News

Loi , drones et camera : la grande confusion


Les périgrinations sur l’utilisation des drones de loisir se poursuivent et semblent se diriger vers une réglementation pure et dure. Sous couvert des survols de sites sensibles et de notre capitale les légiférants veulent instaurer une « permis de navigabilité « . En dépit du bon sens.

Pourquoi pas un permis de construire pour les adeptes des LEGO ?

Je peux comprendre que les exactions aériennes des quelques ahuris plus bêtes que méchant ternissent notre réputation mais il y a tout de même quelque chose dont personne ne parle !

Ne confondez pas mauvais usage d’une caméra et mauvais usage d’un aéronef télé-piloté de loisir ! 

Si des gens filment avec leurs drones des sites interdits aux caméras il vaut mieux réglementer l’usage de ces dernières ( ce qui ne serait pas beaucoup plus intelligent ). On verrait alors la tête des fabricants de CMOS et CCD.. Sony et consorts qui se sucrent gràce à un marché dont ils ne soupçonnaient pas l’existence.. Celui du FPV bien sûr.

Heureusement la FFAM défend nos intérêts . En utilisant l’argument le plus simple , le plus évident et le plus logique aux yeux d’un législateur : Nous ne sommes pas différents des autres aéromodélistes.

Plus de distinction entre avions , hélicos , drones ou voitures !

On peut installer un système FPV sur tout et n’importe quoi ! Demandez donc à Louise , ma chienne.  Elle vit avec une fatshark HD sur la tête et j’enregistre tous ses vols . Je fais simplement attention à ne pas survoler de zones sensibles.

Plus sérieusement j’aimerais participer aux débats de l’assemblée. J’aurais quelques points à leur soumettre. J’ignore si l’utilisation responsable des caméras a été discutée ou si les drones sont un prétexte pour calmer le sentiment d’insécurité qui règne depuis trop longtemps pour être honnête. Mais je ne crois pas que le coeur du problème soit vraiment compris.

Légiférer oui. C’est normal car la liberté de chacun s’arrête là ou commence celle d’autrui.

Taper sur le matériel , non.

Je n’ai pas la prétention d’avoir la solution . Pourtant le débat doit rester ouvert aux personnes les plus concernées. Un permis ne résout pas tout et il est inapplicable dans notre cas . Comme l’on dit nos camarades de Helicomicro fort justement on ne peut immatriculer un véhicule aussi évolutif qu’un drone. Exigeons une licence , penchons nous sur l’individu au lieu de l’outil. Cela aura le mérite et l’avantage de donner plus de poids à la FFAM qui nous représente.

 

images


8 comments on “Loi , drones et camera : la grande confusion

  1. Phil

    bonjour,
    Je pense qu’il faut informer dans la boite quand on achete le Drone,voir coller des etiquettes informatives dessus (comme le matelas gonflables,les airbags,les piscines etc…) et sanctionner ceux qui enfreignent ces regles.
    Mais un permis,les cons s’en foutent et ça emmerde tout le monde!
    Voila mon point de vue…grossier j’en conviens,mais tout cela me met hors de moi!
    Phil

  2. Fredouillo

    Mille excuses !! J’ai lu le second d’abord.
    De toute façon il faudra trouver une solution mais laquelle.. Ce qui est sur c est qu on ne doit pas être mis en exergue des autres modélistes. Je persiste à dire que la caméra est indépendante du modèle. Quant à voler en ville.. Faut vraiment être c…

    Fredouillo.

  3. Philippe

    Salut a tous, je ne suis pas sur qu’un examen change quelque chose,
    depuis quand une limitation de vitesse arrête les blaireaux qui de toutes façons ne respectent rien.
    Cela permettra peut être a des gens qui ont les dents longues de se faire encore de la tune. ..

    tout ça ça peut tuer notre hobby et c’est inadmissible

    A cause de trois cons qui font n’importe quoi et qui ne métrisent rien on fait passer un examen a touts le monde?
    Ces gens ne sont pas des modélistes!!!!!

    Pourquoi un examen? Ça sert a rien, pour moi la solution est simple, faire parti d’un club et avoir la license ffam, a partir de là rien de plus, tu fais parti d’unclub grâce aux autre tu es forMé sur les règles de sécurité, et tu es avec d’autre hobby dont avion et hélicoptère,de la tu es obligé de comprendre certaine chose!!!

    On jamais vue un vrai modéliste faire de l’hélicoptère ou du Drone en ville!!!

    Le mec qui est cramé en ville avec drone, amende, si pas de license amende plus chère, si license, retrait license
    et là examen spécifique pour récupérer license ffam..

    on empêchera pas les blaireaux inconscients.. mais on accusera plus les vrais modélistes

    a une époque il fallait juste quelque mois pour maîtriser un stationnaire, aujourd’hui avec les systèmes asservi ça ouvre la porte a quelsD personne qui peuvent être inconscientes car aussi mal informé…
    Le vol sans artifice serait appris en club .. .

    A tout

    Phil

  4. BlueMan

    Il faudrait avoir un exament, de 2h, obligatoire pour pouvoir voler. Si on vole et qu on se fait controler sans ce permis, c’est amende, comme en voiture. Il faudrait proposer un centre d’examen dans les villes de plus de 30 000 habitants.

    L’idéal serait que ca soit composé de 1h de cours théoriques basiques ( pas des trucs d’ulm ou quoi comme actuellement mais bien sur l’utilisation d’un aéronef emportant une camera a bord), 15 min d’examen sur ce cours ( ben oui faut écouter, sinon autant pas venir 😉 ) puis 45 min de pratique examinée par un pilote agrée, histoire de démontrer que l’on sait piloter une ( sa ) machine et qu’on est pas le premier couillon venu.

    Le vol serait autorisé sans permis uniquement sur terrain privé ( en gros pour s entrainer avant l’exam, qui enfaite est juste un examen d’ aptitude).

    Je pense que ca clarifierai deja pas mal les choses et permetterai de ne pas avoir a faire face a des gens tentant des manoeuvres au dessus de zone peuplées en quadri blanc, chassis plastique, vendu dans la plupart de nos magasins de modélismes ( pour pas dire Dji Phantom, faut pas faire de pub hein…) et n’ayant pas la moindre idée de ce qu’ils font et qu’ils se disent  » au pire le monsieur du magasin a dit que ca revenait tout seul ».

    Bref si on ( enfin les directions etc) réglementaient ce loisir de manière réfléchie comme on le fait aujourd’hui pour la chasse, pêche, voiture, bateau, avion, scooter et j’en passe, en utilisant un système de permis et de contrôles, tout irait deja mieux…

Laisser un commentaire