Actu FPV, FR

Le FPV et les sports extrêmes : Red et le speedflying.


Quand on fait des milliers de kilomètres par an pour sortir des vidéos FPV, ça donne souvent un beau résultat. Cette fois, nous avons été contactés par un pratiquant de speedflight : Dob Durden. Une discipline qui mélange ski alpin et parapente. La voile est choisie en fonction du type de ride qu’on souhaite obtenir. Plus aérien, plus rapide… J’ai proposé la mission à Red qui a accepté sans vraiment réaliser qu’il ferait– 10 degrés et que ses lipos allaient lui fournir une autonomie et une patate diminuées de 60 pour cent. De plus, les remontées mécaniques sont interdites aux piétons. Et Red ne skie pas…

Ascension sans ascenseur

Sa volonté inébranlable, sa motivation intacte malgré le froid et une ascension à base d’efforts musculaires, il a grimpé la piste à pied. Il a ensuite volé avec des batteries trop froides que les tonnes de chaufferettes installées dans son sac lipo n’ont pas assez réchauffées. Pauvre Red… Il a bien souffert. Mets y une doudoune à tes lipos !!

Heureusement, Bob Durden n’est pas un débutant, loin s’en faut. Pilote sponsorisé, il a l’habitude de voler par temps froid. Secondé par un ami monteur vidéo, il a réalisé sa propre vidéo.


3 comments on “Le FPV et les sports extrêmes : Red et le speedflying.

  1. FPV_67

    En tout cas il a une voile bien réglée 🙂 Fred t’as oublié de nous dire où cela c’est déroulé 🙂
    J’ai vu pas mal de voiles du côté de la Plagne ou il y a deux spots de vols, mais cela ne me semble pas le cas ici !

  2. Ça fait de jolies images ! Et le parapentiste n’a pas froid aux yeux, certaines figures sont plutôt osées. Je ne savais même pas qu’il était possible de rentrer des tonneaux en parapente, surtout aussi proche du sol.

Laisser un commentaire