News, FR

Les pilotes anonymes !


Il y a quelques jours, l’initiative de proposer des licences FFAM sans terrain pour voler ensemble a fait réagir la communauté. Si certains ont pensé que le côté associatif a été oublié dans cette démarche et que le partage est plus important que la licence en elle même, d’autres ont salué la tentative de fédérer les pilotes qui n’arrivent pas à trouver de clubs, comme moi qui suit dans ce cas précis.

Si vous n’êtes pas au fait de ce débat, lisez déjà ceci. En résumé, il s’agit d’un problème inhérent à l’obligation de passer par un club pour obtenir une licence FFAM, indispensable à ceux qui désirent faire de la compétition. Il est effectivement impossible de participer à un championnat si vous n’êtes pas licencié. Or, pour obtenir une licence, il faut adhérer à un club. Cela paraît facile mais le FPV est une discipline naissante et bien qu’elle ait maintenant sa propre catégorie ( F3U ), peu de clubs pratiquant l’avion ou l’hélico sont prêts à accueillir des nouveaux membres dronistes ou fpvistes. 

Où est le problème ?

Adhérer à la FFAM procure d’autres avantages comme les assurances. Mais le problème n’est pas là. Les compétiteurs obligés de prendre une licence pour participer aux courses officielles doivent aussi cotiser à des terrains qu’ils ne fréquentent pas. C’est un peu dommage puisqu’on participe aux frais des clubs mais ceux qui sont prêts à accueillir des membres dronistes sont si rares qu’on en arrive à cotiser au premier qui nous acceptera. Simplement pour avoir une licence. 

L’autre aspect important étant qu’adhérer à un club, c’est aussi une histoire de partage. C’est participer à la vie d’une association, rencontrer d’autres pilotes et voler à plusieurs sans courir le risque de pratiquer sur un terrain sauvage illégalement. A ce propos, nous parlerons bientôt de Mach 7, l’application qui permet de savoir si on peut voler légalement à tel ou endroit. 

Discussion entre amis

Alors que nous parlions de châssis, F,  C et G étaient là, le sujet est arrivé sur la table. Subrepticement, ce thème s’est invité dans la conversation. Puisque je filmais les machines pour un futur article, j’ai pensé que cela concernait un peu tous les pilotes. Mais certaines personnes étant assez connues et n’ayant pas envie de passer des heures à discuter sur les réseaux sociaux, j’ai décidé de protéger leur anonymat. Et c’est plus marrant comme ça ! Les prénoms ont été modifiés ainsi que les voix. La mienne y compris ! Comme ça personne ne saura que c’est moi qui ait fait l’interview ( ha mince ! je viens de le dire ! ). 

En conclusion

On peut avoir son opinion et être contre la distribution de licences sans proposer de terrains. On peut aussi avancer que la fédé ne fait rien pour forcer les clubs à accepter les membres pratiquant le FPV. Mais on peut difficilement dire les deux en même temps ! 

De plus, chaque club est libre d’accepter qui il veut. Il serait stupide de les forcer. 

Voici la conversation des protagonistes secrets. Franchement, rien de choquant ici. Trois personnes qui donnent leur points de vue, c’est tout.  Bien évidemment, cette histoire d’anonymat est une supercherie. Il s’agit en effet de Bernard, Roger et Riri. Inconnus dans le monde entier ! 

 


10 comments on “Les pilotes anonymes !

  1. Maxx

    Malheureusement, quand on voit les incivilités de certains « dronistes » et en conséquences les lois liberticides qui sont en train d’être voter, je comprends que les modélistes traditionnels qui pratiquent leur passion depuis + de 40ans sans souci se sentent plutôt agacé.

    L’intégration des drones dans le monde de l’aéromodélisme, voulu par la FFAM et son inaction coupable face au législateur ravivent encore les tensions.

    Pour ma part, je suis adhérent d’un club traditionnel, non adhérent FFAM (mais avec un terrain déclaré DGAC) et la pratique du FPV est interdite chez nous tout simplement car l’intégration sur le terrain n’est pas compatible avec les avions, planeur ou hélico pilotés à vue par nos membres.

  2. T’as embauché Donald (pas trump) pour faire tes voix OFF, c’est limite inaudible, t’aurais pu pour l’ anonymat retranscrire leurs propos en texte, car là c’est juste pas audible, dommage 🙁

    Moi je milite pour l’acceptation des « dronistes » dans les clubs, je participe à un max de meetings Avion/Hélico pour la promotion de notre passion…
    Bien souvent les refus sont issus de la frustration, de la jalousie, de la méconnaissance voir même de la peur de certains qui n’osent pas ou ne peuvent pas ou ne veulent pas pratiquer cet aspect de la discipline modélistique..
    Tu remontes dans le temps, tu avais les mêmes propos autour des hélico, puis des planeurs, puis des jets etc .. Le monde évolue et certains font du sur-place, mais la nouveauté finie par s’imposer à tous 🙂

    Si un club t’est hostile, va voir ailleurs, c’est comme quand j’allais en boîte; les discothèques qui cherchaient à te refuser l’entrée pour un prétexte ou un autre, ne valaient pas la peine qu’on s’y attarde, on ne s’y amusait de toutes façons pas …

    Bon 🙁 j’ai aussi vu des mes yeux et oreilles un droniste avoir face aux représentants d’un club, un comportement en dessous de tout respect, ni des gens, ni de la sécurité … dans ce cas faut pas non plus crier au loup et s’étonner des réactions induites 🙂

    Nous avons tous à gagner et à apprendre les uns des autres, si tous y mettent du leur, ce sera bientôt de l’histoire ancienne..
    Bon nos politiques ne nous facilitent pas la tâche non plus et attisent par leurs décisions injustes un peu plus certaines animosités 🙁

    • didier JOURDAIN

      100%100% d’accord avec FPV 67
      J’AI 35 Ans d aeromodelisme derrière moi
      À chaque nouveautés apportées à notre loisirs je suis émerveillé comme un gamin j’ai pratiqué principalement le planeur puis je suis tombé dans le fpv en général et le drone racer en particulier
      J’essaie de recruter des dronistes au sein du Club pas toujours évident vu les à priori de part et d’autre mais faut faire bouger les choses et donner un coup de pied dans la fourmilière
      Amis dronistes soyez les biens venus
      Didier

  3. MisterHubble

    C’est assez insupportable a écouter passé les premières secondes. :/ 11 minutes dans ces conditions non merci. Même si je comprends bien le coté fun du truc…

Laisser un commentaire