News

Freestyle et Mini test : Le H502 Hubsan FPV meurt au combat !


Hier, j’ai eu une bonne idée. Vous savez peut-être qu’Hobbygaga m’envoie des produits à tester et que j’ai le privilège de pouvoir les choisir, en accord avec la boutique. J’ai pensé élargir un peu les sujets en proposant des tests de Hubsan. Mais il n’était pas question pour autant de délaisser le FPV Racing ou le freestyle. J’ai donc décidé de combiner la prise de vue de loisir et les figures acrobatiques de freestyle. 

Il est très difficile de filmer des racers en pleine action depuis le sol, j’ai donc envoyé en mission le Hubsan H501C et sa caméra intégrée au plus près des machines des pilotes : dans le ciel ! Afin de mieux voir les figures. C’était un premier essai mais assez prometteur pour l’avenir proche.

Thomas de l’hélice cassée, Mathieu et Mika avaient pour mission de faire leurs plus belles figures acrobatiques devant le H501C en position stationnaire, maintenu en place par le GPS. Les 20 minutes d’autonomie ont été mises à l’épreuve car le stationnaire est une épreuve pour une lipo. Mais je reviendrai sur mes impressionsdu Hubsan tout au long de cette petite histoire. Car je m’en sers depuis un petit moment maintenant. Il s’agit à ce propos de la version sans retour vidéo mais avec une caméra HD 1080p : le H501C.

Avant le combat

Ma proposition de filmer les gars en pleine action fut acceptée. Ils se demandaient d’ailleurs bien pourquoi j’avais amené deux Hubsan. Mais tout le monde était prêt, j’ai préparé le multirotor. Puis j’ai exécuté la danse des sioux afin de calibrer le magnétomètre. Mauvais point : il faut le faire à chaque allumage. Ce qui peut s’avérer pénalisant si vous désirez filmer un événement sur le vif. 

Il suffit cependant de poser le multi au sol et de faire des tours sur soi même. Pensez à mettre de la musique style guinguette et ça deviendra très amusant ! 

Afficher l'image d'origine

présentation du soldat

Le H501C est un soldat dédié aux missions de reconnaissance et de prise de vue. Il est doté de moteurs 1806 1500 kv ( format moteur et vitesse de rotation / puissance ) et d’hélices suffisamment longues pour assurer un vol très stable. Les 1500 kv fournissent assez de couple pour les faire tourner et obtenir un rendement suffisant pour des vols de 15 à 20 minutes. Sa caméra de 1080p propose une qualité acceptable mais très loin d’une gopro ou d’une Runcam. Ceci dit, c’est tout de même largement utilisable. 

Afficher l'image d'origine

Version avec retour vidéo

Un appui long sur vidéo démarre l’enregistrement ( côté gauche de la radio ). Il est possible de prendre des photos durant la captation de la vidéo mais aussi de façon conventionnelle. Notez bien qu’il existe plusieurs versions du H501 dont certaines proposent en plus le retour vidéo en direct, via le 5.8 ghz. 

Sans retour vidéo

Selon la version choisie, vous n’aurez pas la même radio ! Avec ou sans écran, cela dépend de la présence du retour vidéo.

Au niveau puissance, nous sommes loin d’un racer ou même d’un Phantom. Le multi s’élève leeeeentement dans les airs. Et redescend encore moins vite. Mais il est dédié à la prise de vue, c’est donc un atout plus qu’un handicap. Adieu cependant les vidéos sportives. Je pense même que je cours plus vite que lui

Avant d’envoyer ce drone vers sa dernière mission, je l’ai utilisé pour des plans de coupe durant une interview, que vous retrouverez ici. Mais j’ai aussi testé son comportement, assez bon dans l’ensemble.

La mission 

J’ai ensuite fait décoller le H501C et je l’ai placé à droite de l’endroit où allaient voler les pilotes. Suivirent quelques instructions et un courtAfficher l'image d'origine briefing : 

  1. Voler au plus près du Hubsan 
  2. Effectuer les figures en face de l’objectif. 
  3. Ne pas détruire le H501 !

Afficher l'image d'origineTemps de la mission : 20 minutes. Mais en réalité, c’est un petit quart d’heure d’autonomie que nous avons eu. J’ai d’ailleurs du poser à mi batterie pour laisser la tension remonter.

Une fois la caméra volante en place, les trois pilotes ont pris les airs. Ils étaient déjà bien chauds, ils volaient depuis une petite heure. 

Immédiatement, ils ont enchaîné les figures. Virevoltant autour du pauvre multirotor, vert de peur. Son noir mat et sa canopy effet chrome ont carrément palis. Le GPS, je l’avoue, à maintenu le vaillant soldat bien en place. Mais aussi terrifié par les racers qu’une limousine parmi les Ferrari.

 Bien sûr, l’inévitable s’est produit. 

le crash, les dégâts 

Je dois bien avouer que je n’imaginais pas que le H501 allait périr si rapidement. Après un essai d’une dizaine de minutes, histoire de laisser les pilotes s’habituer, j’ai lancé l’enregistrement. Moins de deux minutes après, Thomas a tenté un power loop ( un looping ). Il a réussi sa figure mais a fini la boucle avec une magnifique collision ! J’avoue que nous avons d’abord bien ri. Et puis j’ai réalisé que j’avais encore besoin du drone le week end prochain pour un événement très spécial ! Cette prise de vue était d’ailleurs un essai. Heureusement, il me reste le H502 Desire et le Dobby. Afin de filmer des vols de freestyle dans une fête foraine avec TomZ, Sartorius, la Team borgne, les Brother Drone Race, la Rawsquad et moi même. A NE PAS RATER ! Vous trouverez le teaser sur la page FB de FPV Passion dans la journée

Le stand portable imprimable de l’hélice cassée m’a servi a observé les dégâts. Il est aussi très utile pour photographier les drones et évidemment pour décoller facilement sur n’importe quel terrain ou prèsque. Une version améliorée est en préparation, à suivre sur la page de l’imprimeur.  

C’est la caméra qui a encaissé le choc. Pour un châssis en plastique, j’avoue qu’il a plutôt bien résisté puisqu’il vole toujours ! En revanche, et c’était prévisible, aucun enregistrement n’a été fait. Par chance, Mika avait laissé tourner sa Gopro 4 et Thomas enregistrait via sa Runcam. Vous verrez tout plus bas. La vue FPV et le crash vu de dehors. 

Debriefing

Il faut retenir deux choses importantes :

  1. La première, c’est qu’on peut aussi filmer du freestyle depuis les airs. J’avoue qu’il d’agissait d’une première tentative mais je suis certain qu’en combinant les vues FPV et les vues externes, on peut obtenir de très belles vidéos. Qui mettront en valeur à la fois la machine et le vol du pilote. Il ne faut cependant pas avoir peur des crashs. C’est pourquoi j’ai utilisé les machines gentiment envoyées par Hobbygaga. On peut d’ailleurs aller encore plus loin mais je garde la surprise. En revanche, si vous tenez à votre drone de prise de vue, je vous déconseille de filmer vos exploits avec votre drone ! Ce serait à vos risques et périls ! 
  2. Le H501C est une machine d’un très bon rapport qualité prix. Elle vous servira à filmer, à débuter le pilotage à vue et même à ramener des souvenirs de vacances. Le mode headless permet aux grands débutants de contrôler la machine bien qu’il soit antipédagogique au possible ( si vous désirez devenir un bon pilote par exemple ). 

Liens vers la page d’achat d’ Hobbygaga.

La fonction follow me sert est très pratique, le drone suit la radio, où qu’elle soit. 

Je vous laisse avec les trois vidéos :

Au plus près du style !

1-Observation mutuelle

2-Crash vue interne

Avancez à 30 secondes svp, sorry…

3-Crash vue externe


7 comments on “Freestyle et Mini test : Le H502 Hubsan FPV meurt au combat !

  1. Gari Lecelt

    Bonjour,
    Merci pour cet article qui met l’accent sur les drone dédié à la prise de vue, mon objectif
    J’en profite pour vous demander des configurations basé sur des framekit (dji 450?), du long range, de la caméra stabilisé.
    Quelles sont les bons plans dans ce domaine…
    Merci
    Eric

    • disons que les framekits sont de plus en plus rares mais je trouve que le 450 est une tres bonne base. notamment avec un naza lite V1 ( si tu veux le mode acro par exemple ) . c est le seul à ma connaissance qui le propose. De plus les mises à jours ont apporté plein d ameliorations. Mais c du materiel vieillissant. Sinon tu un logiciel tres interressant : Inav. Il est compatible avec une naze 32 à 20 euros et le gps ( 10 euros en + ). Ainsi, pas besoin de depenser 100 euros dans une carte de vol. Et tu as acces au Y33, Y6 X8 contrarotatif….

Laisser un commentaire