News, FR

XM+, il a tout d’un grand. Ou presque.


Il y a peu nos amis de FrySky nous on sorti la série des XM/XM+ : 16 voies en Sbus, léger, petit et full range. Diversity ou pas selon le modèle.  Plutôt pas mal sur le papier. Fraîchement reçu, je l’ai monté. Pas de soucis notoire, tout va bien. Sauf que je me retrouve un peu seul car ma copine Taranis, d’habitude si bavarde, ne me parle plus. Pas de télémétrie​ donc pas de RSSI. Je vous avouerai que les infos autres que le RSSI ( témoin du signal radio ) n’ont pour moi que peu de valeur. Je n’ai même jamais vraiment compris à quoi elles pouvaient nous servir sur nos racers. Mais connaître la force du signal par contre, oui ! Je vous rappelle à ce propos qu’il ne faut pas dépasser les limites légales de vol en termes de distance autorisée. Soit 200 m en FPV et avec un spotter qui surveille.

Mais lorsqu’on est dans les bois, c’est toujours bien sympa et pratique de savoir si le signal radio est faible. De même, ne pas paramétrer son failsafe est impensable. Ne rigolez pas, j’en connais un qui l’a appris à ses dépends. Et comme la délation n’est pas mon fort et qu’il n’est pas bien de se moquer d’un collègue qui a vu son drone fraîchement monté prendre leurs envol tel un oiseau migrateur sans jamais revenir… Non, non Fred.  Je ne ressortirai pas la vidéo qui a fait ton succès :

Bref, revenons a nos moutons, c’est à dire avoir le signal RSSI sur notre radio avec un XM+, en passant par un OSD.

Alors, il nous faut:

  • 1 XM ou XM+
  • Une Taranis ( QX7/9D ou 9D+ / Horus )
  • Bétaflight
  • un clavier et deux doigts
  • un câble usb (si je me le mets pas, je sens que certains vont me le dire ^^)

Action !

Dans la plupart des cas, ça va être très simple : on branche la FC sous Bétaflight et on se connecte.

  1. On file dans l’onglet Receiver. A droite, nous avons un onglet RSSI. Par défaut indiquer disabled et sélectionner channel 16. puis sauvegarder.
  2. On va dans le CLI, on rentre la commande set aux   
  3. Cool, dans mon cas c’est nickel : j’ai besoin de 12 voies ( + gaz/ail/pitch/roll ) ce qui nous fait 16. Donc tous va bien mais parfois, il n’y en a pas assez. C’est selon la version de betaflight que vous utilisez.
  4. Si vous n’avez pas les 12 voies ni envie de flasher votre carte, on repart dans le CLI on écrit : set max_aux_channels = 12 puis save . Normalement, c’est bon il n’y a plus qu’a configurer votre OSD pour y afficher le RSSI. Certes, votre radio ne parle plus mais on à la lecture du signal dans les lunettes.

Il va de soi que dans cet article, beaucoup parmi vous n’apprendront rien. Mais j’espère que ça aidera certains. Vu le nombre de fois où l’on m’a posé la question, j’en suis sûr.

Un PAD RSSI, pourquoi faire ?

En dehors de l’ajout du RSSI via l’OSD, on trouve peu d’info sur la présence de ce pad de soudure. Et il est vrai que pour le vol en immersion ou même les vols à vue, l’indication de la force du signal sur l’écran de la radio est une info qu’il vaut mieux avoir en visuel. Cela nécessite cependant l’usage d’un OSD. Ces derniers se généralisent et sont de plus en plus intégrés dans les cartes de vol. On comprend mieux la démarche de Frsky.

Il est possible de passer par le pas mais un convertisseur analogique / numérique sera indispensable. 

Résultat de recherche d'images pour "xm+ frsky"

à savoir

  • Toujours subordonné au firmware EU, non EU, le XM se flashe dans les deux sens. Via la radio et un câble servo ou via un PC pour les gros rebelles comme les possesseurs de Tango, 9XR etc… Vous trouverez un tuto chez FPVspirit qui explique la procédure avec un XSR. Voici la page du XM+ pour choper le firmware.
  • Si vous avez réussi à appairer votre XM mais que les voies ne réagissent pas, essayez d’entrer ceci dans le CLI :
  • Pour un montage plus propre, utilisez les broches fournies avec ce RX et soudez le tout bien comme il faut sur la carte de vol.

Le XM / XM+ va t’il devenir le futur standard chez Frsky et surtout chez les pilotes ? Sa capacité de fournir du Full Range et le RSSI via l’OSD sont deux atouts indispensables. Le XM et le XM+ sont standard pour le premier et diversity pour le second ( analyse de deux signaux et choix automatique du meilleur par le récepteur ). Un seul bémol à noter : les antennes sont différentes de celles des D4R / X4R. Leurs poids et leurs prix sont d’autres qualités qui laissent penser qu’effectivement ces RX sont en passe de devenir des classiques.


5 comments on “XM+, il a tout d’un grand. Ou presque.

  1. Gilfarinfo

    Question de beotien, mais pour flasher le recepteur sans la taranis, quel logiciel pc et type de cable ? J ai trouver uniquement pour les radiocommandes. Merci d avance .

Laisser un commentaire