News, FR

Des portes vers le futur ! Les gates gonflables


C’est fou qu’on imagine le futur du FPV Racing sous tous les sens mais qu’on ne pense pas à l’essentiel. On réfléchit aux moteurs de demain, aux lipos et aux performances du matériel FPV et même au règlement des courses. Mais les conditions météo ont une grande importance sur le déroulement des compétitions. La course de Lyon nous l’a hélas prouvé ce week-end encore puisque le vent a causé l’annulation de la seconde journée de course. 

Nous avons connu des déboires identiques à La Colo FPV. Pourtant, il n’y a que la pluie qui a réussi à stopper les pilotes. Car malgré un vent à décourager les plus valeureux, les gates d’Heindrich Lesage ont tenu le coup. Face aux bourrasques de 70 km / heure ( estimation à la louche anémomètrique), les machines ont continué à voler. Grâce à ces nouvelles gates gonflables qui ont bien d’autres avantages encore que celui de résister au vent fort. 

Heindrich et son lanceur

Des gates gonflées !

En dehors du fait qu’elles sont tous temps, les autres atouts des portes gonflables sont nombreux. Le premier d’entres eux étant la résistance. En effet, les obstacles gonflables sont déjà utilisés dans une autre discipline bien connue de certains fpvistes : le paintball. Nombreux sont les pilotes qui pratiquent l’Airsoft et il arrive souvent que les spots de type Urbex ( bâtiments abandonnés ) soient partagés par les pratiquants de FPV Racing et de paintball. Les gates gonflables sont aussi prévues pour être très résistantes. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre qu’Heindrich pratique également le Paintball, en plus du fpv. 

Un site de FPV et de paintball, partagé en bonne entente

Si la résistance est primordiale, il y a bien d’autres choses à prendre en compte pour que les portes habituelles soient supplantées : 

Anti crash, anti dégâts

Selon la façon dont vous percutez ces boudins, soit vous rebondissez vers le haut, soit vers le bas ou vers les côtés. Mais dans tous les cas, les dégâts sont amoindris. La structure souple et compressible absorbe une grosse partie de l’impact et a tendance à repousser les machines. Même les hélices apprécient ! J’ai d’ailleurs constaté que le nombre de pales brisées était bien moins important qu’à l’habitude. 

 Visibilité décuplée

Avec une porte conventionnelle, il faut connaître le circuit par cœur si l’on veut anticiper le prochain virage. Ce n’est plus le cas ici car on voit beaucoup mieux les portes dans les lunettes. Il est aisé de préparer son prochain virage. Il est évident que cela aura un impact sur les chronos. Regardez cette photo aérienne du circuit, la taille imposante des portes blanches permet de les distinguer depuis une bonne distance. Avec des gates classiques, on ne verrait presque rien : 

 Des rétablissements spectaculaires

De mes propres yeux, j’ai vu Green foncer dans une gate, rebondir plusieurs mètres vers l’arrière puis se rétablir et reprendre le parcours sans autre pénalité qu’une perte de temps. Non seulement c’est classe, mais en plus c’est hyper classe ! Et cela optimise les chances de repartir après un choc. Sans parler des économies dues aux réparations moins nombreuses. 

Résistance aux intempéries

N’exagérons rien !

Le vent était fort, très fort. Pourtant, aucune gate ne s’est couchée. C’est pourquoi les instances officielles devraient s’intéresser à ce système qui propose des garanties supplémentaires au bon déroulement des compétitions. Si cela peut éviter des annulations, pourquoi pas ? 

Les autres avantages 

  • Facile à transporter
  • Aisé à installer 
  • Réparable 
  • Des formes imaginables et variées

En toute objectivité, je vois peu d’inconvénients ici. J’ai bien examiné les matériaux employés, la couleur et la visibilité des portes dans les lunettes, les écrans et même sur ma Tango. Les conditions de luminosité étaient optimum mais finalement, ça m’a permis d’observer si le blanc n’était pas trop éblouissant dans les caméras FPV. Elles ont effectivement un halo blanc mais qui est plutôt bienvenu. 

Une porte a crevé lors du weekend mais elle fut réparée en 5 mn. Un kit de rustines et c’est fait !

On trouve aussi des formes doubles, des flags gonflables, des portes pour Split S… Un gonfleur est nécessaire dans tous les cas pour installer le circuit mais c’est assez rapide. 

En revanche, j’imagine que le prix est salé. Mais l’achat n’est pas obligatoire, d’autres solutions sont possibles.

 Sortie : fin Mai puis un test complet

Lors de notre direct et grâce à notre régie, nous avons parlé de ces portes car nous avons pensé qu’elles sont une évolution importante de notre discipline. Hélas; les conditions météo nous ont privé d’une grosse quantité de matériau. Nous avons réussi à sortir un direct de plus d’une heure mais la quantité de travail, le transport de la régie, la mobilisation des compétences et l’énergie nécessaire nous ont fait réfléchir à une autre forme de diffusion de contenu télévisuel. Plus d’info bientôt. 

Le circuit par Pablo


8 comments on “Des portes vers le futur ! Les gates gonflables

  1. Là c’est gonflé comme article 🙂

    On pourrait essayer avec des ballons de baudruche, faudrait juste en avoir en stock de gonflés 🙂

    Dans le même style nous avions en indoor fait des gates avec de la toile de spy, gonflée en place avec des ventilateurs de PC… Avantage, cela ne déchire pas, cela ne casse pas, cela se remet seul en place après une touchette et les ventillos de PC sous 12V s’alimentent très facilement avec nos lipo 3s …

  2. Jack

    Dommage pour le direct car le peu que j’ai vu avait l’air d’être bien organisé (caméra sur le terrain , en intérieur, régie). Bravo pour les efforts même si cette fois-ci ce fut en vain.

Laisser un commentaire