Actu FPV, FR

RED FPV, le vol intérieur


Je suis super fier que Red vole pour et avec nous. Je me rappelle ces premières paroles lors de notre rencontre,  » Le nombre de vues, c’est pas ma priorité. Je vole pour moi avant tout « . Bien sur, je connaissais déjà son travail. Je ne lui ai d’ailleurs pas proposé immédiatement un partenariat. Je voulais d’abord qu’il sache que FPV Passion, même si nous pouvons soutenir à plusieurs niveaux, n’est pas un sponsor. Mais un site qui permet de réaliser des projets grâce à son ancienneté et ses connexions. Grâce aux rencontres passées, présentes et futures qu’il permet de faire.

Pourtant, ce vol à l‘Atlantis a été possible grâce à Red et à ses potes avant tout. Lorsqu’il m’a proposé de venir, je savais que ce serait des heures de patience, de l’aide et l’occasion de voler entre la Fnac et Etam .

De 22H à 1h30 puis le lendemain de 9h à 14h.

C’est le temps qu’il a fallu pour rassembler assez de rushs et satisfaire l’appétit de ce pilote si déterminé et si avide de la séquence idéale. Quelques kilos de lipos plus tard, quelques bravades des gardiens de nuit énervés par notre présence qui dérangeait leur routine nocturne et nous avons exploré le centre en profitant de ce privilège rare.

Montant des dégâts

On a osé. On a volé à travers les guirlandes de luxe en métal chromé, parmi les leds et les lustres féeriques, devant les vitrines et parmi les ouvriers qui installaient encore les finitions. Fort étonnés par notre incongrue présence qui plus est. Un peu inquiets au début, ils ont vu qu’aucun problème majeur ne fut à déplorer. Je ne dis pas qu’on a pas raccourci une ou deux guirlandes métalliques… Pour être exact, une décoration a été légèrement modifiée mais la réparation n’aura pris que cinq minutes.

Il fallait le faire !

Perso, j’ai volé bas. Mais les autres ont flirté avec le dôme, orbité autour du sapin de Noël turquoise géant et tutoyé les peluches animées. Et Red s’est carrément faufilé entre les guirlandes et les lustres à chepa combien d’euros dignes de Walt Dysney. Il ne fut pas le seul d’ailleurs mais il s’est faufilé partout, c’était dingue. il n’y avait pas deux mètres entre chaque élément de déco. La preuve :

Au milieu des guirlandes :


3 comments on “RED FPV, le vol intérieur

Laisser un commentaire