Actu Matos, FR

Tokio Flight Club, Libero, Stinger : Les meilleures impressions du FPV


J’ai rassemblé ici les pièces les plus intelligentes et pratiques issues de l’esprit des concepteurs terriens. Cocorico, on trouve quelques bijoux dans nos boutiques françaises. Mais peu importe la nationalité, c’est le résultat qui compte. Je remarque que le meilleur est toujours issu des plus simples idées et quand vous allez voir le montage du Tokio Flight Club, aussi basique qu’ingénieux, vous n’aurez qu’une seule envie : cliquer sur le bouton achat. Nous allons découvrir des pièces 3D, un châssis ultra simple mais innovant et quelques autres trésors du département Recherche et Développement de DFR. On commence par :

  • un petit hors d’œuvre pour caser ses antennes de RX proprement
  • on enchaîne sur le plat de résistance : un support Gopro Session universel qui ira sur tous les châssis ou presque
  • on se régale avec les desserts: le Tokio racer et le Libero
  • puis un apéritif pour faire passer tout ça : le Futur Stinger !

Bon appétit !

Hors d’œuvres : Le suppport d’antennes RX ou VTX

Oui, c’est simple. Mais c’est bien trouvé. Si j’avais vu ça avant, j’en aurais acheté un kilo car ce n’est pas toujours facile de bien maintenir ses antennes de récepteur à 45 degrés. Le prix de ce support est cependant assez élevé mais il peut aussi maintenir les antennes de VTX filaires. Je ne connais pas le prix du TPU mais je sais que l’impression 3D n’est rentable qu’à partir d’un certain nombre d’imprimantes qui tournent en même temps. Trois euros bien dépensés.

Lien vers les supports d’antenne

Et le boîtier pour 18650

Cliquez pour le lien

Bien moins cher que celui vendu par le Requin Gras, il suffira de souder les piles ensemble et de relier le cordon et la prise d’équilibrage ( ou d’installer un compartiment à piles ). Veillez à ne pas trop faire chauffer les 18650 durant la soudure ! Le lien vers le fichier est dispo en cliquant sur l’image à gauche ou au dessus / dessous si vous êtes sur l’application mobile FPV Passion.

Plats de résistance : Le support Gopro Session universel réglable

L’équipe de Drone FPV Racer commence à emmagasiner une belle expérience en matière de conception 3D. Je cherchais un support pour monter ma Gopro Session sur le Zeus 5 pouces mais ce châssis n’est pas vraiment prévu pour. En furetant sur DFR, j’ai trouvé ceci :

Ce support est inclinable, il suffit de le glisser dans la position désirée et de serrer le strap. Pour moins de vingt Euros vous avez un support amovible. Il suffit de l’enlever pour voler à nouveau sans Gopro. Comble du bonheur, ça empêche les rayures en cas de crash sur le dos. Deux versions sont disponibles : avec ou sans protections d’écran.

Lien vers le support Gopro Session

les desserts : Le Libero quattrovolante, 3 et 4 pouces

Les Libero Micro 1S, 2S

Les modèles de Fabrizio ont bien évolué et semblent avoir trouvé un équilibre entre impression 3D et flancs en carbone. Tout est axé autour de la Runcam Micro qui a grandement facilité la vie du concepteur qui a d’ailleurs abandonné les nano caméras CMOS. Cerise sur le carbone, Quattrovolante a sorti un 4 pouces avec des 1407 2800 kv !! En 4S et Gemfan 4045, ça doit tout simplement déchirer. Impossible que je passe à coté de ce modèle, il me le faut.

Le Libero existe en 2 / 2.5 / 3 et 4 pouces. En X ou X allongé ( Stretched ) selon les modèles. Les supportes pour caméras et cartes de vol sont désormais en TPU et diminuent donc les vibrations :

Notez les supports caméra mini Mobius et le flat top en ABS

Lien vers la page quattrovolante

Le Tokio

Ne vous laissez pas abuser par l’aspect simpliste de cette machine !

Les machines dont on ne voit pas l’électronique inspirent confiance. En tout cas elles dégagent une impression de fiabilité, même si c’est illusoire. Mais l’erreur à ne pas commettre en regardant cette frame, c’est croire qu’elle est basique. Bien au contraire, ce châssis a été rigoureusement pensé dans le moindre détail.

  • Carbone chanfreiné
  • Écrous sertis pour une platine inférieure complétement plate afin de protéger la lipo
  • Fibres de carbone directionnelles
  • Antennes qui ne dépassent pas la hauteur max de la canopy pour minimiser les dégats
  • Accès rapide à l’emplacement du VTX
  • Port USB accessible
  • Caméra inclinable sans enlever la canopy
  • Strap batterie facile à changer
  • Emplacement pour caler la XT60 sur le côté.

Toutes les frames ne peuvent pas en dire autant. Mais ce qui est le plus réussi d’après moi, c’est la disposition des composants et la taille réduite dans laquelle tout s’empile proprement. Un ESC 4 en 1 35 A, une carte de vol, un RX, un BEC et le VTX dans la canopy. Tout est au format 30 mm donc les ESC seront plus fiables.

Les softmounts sont intégrés dans le carbone ce qui est une belle idée et devrait neutraliser les vibrations plus tôt. La canopy est imprimable ou disponible en plastique injecté.

La gaine tressée, c’est aussi beau comme ça

Ce n’est pas tout !

La boutique qui vend ce racer est un exemple à suivre :

  1. Une feuille avec la longueur des câbles et des gaines thermo est fournie ( ci dessus ),
  2. Un fichier pour la télémétrie du RX et de la Taranis est aussi inclut dans le lot, avec les inters préprogrammés. Les composants conseillés sont vendus en kit, avec le BEC destiné à lisser le courant ( facultatif ).
  3. Le dump est lui aussi fourni

L’esthétique n’a pas été délaissé. Les bras sont élégamment gantés de gaine thermo. On croirait qu’il s’agit de plastique mais c’est une gaine à peine chauffée tout au long du bras ce qui donne une forme un pti peu évasée. La classe ! Le chatterton qui habille dans cette autre configuration est délicatement spiralé autour des câbles, à l’image ci contre.

La boutique Flight Club est impressionnante. Bien achalandée, son catalogue est pertinent est seul le meilleur s’y trouve. quelques accessoires en 3D sont proposés et sont bien sympathiques. Un sens du détail, une présentation moderne et soignée, je kiffe.

Un guide de montage ultra complet est proposé avec une section pour les questions des clients. Même les outils utilisés font envie ! Le tournevis avec fonctions gyroscopiques ( inclinez le tournevis vers le sens de rotation désiré pour changer la direction de vissage / dévissage ).

Le seul défaut que je vois sur le Tokio c’est l’impossibilité de changer les bras. Mais le montage est si simple qu’il suffira de défaire 6 vis et les moteurs pour tout basculer sur une autre platine.

Vissage à main armée !

Un espace est prévu pour décaler la XT sur le côté

Un petit gadget pour souder les composants sans troisieme main :

Le lien

Avant d’attaquer le dessert, voici la vidéo de montage du Tokio :

Dessert : Le Stinger

Les photos que vous allez voir ne sont pas que des illustrations. tout est réalisable et Aerial Production possède les compétences pour produire ce châssis soit en impression soit en carbone moulé. Cette seconde possibilité sera plus onéreuse et il est évident qu’on est ici dans le haut du panier, le châssis de luxe pour ceux qui n’hésiteront pas à lâcher un gros billet pour s’offrir quelque chose de magnifique. Encore mieux que ceci, déjà très beau et qui représente des dizaines d’heures de travail :

T190

Le Stinger, futur modèle Aerial Production

Lipo dessus ou dessous, la canopy sera peut-être agrémentée d’autocollants. Mais Aerial Production a déjà coloré une canopy en carbone dans une livrée noire, blanche et rouge ( je vous retrouve la photo au plus vite ).

La page Aerial Production est très active et ces photos ont reçu un accueil chaleureux et beaucoup de demandes de renseignements du monde entier. Je vous prépare le test du MR4, petit frère du MR5. Avec ses 1806 2800 kv F30, il envoie bien ! En attendant je vous laisse imaginer le Tokio et le Stinger… Qui sont de bien beaux racers.


6 comments on “Tokio Flight Club, Libero, Stinger : Les meilleures impressions du FPV

  1. Romain

    Merci pour l’article.
    Ça fait un bail que je suis Flight Test et ce mec fait toujours des build ultra clean. C’est lui qui m’a initié à la gaine tressée . Les tuto sont super détaillés et les cheat sheet pour la longueur des câbles c’est top !
    Sinon le stinger a bien de la gueule sur les visu 3D !

Laisser un commentaire