Choisir son équipement vidéo


Voici une configuration vidéo réduite au strict minimum :

  • une caméra
  • un émetteur vidéo
  • un récepteur vidéo
  • certains équipements de visualisation (écran ou des lunettes de protection)

La caméra vidéo

600TVL SONY SUPER HAD CCD D-WDR

600TVL SONY SUPER HAD CCD D-WDR

Gardez à l’esprit que c’est votre oeil dans le ciel. Plus précisément, je dirais personnellement que le type d’objectif que vous mettez sur votre caméra est encore plus important car il régit votre champ de vision.

En général les caméras FPV sont tout simplement des caméras de vidéo-surveillance.  Il y en a même des micros adaptées pour les petits modèles, mais en général les gens ont tendance à utiliser la Sony 1/3 « caméra CCD » et son objectif d’origine.

Personnellement, j’ai démarré avec une Sony 1/3″ 420TVL (lignes de télévision) de Hobbyking. Ce n’est pas la meilleure caméra loin de là, et j’ai bien failli planter mon avion plusieurs fois.

J’ai ensuite évolué sur des caméras WDR. WDR signifie « plage dynamique étendue » qui veut dire que l’image est uniformément exposée. Avec caméras non WDR, si vous volez subitement face au soleil, la compensation ne se fera pas et l’image de votre caméra sera subitement très sombre. Vous risqueriez de perdre votre orientation sur un terrain mal connu.

Vous pouvez cependant contourner ce problème en pointant votre vue légèrement vers le sol de sorte à contrôler l’exposition. Mais votre expérience FPV ne sera peut être pas au top.

Aujourd’hui j’évolue avec la caméra 600TVL SONY SUPER HAD CCD D-WDR dont le rapport qualité prix est excellent.

Votre émetteur vidéo

Émetteur vidéo

Émetteur vidéo

Votre émetteur vidéo se positionne sur votre avion, et envoie la vidéo filmée par votre caméra à votre récepteur vidéo sur le terrain.

Il est généralement alimenté par une batterie séparée, mais il est possible de le connecter à votre batterie principale avec un connecteur spécial pour une question de poids.

Il est important de garder votre transmetteur vidéo loin de votre ESC (variateur) afin de minimiser tout interférence électrique.

Le niveau de puissance

Il est important de respecter les lois de votre pays concernant les niveaux de puissance. En France, les niveaux de puissance autorisés sont 10 mw pour les transmetteurs vidéo 2,4 GHz et 25 mW pour les systèmes à 5,8 GHz. Encore une fois, vous avez le choix de respecter ou de profiter de plus de distance au détriment de la loi.

Le récepteur vidéo

Récepteur vidéo RC305

Récepteur vidéo RC305

Votre récepteur vidéo est au sol, à côté de vous. Il retransmet le signal vidéo sans fil dans votre écran ou vos lunettes vidéo.

Ecran ou lunettes vidéo ?

Votre voyage à travers le FPV sera jonché de décisions. L’équipement de visualisation que vous choisirez est très important car il s’agit d’une opinion tout à fait personnelle sur ce qui est le plus agréable pour vous.

Certaines personnes comme moi ne jurent que par l’utilisation des lunettes vidéo car vous êtes en totale immersion. D’autres favorisent la visualisation sur un écran de sorte à ce qu’ils puissent passer rapidement entre le vol FPV et le vol traditionnel RC.

Utiliser un écran vidéo

Ecran LCD

Ecran LCD

L’utilisation d’un moniteur est probablement le moyen le moins cher pour commencer. Vous pouvez trouver de nombreux écrans mini sur eBay, qui peuvent être alimentés par une batterie de 12V sur le terrain et, aussi longtemps que vous protégerez l’écran contre les rayonnements solaires de manière adéquate, il vous fournira une excellente expérience.

Il est cependant important d’acheter un écran qui sera à la hauteur. Certains écrans, par défaut en cas de perturbation vous afficheront une image bleu pendant quelques secondes jusqu’à ce que le signal revient. Ce n’est pas souhaitable car je suis sûr que vous pouvez imaginer le risque important de perdre votre avion.

Les lunettes vidéo

Lunettes FatShark Dominator

Lunettes FatShark Dominator

Utiliser des lunettes vidéo pour le FPV est quelque chose que je recommande. Après avoir essayé les deux méthodes.

Pour moi, voler avec des lunettes me correspond mieux qu’un écran. Si vous achetez des Fatshark Dominator (celles que j’utilise), les œilletons moulées vous protègent des rayons du soleil et vous obtenez une expérience complète du FPV avec une très belle image.

Le principal inconvénient des lunettes est cependant son prix, mais comme avec n’importe quoi dans la vie, vous obtenez ce pour quoi vous payez. Si vous voulez la meilleure expérience, il va falloir mettre le prix.

Par ailleurs nous proposons un kit FPV FLY accessible pour les débutants et évolutif comprenant l’ensemble du matériel monté et testé.

4 comments on “Choisir son équipement vidéo

  1. BERNON lilian

    Bonjour, existe-il des émetteurs qui puissent dialoguer directement avec une tablette ou un smartphone ? En bluetooth par exemple ou en wifi, mais sans avoir à passer par internet (pour pouvoir travailler en extérieur, loin de tout ou se dispenser de carte Sim ?) ?

  2. Kobel

    Bonjour, je procède un drone cx 20 et j’aimerais commencer en fpv avec lunettes à moindre coût car je débute. J’ai vu qu’il y a les lunettes Quanum Google V2 qui serait pas mal pour débuter, j’ai déjà une Go pro comme caméra. Ma question est la suivante : que me faut-il ajouter à ces deux éléments (lunettes Google V2 et Go pro) pour que je puisse voler en immersion à faible coût et sans trop de complications pour le montage et évidemment pour une bonne qualité prix ? Merci d’avance pour votre aide car je suis un peu perdu pour le moment…

Laisser un commentaire