Tribune libre, la FAA tente d’interdire le FPV aux USA

Mes amis, l’heure est grave aux USA. Mais le combat continue pour les amateurs FPVistes américains sur twitter et même sur la page facebook de la FAA qui est l’instigatrice de la révision classant la pratique pure du FPV comme non autorisée. De même que plusieurs pétitions ont déjà été signées avec plus de 5000 signataires sur change.org.

Une autre problématique est que la AMA (l’équivalent de la FFAM) n’a plus de poids pour faire appliquer sa règle élémentaire du FPV.

La raison principale invoquée par la FAA est la sécurité de l’espace aérien, mais basé sur le langage clair de la loi, elle précise que :

  • L’avion doit être visible en tout temps par l’opérateur,
  • Que l’opérateur doit utiliser sa propre vision naturelle (donc pas de lunettes FPV) pour observer l’avion,
  • Des personnes autres que l’opérateur ne peuvent pas piloter l’avion car ce dernier doit maintenir la ligne visuelle.

En bref, cela est très proche des règles que nous avons déjà en France, à l’exception près que nous avons la chance d’être en double commande.

Vous comprenez pourquoi la situation dégénère aux Etats-Unis où les pilotes bénéficiaient auparavant d’une certaine liberté.

Donnez votre avis sur cette révision. Est-elle justifiée ? A vos claviers …

9 commentaires Ajoutez les votres
    1. Totalement d’accord avec toi, ce n’est malheureusement pas étonnant qu’une interdiction de ce type soit tombé suite notamment aux vidéos des TBS & autres gars en pleine ville… Si les vidéos étaient tournées en campagne seulement, ça n’aurait surement pas été aussi drastique comme interdiction.

      1. L’inquiétude de la FAA est d’éviter les collisions entre aéronefs? Le vol dans une ville proche des habitations est justement la garantie d’éviter toutes collisions avec un autre aéronefs vu qu’ils ne volent pas proche des bâtiments…
        La France a aussi des vidéos FPV célèbre en ville mais a quand même gardé le FPV…

        Ces petites popotes nationale risquent de devenir commune et internationale.
        A quand une nouvelle règle de l’air réfléchie pour tous les RPAS?
        En Belgique la DGTA propose le FPV avec un observateur qui surveille le trafique et informe le pilote. Il ne s’agit pas de reprendre les commandes mais bien d’avoir une vision du trafique. L’idée est toujours la même, éviter une collision.

  1. La FAA est sans doute frustrée d’avoir perdu son combat contre la TBS.
    La sécurité de l’espace aérien Ok mais il faut rester les pieds sur terre, interdire l’évolution technologique est un combat perdu d’avance! Dans le futur, nos drones auront sans doute suffisamment de technologie embarquée pour éviter toutes collisions dans l’espace aérien.

    La technologie des drones évolue plus rapidement que les GSM et smartphone…

    J’ai aussi envie de dire de ne publiez plus vos exploits, éviter facebook et youtube…
    Avant que le public ne connaissent les multirotors ont était bien plus tranquille!

  2. Quand les technocrates ne comprennent rien à rien voilà ce qui arrive. 🙁 🙁
    Je milite depuis toujours pour informer et dédramatiser notre sport auprès de la FFAM et de la DGAC avec l’appui des présidents de club et d’autres élus .
    Faudra juste espérer que certains inconscients ne viennent pas tout fiche par terre par des comportements trop irresponsables .. à bonne entendeur salut !

  3. A ce sujet, voir les propositions australiennes visant à déréglementer le vol des >2 kgs et à les laisser dans le giron de l’aéromodélisme. Une attitude tout à fait justifiée et raisonnable.

  4. Pour vivre heureux, vivons cachés…
    Et certains anticipent…
    Un ami qui ne connaissait pas mon activité m’a carrément dit que c’était interdit ! Une vision proche de l’usage d’arme non déclarée !

    Je ne fais pas de différences entre aéromodélisme et fpv, finalement les précautions sont les mêmes… Maintenant, un petit gros en Fpv…. lol…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *