Actu FPV, FR

Une vidéo révolutionnaire à l’école de mannequin !


Cette vidéo fera date, d’une façon ou d’une autre. Non seulement elle est belle et bien réalisée mais elle implique aussi pas mal de choses. Tout d’abord, elle est filmée en HD. Très probablement avec un châssis au format 100 mm. Petit et carené, pour ne pas blesser les acteurs qui sont filmés de près. Les moteurs sont à coup sur des brushless et la caméra une Runcam Split HD. Mais le plus important n’est pas là, l’exploit n’est pas technique mais créatif. Il s’agit avant tout de la pertinence de l’usage qui est fait de ce petit drone capable de filmer en haute définition. Ici, il s’agissait de mettre en valeur l’école Onnanocos, un institut pour futurs modèles femmes.

Un long plan séquence

Le parcours du multirotor

L’industrie du cinéma utilise bien des solutions pour obtenir des travellings ou pour filmer tout autour d’un personnage. Mais dans tous les cas, le matériel utilisé est en appui sur le sol afin d’obtenir une bonne stabilisation. Avec un drone, on peut reproduire cette stabilisation et émuler une caméra câble ( comme dans les matchs de foot ). On peut aussi reproduire un traveling exécuté par une caméra posée sur des rails. Les UAV comme le DJI Mavic proposent d’ailleurs ces fonctions.

Impossible avec un matériel couteux

C’est non seulement reproduisible avec un petit multirotor pas très cher et une petite caméra HD mais on peut aller bien plus loin qu’avec les dispositifs hors de prix habituels. Dans cette vidéo constituée uniquement d’un plan séquence de 1 mn 43, la caméra passe sous les tables, au dessus des lampes, dans un couloir puis fait demi tour et revient dans la classe. Ce qui aurait été impossible avec une caméra classique. On salut d’ailleurs la performance du pilote.

A noter que la vidéo a été stabilisée en postproduction.

Interview de Katsuhiko Masuda

Cette vidéo est une commande mais c’est aussi une initiative personnelle, n’est ce pas ?
 Cette vidéo m’a permis de tester le nano drone que je venais juste de finir. Le bureau responsable de la section communication de l’agence Onnanocos voulait une vidéo promotionnelle et moi je voulais innover un peu. Nous nous sommes rencontrés et non avons tourné.
  Vous avez donc construit le drone spécialement pour cette vidéo…
 Je voulais faire un multirotor HD avec un Tiny Whoop depuis un an déjà. J’ai tenté de démonter une Gopro Session 5 mais cela n’a pas vraiment fonctionné. Le Tiny était devenu trop gros une fois la caméra installée. L’idée était de pouvoir filmer les acteurs de très près, sans danger. J’ai essayé de faire la machine la moins dangereuse possible.
 Votre choix s’est alors porté vers une Runcam Split ?
Oui. Mais par manque de temps, j’ai simplement testé la machine avant de filmer pour voir si elle volait bien.
 Vous faites aussi du FPV Freestyle ou de la course ? On aimerait aussi voir la photo de la machine.
J’essaie de voler sur tout type de machine. Et pour la photo elle sera bientôt disponible.


2 comments on “Une vidéo révolutionnaire à l’école de mannequin !

Laisser un commentaire