News, FR

YupiF4 mini VS Piko. Et la question préoccupante des ESC 4S 20 x 20 mm


Aujourd’hui je suis heureux de vous annoncer la sortie de la mini YupiF4. Je vole avec sur deux machines similaires depuis un petit moment déjà. Mais j’aimerais aussi aborder un sujet relatif à mon expérience avec les ESC 4 en 1 20 x 20 mm, en 4S spécifiquement. Car j’ai connu quelques problèmes graves avec cette tension sur ce format d’ESC riquiqui. Comme c’est en rapport direct avec les FC, faisons déjà un point sur mon ressenti avec la mini YupiF4 durant la longue période durant laquelle je l’ai testée.

Quand on regarde de profil une Piko BLX et une YupiF4 mini, on remarque une grosse différence d’épaisseur. Ça renseigne immédiatement sur la qualité de fabrication, je pense. En tout cas sur le multicouche.

Je ne renie pas la Piko, au contraire. Elle a beaucoup apporté au fpv racing. Mais elle finit toujours par tomber en panne. J’ai deux Yupi mini qui volent tous les jours sur deux châssis identiques ( mes Optimus ) dont une depuis trois mois ( le prototype et la version finale ). Sur ma seconde machine, il y avait une Piko. Puis une autre Piko. Et enfin, j’ai y monté une dernière Piko. Après trois Piko donc, j’ai monté ma YupiF4 mini de série. Parce que y en a marre d’acheter des Piko !

Un Euro de plus !

A peu de choses près, c’est le même prix que la carte Furious. Sauf que vous bénéficierez du sav de la boutique où vous aurez acheté votre Yupi. Ou du support technique de l’équipe : la Yupi family ( Thierry, François et Benoit ).

Le gyro est conçu pour les multirotors, les composants sont d’origine certifiée et c’est important ( lisez ceci pour le vérifier ). Le bec qui accepte le 5S est de qualité. Mais tout ça, c’est bien beau et ce n’est qu’une fiche technique. Ce qui nous intéresse, c’est si la YupiF4 mini résiste à :

L’épreuve du temps

Quand je dis que je vole tous les jours, je suis sérieux ( je progresse d’ailleurs ). Et dompter un Optimus 3S 1106 6000 kv en bipales 3025 et son frère en 1304 4000 4S et 3045 tripales, c’est pas si facile sur un spot aussi petit que le mien. A ce propos, je pense abandonner la version 4S. Elle n’est pas plus puissante que la 3S et n’apporte rien en termes de plaisir de pilotage. Même le changement de timing des moteurs n’y a rien fait, je vais passer aux 1306 avec un kv identique et on verra.

Au début, ces deux châssis volaient avec des Piko qui m’ont lâché avec le temps. Ils volent aujourd’hui avec des mini Yupi. Et je me suis mangé des crashs à répétition. Petits, gros, moyens, beaux, laids, débiles, mérités. Parfois avec et parfois sans dégâts. J’ai même subi :

L’épreuve du feu

Vous comprendrez pourquoi plus bas mais ma Yupi a subi un gros choc thermique suite aux ESC qui ont pris feu. Après un bon nettoyage à l’acétone, elle semble toujours fonctionner. En tout cas sous betaflight elle réagit encore. Je vous tiendrai au courant mais si elle revole, ce sera alors la garantie que c’est du solide !

Après l’incendie

Après nettoyage

Pas de problèmes avec les FC Yupi

La seule difficulté que j’ai eu fut de trouver les bons PID. Avec de l’aide au début, par moi même à la fin. J’ai interverti les deux cartes sur les deux setup et j’ai du retoucher les réglages. Mais le firmware tient désormais compte de ça dans les PID stock.

Bref, rien à dire au niveau de la résistance des Yupi mini. Solides, fiables, ce sont des véritables cartes de vol pensées pour le FPV Racing. Tout comme la BrainFPV, c’est une carte conçue par des pilotes pour des pilotes.

Piko vs YupiF4 mini, les différences

Comparaison n’est pas raison

C’est difficile et subjectif de comparer deux cartes de vol. Et comme le dit le proverbe, comparer ne justifie pas les résultats d’une carte par rapport à une autre. Comparer les composants est assez parlant et de ce point de vue, la Yupi l’emporte. D’origines certifiés, on est plus confiants en la fiabilité à l’heure où les data sheets des composants sont plus qu’optimistes que vérudiques. Et en ces temps de contrefaçons très répandus, on joue parfois à la loterie. Le taux de SAV de Furious en témoigne, croyez moi.

Comparer l’intégration et l’architecture est révélateur mais pas super intéressant pour le consommateur pilote.

Mettre les fonctionnalités en parallèle peut apporter des indications. Sur ce point la Piko fut la première mini FC avec PDB et jamais on ne pourra lui retirer cet atout.

Mais avant tout, et avant même de l’innovation, ce qu’on veut c’est une carte solide et fiable. Sur ce point et selon mon vécu, je vais continuer à m’équiper avec des Yupi pour le moment. Le reste n’est qu’affaire de politique de conception.

La mini a un OSD mais pas de PDB

Impossible d’intégrer les deux. Perso, j’aurais opté pour une PDB puisqu’on peut ajouter un OSD séparément. Mais vu que la mini accepte la tension VCC, ( tension lipo jusqu’à 5S ) et que les ESC 4 en 1 20 x 20 mm se généralisent, c’est pas bien embêtant. Ce qui nous amène justement à la question épineuse des :

ESC 20 x 20 mm tout en un compatibles 4S

Tous ces modèles sont compatibles 4S

Attention je ne parle ici que des ESC compacts de 20 mm de large et qui prennent le 4s. Les 10 A ou plus utilisés en 3S ne posent pas de problèmes particuliers selon mon expérience. Et ce qui suit n’engage que moi bien que ce soit un minimum argumenté.

Un problème de tension plus que d’ampérage

C’est très étonnant que 4 ESC de plus de 20 A passent là où il faut habituellement deux fois moins de place pour un ESC standard. Le modèle qui prend le plus d’ampères est un HGLRC 28 A. C’est déjà surprenant quand on sait qu’un seul ESC 28 A mesure 26 x 15 x 5 mm. Mais le plus gênant, c’est la tension. Car lorsqu’on intègre autant de mosfets et de capacités dans si peu d’espace, il y a forcément un moment ou le minimum syndical n’est plus respecté. Il y a de grandes chances qu’il n’y ait pas assez de composants pour régler les pics de courant.

Hélas, je n’ai pas autant de bonnes choses à dire sur les esc 20 x 20 mm 4S que sur les cartes conçues par des pilotes. Les Racerstar 12A compatibles 4S étaient parfaits sur le papier. Pour mon Optimus 4S 1304 4000 kv notamment. Je les ai juste remplacés six fois !

Une surface réduite par rapport à un ESC standard

  • Un 28 A mesure 26 x 15 mm soit 390 mm carrés
  • Un 4 en 1 en 25 x 25 mm mesure 625 mm carrés , soit moins du double de surface.

Pourtant, il faut bien intégrer un nombre suffisant de composants pour gérer les pics de tension. Et surtout, il faut assez de place pour éviter les :

Arcs électriques

Les ESC ont pris feu en vol

En effet, deux composants trop proches soudés sur des petites pattes et qui font circuler une tension trop élevée peuvent provoquer des arcs électriques. C’est probablement ainsi que j’ai pris feu en vol avec mes Racerstar 4 en 1 12 A en 4S. Je les avais changés plusieurs fois avant , pour le même modèle.

Les seuls 4S 20 mm qui paraissent viables ?

Leur prix prohibitif de 78 Euros fait peur mais leur taille plus importante que les ESC 20 x 20 laisse espérer qu’ils pourront encaisser le 4S durant plus longtemps .Les Spark de Raceflight sont cependant fournis avec un condensateur. Ce n’est pas rassurant.

Les ESC 4S du marché :

Il n’existe que 5 ou 6 modèles au dessus ce 20 A. Cliquez sur les images pour les liens :

Laissez tomber les Racerstar 12 A ! Et faites attention à la taille des perçages ! ( M3 ou M4 )

Conclusion sur la mini Yupi

Elle a tenu aussi longtemps que trois Piko successives et elle vole toujours. Tout comme la BrainFPV, cette carte est conçue pour être costaude et fiable. La Piko BLX fut une étape majeure dans l’électronique des fpv racers mais sa fiabilité laisse à désirer. Et la Piko F4 est seulement un euro moins chère que la Yupi mini.

La nationalité de la carte n’a pourtant rien à voir dans tout ça. Un vent de nationalisme multirotorique semble souffler sur fpv passion actuellement mais en réalité, seule la qualité des produits compte pour nous. Le grand gagnant au final, c’est le combo Yupi mini et Optimus 1106 6000 kv 3S. Il tue, il déboîte et il vole depuis longtemps. Et les ESC 10 A Lumenier tiennent le choc.

Conclusion sur les ESC 4S 4 en 1

Je ne suis pas ingénieur ni spécialiste des ESC mais j’ai consulté plusieurs personnes dont c’est le métier. Toutes ont confirmé que l’intégration a ses limites et que placer autant de composants dans si peu de place force les constructeurs à faire l’impasse sur le minimum vital pour supporter une tension de 16 v. Car encore une fois, c’est la tension qui pose des problèmes et pas les ampères, si j’ai bien compris. Les ESC en 3S avec lesquels je vole ont effectivement bien mieux tenu sur la durée.

Libre à vous d’acheter des ESC 4S format mini et j’ai encore deux modèles à tester ( 15 et 25 A ). Je vous tiendrai au courant. J’espère vraiment que le temps me donnera tort car beaucoup de frames sont désormais désignées pour des FC en 20 x 20. Hormis la Piko et un autre modèle dont nous avons déjà parlé, je ne connais pas d’autres cartes de vol qui font PDB sur ce format. Et c’est bien dommage.

Vidéo Yupi Race OSD


5 comments on “YupiF4 mini VS Piko. Et la question préoccupante des ESC 4S 20 x 20 mm

  1. Baudry Christophe

    Bonjour Frédéric,
    Je te félicite sur ton article, car les composants électroniques sont le coeur de nos montages et leurs provenances sont tout aussi importante, comme tu le stipule pour la youpi les composants sont certifiés, cela se traduit par une différence de prix sur le matériel qu’on achète.
    Comment on les montes aussi et important car si on ne respecte pas les données constructeur ou on décide d’enlever certains d’entre eux pour allégée les produits on prend le risque de tout brûler.
    Pour les ESC Racerstar, si il y a arcage électrique ⚡, c’est que les composants sont trop près l’un de l’autre, essaye de les isolé avec du vernis de tropicalisation cela devrait le faire, si c’est à cause de la température met un dissipateur sur les mos-fet, car aujourd’hui tout le monde les enléve pour gagner du poids, personnellement je ne le fait pas car il doivent avoir tous la même température pour qu’ils fonctionne tous de la même façon en gain d’amplification.
    Je reviens sur le problème d’arcage électrique ⚡ cela peut être causé aussi par le fait d’accumulation de charge électrostatique quand on vol et la machine n’étant pas relier au sol ne se décharge pas, surtout avec des machines puissante et très petites, car cela favorise l’arcage électrique ⚡, ce phénomène et connu en aéronautique.
    En espérant avoir contribué à la communauté et surtout continue à t’intéresser à l’électronique comme tu le fais car c’est le coeur de nos montages.
    Je te félicite une fois de plus car le monde de l’électronique et vraiment pas facile.
    Christophe.

  2. Concernant le tenue en tension: il faut savoir que lorsque nos ESC et donc les transistors qui sont dessus commutent la puissance, on est en présence de charges inductives (les moteurs et leurs enroulements).
    Sur une commutation On/Off de charge inductive, la surtension présente sur les interrupteurs (ici les Mosfets) est logiquement du double de la tension d’alimentation, si ce n’est plus …
    Soit : si tu as des 4S chargés à fond (4,2V/cellules) la surtension peut monter à (4,2 V * 4 cellules) *2 = 33,6V ..
    En sachant que les Mosfets de petite dimension et de fort ampérage, existent en 30V de tenue en tension (Vds / Tension Drain/Source) .. Si ce sont ce types de solution qui sont en place, ton ESC finira par bien vite lâcher 🙁
    Il faudrait dans ce cas des Mosfets de 60V de Vds …

    • En Electronique industrielle et sérieuse on place au bornes des interrupteurs des circuit dits RAC (Réseaux d’aide à la commutation) qui sont des circuits de type RCD (Résistance/Capa/Diode) pour absorber les pics et protéger les Mosfets … Sur nos « petits » ESC ce n’est que trop rarement le cas, sauf variateurs de qualité 🙂 ces réseaux RCD prenant autant de place que les Mosfets eux mêmes.
      Les Mosfets finissent donc par crever en mode avalanche et partent en court-circuit d’ou Pschitt tu obtiens une belle brûlure sur ton ESC si ce n’est l’ensemble qui s’enflamme 🙂 PS: le phénomène s’amplifie bien sûr avec la température et en été plus qu’en hiver tu auras des soucis fréquents 🙂 🙂

Laisser un commentaire