Tutos

exercices de perfectionnement : vers de nouvelles figures ?


La configuration des multirotors fait qu’en matière de freestyle, tout reste à faire. Bien qu’il faille forcément s’inspirer de ce qui ressemble le plus aux racers, c’est à dire l’hélico, la différence est flagrante. Il faut donc se concentrer sur les figures qui ne font pas appel au vol dos. Une fois les bases maîtrisées, chaque pilote rêve de laisser son empreinte dans l’histoire naissante du fpv en créant une figure de freestyle. Mais pour qu’un jour une figure de voltige porte votre nom, il faut d’abord parfaitement maîtriser les classiques. C’est difficile à vue mais certains des exercices qui suivent sont plus aisés en FPV, d’autres plus durs.

Lorsque vous exécuterez parfaitement les exercices suivants, à vue ou en FPV, alors seulement votre style s’affirmera peu à peu.

Je ne suis pas assez bon pilote pour vous donner des conseils mais je constate qu’un peu d’imagination et beaucoup de tentatives donnent toujours des résultats. Cependant, il faut maîtriser les bases. La liste d’exercice qui suit vous paraîtra facile mais l’est bien moins que vous l’imaginez. Ces exercices sont prévus pour le vol à vue mais j’ai sélectionné ceux qui sont faisables en immersion et pourront vous apporter quelque chose dans la précision de votre pilotage.

l’élan

La différence entre un hélico à pas collectif et un quadrirotor, c’est bien sur le vol inversé qui est impossible avec un racer non 3D. Pour retourner nos machines, il faut donc bien gérer son élan. Dans la vidéo de Matty stuntz, vers 3 mn 30 vous verrez qu’il vole quasiment sur la tranche.Pour ce faire, il utilise l’élan.

Je conçois que vous pensiez que la pratique du vol à vue est superflue en FPV Racing. Dans ce cas, faites tout en FPV. Mais savoir voler en LOS ( line of sight ) ne peut apporter qu’un atout supplémentaire. Perso, cela m’a beaucoup aidé. Je n’imagine pas apprendre le FPV autrement qu’avec un minimum de LOS.

Entraînez-vous comme vous l’entendez et si vous arrivez parfaitement à effectuer un huit ou un stationnaire latéral à vue ET en FPV, alors passez à la suite. Vous me direz si ces exercices sont effectivement possibles en quadrirotors, notamment le funnel tête en haut :

Le pirostatio

Cet exercice fonctionne aussi en FPV. Si et seulement si vous avez un point de repère visuel qui servira à surveiller votre dérive. Le but étant d’apprendre à tourner sur vous même en conservant

  1. votre altitude
  2. sans dériver de l’endroit où vous avez débuté la figure. C’est loin d’être si simple !

Flip avant / arrière / latéral

Si votre RC Rate n’est pas assez élevé, vous ne pourrez pas effectuer de flips. Commencez par l’augmenter jusqu’à 0.80 dans cleanflight. Ensuite, affinez avec les rates de chaque axe. Pour le yaw, je vous conseille .070 pour débuter mais c’est assez personnel. Essayez déjà 0.60.

  1. Prenez de l’altitude et de l’élan
  2. Baissez les gaz en poussant les manches dans la direction du flip à effectuer
  3. Remettez les gaz juste après le rétablissement

Débuter en mode horizon facilite les choses. apprenez d’abord à le faire sur une position fixe puis essayez en vol.

J’ai trouvé cette vieille vidéo sur fpv passion.

Le tonneau

Pas trop dur. Prenez de l’élan, rétablissez votre assiette et enchainez les tonneaux. Puis remettez un peu d’angle et de gaz et recommencez ! Le but étant d’enchaînez un maximum de tonneaux sans perdre d’altitude !

Le power loop

Pablo vous expliquera très bien. Il conseille d’essayer à vue dans un premier temps. Et il précise que le timing joue un rôle déterminant. C’est le cas dans chaque figure finalement.

Le funnel

On la voit souvent. Et pourquoi pas l’inverser ? voir vidéo suivante.

Le Funnel inversé

Cette figure est souvent utilisée en FPV mais dans l’autre sens ( vidéo ci dessus ) . Le quad tourne autour d’un arbre par exemple dans le sens latéral droit ou gauche et en formant un cercle. Si un hélico y arrive sans jouer avec le pas progressif, alors un racer peut le faire. Ce serait probablement une première ! A essayer d’abord à vue. Quoique…

Renversement

Celle ci n’est pas très difficile en FPV mais apprenez à en enchaîner plusieurs et ponctuez vos séries avec des retournements.  Essayez de tracer de belles courbes bien régulières.

Renversement spécial oli

Plus dur qu’il n’y paraît car il faudra bien conserver l’axe perpendiculaire en haut de votre montée. Vous n’aurez aucun repère visuel, la difficulté vient de là.

La boucle en flip

J’ignore si c’est faisable avec un multi mais il faut essayer. Il s’agit d’enchaîner les flips avant ou arrière tout en formant une boucle. Regardez :

Dans l’autre sens, le looping en flips

Évidemment, il faudra enchaîner plus rapidement avec un racer car il n’est pas 3D.

Je ne prétend pas vous apprendre comment inventer de nouvelles figures mais il est certain que savoir exécuter les basiques est important. Les noms des figures citées ici devraient être repris par les fpvistes, ce serait plus pratiques. Car il n’existe aucune nomenclature en dehors de celle ci.

Le truc de FlipR : une lentille en 2.1 mm agrandira votre champs de vision et vous aidera certainement !

Le funnel tête en haut je ne pense pas l’avoir déjà vu. Il est courant tête en bas. Alors à vous de jouer : changez de sens !


10 comments on “exercices de perfectionnement : vers de nouvelles figures ?

  1. Manuel

    Le funnel inversé a été fait pour la première fois par mattystuntz autour d’un sapin. Depuis d’autres pilotes l’ont fait, récemment BanniUK par exemple dans ses vidéos de freestyle.
    Je l’ai fait sur simulateur, c’est pas dur avec un gros angle de caméra et un obstacle fin et haut.

  2. Steph

    Merci pour cette article… mon estomac lui n’a pas du tout apprécié ^_^
    Par contre quelqu’un à des astuces pour palier au manque de repères visuels? Quand je tente un power loop ou tout autre cabriole et que je perds l’horizon ça fini souvent mal. J’ai pas d’OSD mais je ne sais si ça aide vraiment.

Laisser un commentaire