News, FR

Paris drone Festival : Le FPV Racing au garde à vous ! 


Connaissez-vous les courses de drones ? Savez vous qu’il existe des engins de moins d’un demi kilo plus rapides et puissants que des formules 1 ? Ignorez-vous qu’ils sont télépilotés en immersion via des lunettes video recevant l’image de la caméra installée devant le drone de compétition ?

Désormais vous savez qu’un nouveau sport mécanique est né. Et si vous êtes à Paris ce dimanche 4 Juin, vous viendrez nous voir sur les Champs Élysées. Je vous expliquerai personnellement ce que font les pilotes de drones de course, car j’en suis un. Je vais donc vous présenter les deux grandes disciplines du FPV ( first person view ) et vous donner quelques explications sur l’événement qui se profile :

  • La course ou FPV Racing
  • Le vol libre ou freestyle

Le FPV Racing : la course sur les Champs Elysées

Ce matin, j’avais rendez- vous avec Johnny FPV, un des pilotes qui a su imposé son style dans une branche du FPV méconnue du grand public : le freestyle. Hélas, les préparatifs de la DCL qui co-organise la compétition cette année et mon rendez vous tout aussi important avec les concepteurs d’une carte de vol française avec un processeur F4, nous ont mutuellement empêché de nous voir. Je le croiserai donc Dimanche. En attendant, voici un résumé de ce que vivent les pilotes ces jours ci, alors qu’ils préparent cette course aux allures de symbole.

Jeudi et Vendredi, l’arrivée des stars

Des pilotes mondialement connus, Photo : Sim N

Comme une bonne partie d’entre eux sont des amis ou des camarades, j’ai pu compter sur Pablo, TomZ et mes autres camarades français et étrangers pour avoir quelques infos exclusives sur le déroulement de ces trois jours de préparatifs. Voici quelques news intéressantes :

Les derniers arrivés à ma connaissance sont Richard et Johnny de l’équipe Tornado X Blade que je devais retrouver ce matin pour une séance d’essais et de réglages. Mais pourquoi régler son drone deux jours avant la répétition générale de samedi ? Pour une raison simple : les machines doivent peser 700 grammes, c’est le règlement de cette course qui l’impose. Les racers incluent un Connex. ( transmetteur video HD ) et une Gopro. Or, ce matériel est fourni actuellement aux pilotes. J’imagine donc qu’il faut ajuster les PID, rates et compagnie ( réglages fins ) lorsqu’on est habitué à voler avec un poids deux fois inférieur.

L’équipe Tornado X Blade,

cliquez sur l’image pour visiter leur site

Quadruple contrôle technique

Pour être beaux sous les caméras, les racers doivent se parer de LEDs, c’est la première obligation. Il faut également obligatoirement posséder l’émetteur radio TBS Crossfire qui sert à piloter la machine car ses 2 watts de puissance sont les seuls qui garantissent une liaison radio sans coupures dans le tunnel de l’avenue des Champs Elysées.

Bien sûr, le failsafe est vérifié ( la procédure de coupure des moteurs en cas de perte radio ). Ainsi que la liaison vidéo HD. À chaque point technique, un carton de couleur est donné aux pilotes. Et il en faut plusieurs pour voir sa machine validée.

Le jour J, une fois les compétiteurs en course, des quarts puis des demi finales suivront les face à face. Et le vainqueur pourra s’enorgueillir d’avoir gagner une course prestigieuse.

Répétition générale

Pour certifier un bon déroulement Dimanche, une répétition a eu lieu et les français sont arrivés en 1/4 de finale. Après avoir signé le meilleur temps au tour qui plus est. Les équipes comme Immersion RC, Tornado Xblade ont probablement fait de belles choses également.

Wild Card

Au contraire des équipes officielles, les pilotes invités ont reçu une dotation qu’ils devront rembourser en cas de crash. Ce qui représente une certaine somme d’argent. Heureusement que les sponsors ont soutenu leurs champions mais souhaitons que les caméras Gopro ou les émetteurs Connex Prosight HD n’aient pas à être remboursés par les français. Je trouve d’ailleurs le procédé peu diplomatique envers le pays organisateur, quel qu’il soit.

Les entraînements se sont déroulés dans un esprit de camaraderie, beaucoup de pilotes se côtoient en effet sur les terrains et sur les compétitions internationales.

La solution technique de chronométrage assurée par la France et Chrono Drone

Des transpondeurs sont distribués et placés sur les multirotors. A chaque passage de la porte principale, la force du signal vidéo est mesurée sous la forme d’une courbe. C’est le résultat le plus probant, vérifié plusieurs fois, qui est validé.

Chrono Drone au travail avec Anthony d’Immersion RC

Comment ça marche un drone de course ? Avec des composants français. 

La France n’a pas à rougir en matière de drones de course. Eps propose des batteries performantes, YupiF4 a conçu sa propre carte de vol, véritable cœur des machines et Aerial Production et Zigogne dessinent et découpent des châssis parfois dans leur propre carbone, fait maison.

Je vous ai préparé cette photo d’une de mes machines françaises, de chez Moka. La YupiF4 y est installée et des batteries Eps à fort taux de décharge nourriront la bête ! Voici deux autres modèles de racers français de tailles plus modestes mais déjà assez puissants pour dépasser une voiture sportive en course d’accélération. Notez les couleurs nationales  :

Le Dart 98 chez Drone FPV Racer

L’Optimus chez HRC Lipo

Demo FPV Racing, BLS

Et les pilotes comme BLS, TomZ et Sartorius ne sont pas doués qu’en course pure. Ils s’adonnent aussi aux acrobaties :

2 – le vol libre acrobatique ou freestyle

Voici une vidéo de Johnny FPV, un des concurrents.

C’est l’autre grande discipline du FPV : le Freestyle. Elle permet aux pilotes de s’exprimer et certains ont vraiment un style particulier. Un des pilotes préférés des français est TomZ mais Red FPV, Arturo FPV et Petit Soldat ou Fab moscito sont aussi très bons ! Voici une vidéo que nous avons réalisée au Luna Parc du Cap d’Agdes avec la BDT et les Brother Drones Race, ainsi que Christophe, un membre de l’équipe FPV Passion.

Un spectacle à couper le souffle !

Venez nous voir sur les Champs Elysées, demain 4 Juin 2017. Nous vous accueillerons avec plaisir et commenterons la course pour vous ! Et si vous désirez vous essayer au pilotage, un simulateur sera présent. Voici d’ailleurs ce que vous pourrez simuler : la map fidèle des Champs Elysées !

 


Laisser un commentaire