Test, FR

Une valse avec la Tango ! Un an avec la radio VTX / TBS


La boutique Drone FPV Racer a un beau catalogue. Dans lequel on trouve la Tango de TBS. On voit peu de ces radios finalement. Et on ne peut pas dire que la Tango ait rencontré un franc succès. Or, je l’utilise depuis plusieurs mois et je la connais désormais bien. Assez pour avoir un regard critique et me risquer à la conseiller… Ou pas. Vous risquez d’être étonné en lisant ce test. 

Ce qui est certain, c’est que l’alliance d’un récepteur vidéo directionnel et d’une radio, c’est une bonne idée. Si on y ajoute la possibilité d’y adjoindre vos lunettes FPV, avec ou sans récepteur d’ailleurs, alors on est potentiellement en face d’une vraie réussite. Sans déflorer le reste de ce test, je peux vous dire que je ne regrette pas ma Taranis un seul instant. Mais je dois aussi avouer qu’avant la récente mise à jour de la Tango, il ne valait pas la peine de faire un article sur cette radio. Heureusement, le présent comme le futur promettent de belles choses comme le pilotage des ailes FPV par exemple. TBS nous prépare quelque chose d’autre et c’est en rapport avec cette radio. 

Découvrons la en détails à travers ses atouts majeurs : 

  1. La partie radio : prise en main et qualité des matériaux
  2. Le récepteur vidéo : performances et fonctionnalités
  3. Les modifications possibles : ajout d’un DVR

La Tango, une radio que tout le monde croit petite. Les gens qui la voient réagissent souvent de la même façon :  » Ro la vache, l’est super grosse la Tango ! « . Ils la prennent dans les mains et seconde réaction est également toujours identique :  » Ro la vache, l’est vachement grosse en main la Tango ! « . Vient ensuite la troisième réaction : «  Rolala, l’est pourri le plastique  de la Tango ! « . 

Alors, oui, mesdames et messieurs. La Tango

  1. L’est super grosse
  2. L’est imposante ergonomiquement parlant
  3. L’a un plastique pourri assez cheap

MAIS, lorsque j’allume la radio et que les images défilent, les réactions sont à nouveau les mêmes :  « Rodidonc ! L’est vachement belle l’image ! Et napa de glitches ! « . Mais il est trop tôt pour parler de la partie FPV, revenons à la partie radio. 

Des profils pré enregistrés

RS 200… Sniff…

Jusqu’à 15 modèles sont mémorisables sur cette radio, j’en suis à 15 et rien n’a explosé ! Mais c’est la limite, j’ai vérifié. Sur chaque modèle, il est possible de choisir l’environnement logiciel : 

  • Cleanflight / Betaflight
  • PixHawk
  • Naza
  • TBS
  • Open pilot ( Tau Labs )
  • Tiny Whoop ( Blade )
  • kiss FC
  • Graupner Hott

Bref, les principaux leaders du marché. Ne me demandez pas sur quoi ça joue mais je pense que c’est au niveau de l’ordre des voies. Toujours est-il que c’est la seule radio à ma connaissance qui propose cette fonction. Est ce indispensable ? Chepa. En revanche, il est aussi possible depuis la mise à jour de pré enregistrer pour chaque modèle quel module et quel nombre de voies sont sélectionnés : JR. DSM, Frsky 8 voies, 16 voies etc…  Avant la MAJ, on ne pouvait que choisir le type de module mais pas le nombre de voies. Est ce utile de pouvoir le faire maintenant ? N’en sais rien ! J’en ai pas l’impression mais je ne suis pas amusé à entrer DSM sur un modèle avec un module Frsky juste pour voir si ça cause des problèmes ou pas… 

Influence sur le mapping des voies

Les fonctions de bases

Encore une fois, avant la mise à jour c’était carrément du foutage de tronche en règle ! Il n’y avait que les trims. Pas même de subtrims ni d’expo, ni d’inversion des voies possibles. C’est bien mieux aujourd’hui puisqu’on peut accéder à tout. Il aura fallu attendre quasiment un an quand même ! Il faut cependant avouer que de nos jours, tout les réglages de ce type se font sur la carte de vol. Il faut malgré tout penser à ceux qui volent avec des servos uniquement et qui ont besoin de régler tout ça à la radio, n’est ce pas Mr Trappy ? Comme l’erreur est réparée, on dira trop rien. 

L’autonomie

Si vous partez en vacances sans le chargeur de votre Taranis ou de votre Graupner, vous n’avez plus qu’à faire demi tour et abandonner votre famille sur l’autoroute ( normal ! ). Avec la Tango, un simple câble micro USB suffira à recharger la radio et la cellule familiale sera préservée. Il faudra quelques heures pour remplir les lipos de 6000 mAH en 5 v 500 mA. Et bien plus si vous optez pour le kit de deux piles supplémentaires de 3.7 v qui augmenteront l’autonomie de 3 à 6 heures à peu près. 

Mais il est bien plus pratique et économique d’utiliser un Power Bank pour smartphone et il n’y a pas besoin de démonter la Tango pour installer l’Upgrade batterie. 

Prise en main 

On aime ou on aime pas mais si la forme de la Tango rappelle celle de l’Evolution, la taille n’est hélas pas la même du tout. Mais l’écran FPV est présent. Elle n’est pas lourde pour autant mais elle reste imposante. Bien plus large qu’une Taranis, elle est aussi plus basse. Tout en largeur, elle se positionne bien sur des genoux par exemple. Mais il en faudra deux ( des genoux ). 

  • Les sticks sont corrects, réglables en longueur et de qualité satisfaisante. Des roulements à billes les soutiennent. On peut les changer facilement. Un cache pour protéger inters et manches eut été le bienvenu à l’instar de l’Evolution qui en propose un nativement. 
  • Un timer est disponible
  • Le RSSI est affiché à l’écran
  • Il est possible de recalibrer les courses des sticks si nécessaire.
  • On peut piloter une gimball via les molettes
  • Les trims sont accessibles via la croix directionnelle
  • Le niveau de la batterie est indiqué à l’écran et par la LED ronde On / Off

Les matériaux

Manches réglables et rayures

Le plastique utilisé pour fabriquer la Tango fait bien rigoler. Il est apparemment de mauvaise qualité et les rayures s’y invitent aisément. Il n’y a qu’à regarder ma Tango perso que j’ai trimballée de la même façon que je l’ai fait avec ma 9XD. Cette dernière est encore neuve d’aspect alors que ma TBS ressemble à celle d’un groupe de Hard Rock dépravé. Ceci dit, j’apprécie le look baroudeur et j’y ai collé un max d’autocollants. Je kiffe le look «  j’ai du vécu « . Et j’avoue que je suis peu soigneux. 

Solidité, réparabilité

Difformité assumée

Et ce qui devrait arriver arriva, j’ai cassé l’antenne 2.4 gHz juste avant de partir en vacances. Heureusement que j’ai des bons potes qui m’ont dépanné. Depuis, je l’enlève à chaque fois. Je ne risque pas de l’oublier car une alarme retentit si on ne la remet pas en place. Bon point. 

Puis ce qui devait encore arriver arriva à nouveau, j’ai cassé un inter. A force de la laisser telle quelle dans les valises aussi, je l’avais bien cherché… Mais six vis plus tard, c’était réparé avec un inter de Taranis, beaucoup plus grand que celui d’origine et carrément inadapté. Voilà qui renforce le côté destroy. 

Il y avait pourtant des inters d’origine ici. Yeaaah !

Tout se démonte facilement sur la Tango, c’est prévu. On trouve même le processus à suivre dans le mode d’emploi

les baies à modules

Si vous achetez la Tango nue, elle ne fonctionnera pas ( partie radio ). TBS Crossfire, Frsky, MULTI Protocole ou DSM, il vous faudra choisir.

Le TBS Crossfire permet de régler la puissance d’émission et de faire du Long Range mais en France on ne peut ni utiliser le 1.3 gHz vidéo, ni le 2.4 gHz radio au delà d’une certaine puissance

Mixages pour ailes volantes

Si TBS recommande de gérer les réglages avancés sur la carte de vol plutôt que sur la radio, il arrive qu’on ait pas de carte de vol. Dans le cas d’une aile volante par exemple. Les réglages avancés sont à effectuer une fois le modèle crée et appairé. Inversion des voies, ajustement des neutres et tout ce qu’il faut pour régler des servos se trouve dans les menus. 

Conclusion sur la partie radio 

Dans l’ensemble, chaque défaut de la Tango est contrebalancé par un atout. Surtout depuis la mise à jour qui s’effectue d’ailleurs extrêmement facilement via le TBS Agent commun à tous le matos TBS. Je plussoie cette initiative bienfaisante pour mes neurones de petit vieux précoce. 

Il n’en reste pas moins qu’avant la MAJ, la partie radio était bien décevante. Mais tout va mieux au pays de la Tango, on y danse désormais la Bourrée ! 

Le résultat de la version la plus récente du firmware reste perfectible et sera probablement amélioré. La question est de savoir quand et comment. Mais surtout quand. Nous aurait on encore pris pour des beta testeurs et surtout pour des primo payeurs ? Oui. J’en toucherai deux mots à Mr Trappy


 La partie VTX

C’est une toute autre histoire ! J’ignore même si je vais trouver un défaut à la partie FPV de la radio TBS. C’était déjà une bonne idée que d’assembler un écran à l’intérieur du dedans plutôt que de proposer un support externe. 

Cet écran de 4 pouces est d’ailleurs suffisamment grand pour y voir parfaitement et suffisamment petit pour sublimer la qualité d’image. Mais une bonne résolution, c’est inutile si la partie réception est mauvaise. Ce qui est très loin d’être le cas. L’antenne Patch directionnelle de 5 dbi permet de passer derrière la radio mais au prix d’une grosse baisse de réception. Ce qui est normal. Il est très facile de changer de type d’antenne qui plus est. La encore, c’est expliqué dans le manuel.

Ecran + lunettes

Le gros atout supplémentaire de la partie FPV, c’est évidemment la possibilité d’y brancher des lunettes.

  • Soit vous les alimentez et vous utilisez le récepteur vidéo de la Tango qui enverra l’image, et dans ce cas inutile d’acheter un récepteur interne pour vos lunettes.
  • Soit vous laissez le récepteur des lunettes à l’intérieur en l’alimentant via la batterie de la radio. Ce qui vous évite d’avoir à brancher une lipo sur les Fatshark

Dans les deux cas, le cordon est fourni à l’achat. L’écran est désactivable et il vaut mieux l’éteindre car il consomme beaucoup. Si un Power Bank est en soutien, vos voisins pourront profiter de vos exploits sans user leur propre batterie. 

2600 mAh de plus via USB

Les duos célèbres

Si vous possédez un Tiny Whoop, un Optimus ou quelque autre châssis brushed ou brushless de taille mini nano, vous pourrez fourrer votre duo Racer / Tango dans votre sac avec quelques lipos et c’est tout ! Plus besoin de lunettes en plus de la radio. C’est vraiment appréciable ! 

Ce gain d’encombrement est agréable, c’est un des gros atouts de la Tango. Si vous volez avec un QX95 en intérieur, ben c’est juste parfait. Avec ou sans lunettes. 

Avec un 96 ou un Aurora 100, c’est également un bon duo. Les 25 mW des combos caméra / émetteur qui caractérisent ces nano racers nécessitent un récepteur performant et l’antenne directionnelle est idéale pour attraper le signal. On a avec la Tango une très bonne :

Qualité de réception

La pire situation que j’ai connue, c’était à Luna Park. De la ferraille partout, des antennes cellulaires, du ouifi… Vous me direz que ce sont surtout les trucs métalliques qui brouillaient et c’est vrai. Vous verrez plus bas que le récepteur vidéo de la radio s’en est honorablement sorti. J’ai même fait un live FB ce jour là. Sincèrement, je trouve la qualité de réception excellente, même en 25 mW. 

L’antenne est remplaçable par celle de votre choix mais celle qui est montée d’origine est très bien tant que vous volez devant vous. Le faisceau est assez large pour passer derrière mais pas non plus à 10 km. Un haut parleur est disponible pour profiter du son. Bonne idée. 

scans et sélection des fréquences

Une fonction de recherche automatique est disponible mais on peut aussi chercher manuellement ou définir une fréquence par défaut.  Des choix intéressants s’offrent à vous : 

  • Compatibilité Pitmode, certains VTX TBS passent en puissance minimum sur une fréquence particulière : 5584 GhZ.  
  • Low Race Band, ce sont des fréquences inutilisables légalement en France et sur les VTX TBS, il faut les débloquer via une manipulation simple. 
  • Boscam, Fatshark, A,B, E , le minimum syndical est présent. En plus du reste. 

Qualité d’image de l’écran

Il faut être honnête et dire que plus l’écran est petit, plus on a l’impression que l’image est nette. La résolution donne effectivement cette impression. Mais je ne pense pas que les propriétaires ou futurs acquéreurs de la TBS scruteront leur écran au point d’observer le rendu des couleurs etc… Si on va par là, les écrans des lunettes sont moyens moyens niveau qualité… Et l’image sert avant tout à piloter ! Ce qui ne veut pas dire qu’elle est mauvaise mais que c’est du 640 X 480, c’est tout. 

Selon le nombre de lignes de votre caméra, vous aurez une qualité légèrement variable. Mais je pense que le couple 600 TVL / écran 640 X 480 est pertinent. Bien équilibré. 

Si vous avez une WiU et un jeu Wii et que avez essayé de jouer en résolution standard sur une télé HD, vous savez qu’on ne peut pas mélanger les résolutions. Sinon c’est la bouillie de pixels ! 

Et tant qu’on peut litre les infos d’un OSD, c’est bon ! 

Réglages FPV

Teinte, contraste et luminosité sont modifiables. Ce n’est pas du luxe, particulièrement en plein été. Un pare soleil eut été de bon ton car on voit rien en plein cagnard estival. Encore une fois, les lunettes vous sauveront. Mais quand on achète une Tango, on en pas forcément.

Il est possible de définir une fréquence sur laquelle démarrera la Tango. Si vous faites pareil sur votre VTX, alors il vous suffira d’allumer les deux et vous serez Ready To Fly. 

Ajouter un DVR sur la Tango 

C’est possible, c’est pas cher et c’est facile. Mais est ce bien utile ? Cela dépend des situations : 

Si vous avez déjà des lunettes  

  • Si vous ne possédez pas de lunettes FPV du tout, oui ça l’est.
  • Si vos lunettes ont un DVR incorporé? Ca ne sert à rien de mettre un DVR et en plus vous ne pourrez pas utilisez les lunettes + le DVR en même temps, puisque les deux passent par la même prise RJ45 : image à droite. 

Selon la taille de votre racer

  • Si votre racer ne peut pas emporter au minimum une Mini Mobius, alors un DVR est l’unique solution pour enregistrer vos vols. Qu’il soit incorporé au combo Camera / VTX comme le DVR03 ( en test ici ), ou que vous l’ajoutiez sur la Tango, c’est une solution quasi obligatoire. 
  • Si une runcam ou une gopro font partie de votre matériel de base, un DVR sur la radio TBS est un luxe. voir même un handicap si vous connectez vos lunettes sur la radio. 

Mini tuto installation DVR sur Tango 

  • 1- Procurez vous un câble RJ45 et coupez le à 10 / 20 cm et dégainez le 
  • Une prise blanche JST fournie avec le ProDVR par exemple
  • Soudez selon l’image à droite et les indications sur le DVR
  • double facez le DVR sur les fesses de la Tango

Vous trouverez un tuto vidéo ici : Tuto vidéo

 

 C’est fini ! 

C’est pas bien compliqué^^. Existe t il une façon de connecter à la fois le DVR et les lunettes ? Probablement. Au pire, alimentez vos lunettes via la Tango si vous avez un VRX interne à vos Fatshark

conclusion sur la partie FPV

Cette radio combinée à un récepteur vidéo est imparfaite, c’est vrai. Elle était même pire avant la mise à jour. Mais les lacunes ont été comblées et le résultat donne une radio convenable et une partie FPV carrément réussie. Je ne peux plus me passer de ma Tango, le soir je l’amène sur la plage et je danse avec elle. Le prix de 275 Euros sans module est un peu élevé mais il ne faut pas oublier qu’il inclut un écran et un VRX ! Cela relativise les choses. 

On peut également s’interroger sur l’aspect immersif. Un écran est il moins efficace à ce niveau la ? Une fois qu’on est habitué, on ferme son esprit et on ne voit plus rien d’autre. Et on peut aussi atterrir proprement, reprendre le vol à vue.. Bref, chaque solution a des avantages et des inconvénients. Mais les lunettes resteront le choix privilégié des pilotes. Et comme on peut s’en servir avec la TBS… 

Ordre de grandeur : 

Liens utiles et démos

 


11 comments on “Une valse avec la Tango ! Un an avec la radio VTX / TBS

  1. WARNING : Concernant le ProDVR d’eachine, j’ai été très déçu, car dans la nature il y en a une série qui n’est PAS équipée du circuit vidéo de TI (Texas Instrument) (voir le WWW à ce sujet) mais d’un clone chinois, une chinoiserie quoi 🙁 qui ne fonctionne pas correctement et sont bons pour la poubelle…
    Heureusement HBGG me l’a remboursé sans hésiter, mais là c’est moi qui hésite à en racheter un autre de peur de retomber sur les fakes 🙁

Laisser un commentaire