, j’ai eu des commentaires du genre  » Il est pas fini ton article ! « .

Pourquoi deux parties ? Car je vais aborder la re1 dans cette partie et j’aimerais que dans la seconde nous voyions que Dronin et ses nombreux modes de vol peuvent vous aider à passer petit à petit vers le mode acro. Je pense notamment au mode Axis Lock qui est un mode acro avec une limitation angulaire. Pas bête.

  • Partie 1 : La RE1, l’histoire d’Open pilot
  • Partie 2 : Comment ce soft peut vous aider à progresser

Comme convenu avec BrainFPV étudions un peu cet ensemble carte / pdb de plus près car il vaut le détour. La carte inclut :

  • un processeur de ouf : STM32 à 180 MHz
  • Un OSD au top qui gère la 3d stéréoscopique si besoin
  • Des MEMs ( accéléros, gyros ) de toute dernière génération Bosh Sensor tech
  • Un système de chronométrage intégré, multi protocole ( i-lap, Trackmate )
  • Un programme de gestion des LEDs ( jusqu’à 1000 ! )

srthj sfh

animation3-1

La carte

La politique de la maison

Screenshot_20160803-050414

Appli mobile Dronin

Avant de poursuivre, il faut que vous sachiez la chose suivante : cette carte est un monstre de puissance qui a été conçue entièrement aux US. Conception, réalisation, fabrication. Les concepteurs ont voulu que toutes les fonctions de la carte ( Chrono, leds et OSD surtout ) soient contrôlables via le soft. Il était donc impossible d’utiliser Cleanflight. C’est un dérivé d’Open Pilot qui a été choisi car c’est un logiciel capable de gérer toutes ses fonctions : Dronin 

Bien que cette ensemble soit résolument tourné vers le FPV Racing, je soupçonne BrainFPV de lorgner sur le marché des UAV. Mais nous n’allons pas le leur reprocher ! C’est plutôt bien vu excepté le fait que cela va décevoir plus d’un pilote. Moi le premier car j’ai renoncé à Open Pilot et aux CC3D à moins qu’elles soient sous CF justement.

MAIS cette version d’Open Pilot a été considérablement revue et semble simplifiée. Ce qui est le plus important reste la difficulté de gérer les PID. Ce point à t’il été amélioré ? Je me rappelle d’un épisode douloureux durant le tournage d’Ultimate Drone. Mon Kylin ayant été détruit par le Firebolt d‘Adrien, j’avais sorti ma machine de secours : mon ZMR 180 et ses 2206 2800 DragonFly. J’avais cependant énormément de vibrations et j’ai entrepris de baisser le P. Entre les banques de données et l’interface d‘Open Pilot, j’ai eu beau m’escrimer, rien à faire ! Évidemment le problème venait de moi car je réglais la mauvaise boucle ( voir plus bas ). Maîtriser ce logiciel est plus difficile que d’apprendre à utiliser CF. Il est cependant plus complet et permet de contrôler des fonctions avancées comme l’OSD.

zry

C’est d’ailleurs le contrôle de l’OSD qui a été le plus déterminant d’après moi dans le choix du logiciel. Car cet osd accepte la 3D stéréoscopique. Je ne connais personne qui utilise cette option mais peu importe. Les autres raisons sont d’après le concepteur :

  • La gestion des 1024 LED ( ils auraient pu pousser jusqu’à 4096 quand me^^me…)
  • La compatibilité application mobile ( voir image de gauche )
  • Le smart audio pour contrôler les “TBS UNIFY PRO 5.8” et “TBS UNIFY PRO 5.8 HV” via l’OSD

Compatible TBS Unify

zte

cliquez ici pour voir une démo de losd

RE1 Feature OSD based Video Transmitter Configuration - brainfpv - Mozilla Fire_2016-08-17_11-53-30

L’autre explication de ce choix, c’est la compatibilité avec les VTX TBS. Avec la RE1 et Dronin, vous pourrez contrôler votre émetteur vidéo, gérer la fréquence via la radio et bientôt plus encore. Grâce au Smart audio. Généreusement offert par TBS à Brain FPV.

Je commence à peine le montage de cette carte sur l’OB1 de Sky Hero. Ne condamnons pas Dronin trop vite et je vous dirai s’il est en mesure de rivaliser avec cleanflight. D’autant plus que si la carte est bien vendue, elle sera vite passée sous CF par les Boris B, Robert R ou Henry H  de tous poils.

Aspect Général

Une finition impeccable. C’est le top de l’intégration, de la finition et de la qualité. Rien à voir avec les cartes style naze ou cc3d. C’est véritablement la plus belle fabrication que j’ai jamais vue. Bravo. Dans la face des chinois !  ( professionnellement parlant bien sûr ).

Fabriquée aux US, nous sommes en présence du top comme je vous le disais. Ceci explique d’ailleurs cela au niveau du prix. Les composants de dernière génération, ça se paye. Mais c’est surtout la fabrication aux US qui coûte cher.

La carte française Neuron F4 jouit de la même qualité et du même problème : son prix prohibitif. Mais c’est une réussite, notamment au niTest de la Neuron d'Eznov et du logiciel Maestro - FPV PASSION - Mozilla Firefox_2016-08-17_12-13-31veau du logiciel Maestro.

 

Pour finir sur l’aspect, le ton mat de l’ensemble s’unifiera parfaitement avec le carbone. Et se mariera bien avec le carbone coloré du futur châssis FPV Passion, fruit de mes nombreux tests de machines et de l’expérience de Z A.

Racing Edition 1 (RE1) - brainfpv - Mozilla Firefox_2016-08-19_11-35-42

C’est beauuuu !

Pratique

La pdb et la carte de vol s’emboîtent. Loin du sandwich façon TBS qui est un bon produit mais ressemble à un mille feuilles, l’empilage de la RE1 et de la mPB n’a que deux étages. Aucun fil ne vient relier la carte à la plaque de distribution.

20160803_140457

PDB

Elle aussi à été pensée pour offrir un maximum de fonctionnalités dans un minimum d’encombrement. Comme

  • Le capteur de courant
  • Filtres LC
  • Tension lipo
  • : 5V (1.25A), 12V (150mA) + BEC filtre LC (750mA)

synergie

brainfpv_re1_manual_20160705Regardez sur l’image vous voyez plusieurs BEC qui fournissent chacun une tension et une intensité différentes. Vous ne pourrez pas brancher le VTX sur un BEC 12v 150 mA car les VTX consomment bien plus que 150 mA. Cette sortie est parfaite pour des LEDs. Pour votre émetteur vidéo utilisez la sortie F.

Filtres LC

Les fils du signal vidéo peut être repris sur la carte car elle fonctionne en synergie avec la PDB. Ce qui n’empêche pas d’utiliser la carte sans la pdb ou l’inverse. si vous suivez bien le manuel et les instructions de montage, vous profiterez des filtres LC qui amélioreront grandement votre liaison vidéo. Nous verrons dans un article dédié à quoi servent les filtres LC et vidéo.

RE1 Feature OSD based Video Transmitter Configuration - brainfpv - Mozilla Fire_2016-08-17_12-23-06

brainfpv_re1_manual_20160705

La partie logicielle

page2_1

Transpondeur

Amateurs de cleanflight,  il faudra patienter. Mais il y une raison à cela. Si le concepteur à choisi d’utiliser dronin, un fork d’open pilot, C’est pour contrôler toutes les fonctions de la carte. Notamment le chronometrage via les deux systèmes compatibles et les led Infra Rouges incluses dans le kit. La RE1 est compatible avec :

Trackmate via IR

Trackmate via IR

A l’heure où tout le monde se penche vers le RSSI pour chronométrer les temps, était-ce pertinent ? Mmmm…  Voyez le système IRC et celui de  la Team Borgnes FPVIls ne nécessitent pas de matériel supplémentaire.

Dronin

J’ai débuté avec Open Pilot mais j’ai eu la chance à l’époque d’avoir eu l’aide de Trappy de TBS . Et ce logiciel jouissait d’un Wiki très vivant. Aujourd’hui 95 % des cartes utilisent CF, Betaflight, Raceflight…  Est-ce un hasard ? Non. L’explication est simple :

One major reason why cleanflight/betaflight is more widely used is because they have been around loner and it is easier for manufacturers to release new boards that are compatible with it.

Si CF / BF est plus largement utilisé c’est car cela a longtemps été le seul logiciel et qu’il était plus facile pour les constructeurs de proposer des cartes compatibles.

Martin, à la tête de BrainFPV.

sfhj,

acro +

ryo

Un peu d’histoire

On ne peut plus parler d’Open Pilot mais plutôt de LibrePilot qui a connu ses dernières versions stables en 2015. Alors que dRonin en a eu trois en 2016. Il faut cependant revenir en arrière, jusqu’en 2009.

OpenPilot a démarré en 2009 et en 2012 certains des développeurs originaux ont créé un fork ( un dérivé ) nommé Tau Labs. Entre 2012 et 2015 ces deux logiciels ont été développés en parallèle mais indépendamment. En 2015, Open Pilot est mouru et Libre Pilot est né. Fin 2015, les plus actifs des développeurs créèrent dRonin. Bien que Tau Labs, Libre Pilot et dRonin aient l’air similaires, ils ne sont pas si proches. Et ont été gérés différemment.

Aujourd’hui, dRonin peut piloter les cartes F4 suivantes :

CC3D (F1), Naze32 (F1), Sparky1 (F3), Lumenier Lux (F3), DTFc (F3), Sparky2 (F4), Quanton (F4), OP Revo (F4), BrainFPV Brain (F4), BrainFPV RE1 (F4)

Un soft polyvalent

L’ambition de la RE1 et de la mPB, c’est d’intégrer des machines RTF. Que ce soient des UAV ou des racers. Il est vrai que la carte possède tout le nécessaire pour ce faire. Et que le choix de dRonin se comprend mieux puisqu’il propose :

  • la gestion du GPS et des plans de vol
  • le contrôle de l’OSD
  • L’autotune pour que la machine règle elle même ses PID

fpv Racing

dRonin peut parfaitement convenir pour le FPV Racing. La preuve, beaucoup d’entre nous ont volé sous CC3D et moi le photopremier. Bien des machines RTF chinoises sont toujours vendues avec des cc3D.

Il faut simplement savoir gérer les bank 1, 2 et 3 et les modes de vol qui sont très nombreux en stabilisé. C’est d’ailleurs toute la partie sur les modes de vol qui est devenue superflue en FPV Racing puisque le mode acro permet beaucoup plus de choses que la stabilisation, dédiée aux UAV. Nous verrons pourtant que cette profusion de mode de vol peut avoir des avantages pour les pilotes débutants.

Empilable

Une bonne idée. Plutôt que relier les deux composants par des fils, soudez les broches et le tour est joué. Vous obtiendrez un montage plus propre et un peu plus solide.

brainfpv_re1_manual_20160705

La bonne idée

wp-image-1313257676jpg.jpg Si vous ne comptez pas vous servir des leds Infra Rouge destinées au chronometrage, pourquoi ne pas souder à la place des Led ou diodes rouges ? Cela devrait donner un look sympathique à votre machine. Surtout si elles sont de la couleur de vos Leds arrière.

 

Un manuel ultra complet

Un mode d’emploi exemplaire accompagne la carte et la mPB. Tout est expliqué, détaillé, schématisé. On vous dit même où placer les fils vidéo afin d’éviter les bruits sur la vidéo. Attention à ne pas vous tromper de BEc car certains 12 v ne fournissent pas assez d’intensité pour alimenter un VTX, à moins qu’il soit vraiment peu gourmand.

brainfpv_re1_manual_20160705

Toutes les étapes sont décrites.

ZRAETH

Pour les US ou contre la Chine ?

Il est évident qu’à l’instar d‘Eznov et de leur carte de vol f4 française, BrainFPV a voulu que sa FC soit un produit national. Une belle initiative mais qui se ressent au niveau du prix. Comptez 79 dollars pour la FC et 25 Dollars pour la plaque de distribution. Vous les trouverez ci-après.

L’effort est à saluer malgré tout. Les concepteurs ont créé une belle carte, superbement bien fabriquée. Pour une fois l’Asie n’aura pas eu le marché.

Mais entre une F4 à 50 euros et une Re1 à 79 $, qui choisira quoi ?

Les liens utiles

Mini Power Board (mPB) - brainfpv - Mozilla Firefox_2016-08-19_11-38-37 Racing Edition 1 (RE1) - brainfpv - Mozilla Firefox_2016-08-19_11-35-05

vidéos


4 comments on “Bonnie and Clide contre les Chinois : opération Dronin

  1. Pingback: Les FC qui visent le podium ! - FPV PASSION

  2. Maxzor

    Salut, très bon article bravo!

    Un retour sur les nationalités des projets Taulabs/Dronin peut-être?

    Cet article sera vraiment fini quand tu aura fait des retours des performances en vol 😉

    Tu parles de deux cartes « nationales » de très bon niveau, la Brain RE1 et la Neuron, je me permets de parler d’une troisième la Pixracer dans la même gamme.
    Elle est dédiée à Ardupilot et PX4, mais des gens (dont moi 🙂 ) sont en train de porter INavflight/Betaflight/Raceflight dessus, et de bosser à changer de logiciel en vol.

Laisser un commentaire