Débuter avec un écran ou des lunettes ?

Pour voler en FPV, vous aurez besoin d’une paire de lunettes FPV et / ou un écran.

Bien sûr, tout dispositif d’affichage vidéo acceptant un signal vidéo analogique fonctionnera. Si vous vous sentez capable de transporter votre téléviseur familial, allez-y ! 🙂

Beaucoup de débutants se posent la question : Dois-je commencer par un écran ou des lunettes ?

J’ai pu former quelques pilotes en écolage qui souhaitaient passer directement aux lunettes. Par conséquent ce bilan ressort de ma propre expérience et je vous remercie d’en tenir compte …

Ils ont tous volé avec mon ancien easystar et le kit FPV FLY sur un périmètre de 500 mètres (sans système pan/tilt).

Les lunettes vidéo

Lunettes SkyZone
Lunettes SkyZone

Premier constat, 80% des élèves perdent l’orientation en vol et ôtent souvent leurs lunettes pour essayer de repérer l’avion. 60% d’entres eux mettent entre 5 et 15 secondes à le retrouver, et les 40% restants l’ont perdu de vue.

Certains ont même tendance à tourner la tête pour regarder autour d’eux et ont ce que j’appelle le syndrome de l’autruche, c’est à dire qu’ils volent tête baissée.

Il est vrai que les lunettes sont plus immersives, mais c’est aussi le point faible du débutant, ajouté à la méconnaissance du terrain.

Au final, seul 20% des pilotes s’en sortent bien pour leur premier baptême de l’air en FPV.

L’écran comme transition

Ecran Diversity 5.8G 32CH
Ecran Diversity 5.8G 32CH

Pour aller droit au but, l’utilisation d’un écran se révèle être plus efficace. Je rencontre une nette amélioration en pilotage de mes élèves avec ce système. L’avantage est évident, on peut visualiser l’avion tout en découvrant le terrain en vue FPV. D’autre part, le contrôle de la radio est total.

A noter que 100% de mes élèves sont parvenus à retrouver l’avion en moins de 8 secondes lors d’une perte d’orientation.

Que faut-il choisir ?

Le discours est souvent le même, les lunettes c’est le top, c’est léger, on est en immersion totale etc. Mais faut-il pour autant se lancer dans l’aventure sans avoir l’expérience requise. Je dis toujours qu’il vaut mieux faire 100 pas qu’un saut.

Combien de pilotes ont été dégoûtés et ont revendus leurs FatShark sur leboncoin ? Vous en connaissez sûrement un non ?

Donc la réponse est simple, lorsque le pilote n’a aucune expérience en FPV, il doit en principe débuter avec un écran. Il pourra par la suite acheter une paire de lunettes vidéo et profiter après quelques séances de pilotage au vol 100% immersif.

17 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’ai débuté avec de lunettes et je ne regrete rien.
    C’est quoi que tu appelles « perdre l’orientation »? C’est pas clair, quands tu vol à vue tu peux perdre l’orientation du modèle mais en FPV?
    Si c’est le plus savoir où on est c’est qu’on a mal fait son boulot de repérage du terrain avant de voler (Google earth par ex) et de toute façon il faut toujours voler avec un « spotter »
    Bref c’est moins cher avec l’écran mais au final on acheté plus de matos…

    1. Perdre l’orientation pour moi c’est lorsque le pilote ne sait plus où il est situé en Fpv. Google earth peut aider, j’avais écrit un tutoriel à ce sujet. Mais un co-pilote expérimenté est plus sûr. Car le stress du premier vol est bien là même si on s’est préparé. Question budget, rien n’empêche de revendre son écran ou d’acheter des lunettes Fatshark Base Sd sans récepteur intégré pour profiter des 2 systèmes.

  2. Je trouve qu’il est bien plus difficile lorsque l’on debute de piloter avec un écran à cause de leur faible résolution, du manque de contraste, de la luminosité , des reflets etc. Je n’ai pas eu ce type de problème en immersion, la résolution est aussi très faible mais le fait que l’écran soit proche on observe bien plus facilement les détails, et on est pas gêné par le soleil. On sait exactement dans quel sens se dirige le drone etc. j’utilise un écran depuis peu en complément mais j’ai vraiment du mal à m’y faire

    1. Si tu utilisais ton écran comme tes lunettes, c’est à dire isolé de la lumière, par exemple avec un tunnel en carton bien adapté et ajusté, tu t’apercevrais que l’image des écrans est au moins aussi bonnes que celle des lunettes.
      Je préfère les écrans aux lunettes justement à cause des moindres qualités optiques et donc de la moindre impression d’immersion donnée par ces dernières. Mais pour s’en rendre compte, il ne faut pas se contenter de la vague « casquette » qui est souvent fournie avec certains écrans.

      Fred

  3. Totalement d’accord, j’avais commencé avec les lunettes et résultat je me suis planté. Avec un bon écran et un bon pare soleil j’ai pu m’y faire et me former correctement.

  4. J’ai moi aussi préféré l’écran pour le début, au départ comme simple contrôle de prises de vue et repère de distance. Le temps aidant, je reste désormais figé sur l’écran sans lever la tête, il est temps de passer au lunettes pour gommer les effets de reflet, manque de détails et luminosité.

  5. A) Commencez à apprendre à voler à vue ( cela aide aussi pour l’orientation)
    B) Un écran permet d’y aller progressivement et je rejoins Alex sur son point de vue.
    C) Les lunettes (rappel) nécessitent une double commande avec un pilote qui reste en vue de l’aéromodèle, elles ne sont que conseillées lorsque le reste est maîtrisé.

    L’avantage des lunette c’est que « devant » reste « devant », mais les distances sont (très) dures à estimer et en cas de retrait de celles-ci on est d’abord ébloui et on ne retrouve pas forcément sont model d’où perte possible de celui-ci sauf si l’assistant sait où se trouve l’engin volant …

    Les « bons » écrans sont visibles même de plein jour ! Alex a vu le mien et avec une luminosité de 450mcd et un contraste de 500:1 (points à surveiller) il reste visible même sous le soleil. Evitez les pseudo-écrans de TV utilisé pour les vidéo en voiture, souvent à moins de 300mcd, Les modèles « Liliput » utilisé en photo/vidéo sont top mais chers (400-500€), comptez 150-200€ pour un modèle correct (plus si meilleur et les chiffres cités plus élevés) …

    A+ sur vos écrans …

  6. colle leur un osd pour l’orientation et c’est réglé.
    J’ai appris avec les lunettes. Et je suis incapable de vraiment piloter avec un écran.; J’ai besoin d’être à bord vraiment.
    Et c’est qd même le but du fpv, l’immersion totale. Apprendre avec les roulettes c’est sympa quand t’es gamin, mais sinon, autant faire le grand saut directement.

    1. Bien sûr que cela est possible, comme je le disais, les lunettes « devant c’est devant » avec un écran il faut s’orienté suivant le sens du vol, mais au final tout cela n’est qu’une histoire de cerveau/méninges … Les anglais roulent bien avec les pédales à droite et ne font pas plus d’accidents que nous 🙂

  7. Bonjour,
    J’ai utilisé un ecran au debut et je ne recommande cette formule que si on est seul,cela permet en effet de garder un contact avec le modele.j’ai meme monté l’ecran sur une visiere amovible(genre protection de debroussailleuse) et cela permets facilement de passer de l’immersion a la vue direct soit en relevant la visiere qui porte l’ecran,soit en pratiquant une lucarne au dessus de l’ecran.j’ai rajouté une lentille de fresnel.
    Par contre si on est plusieurs et que l’on sait piloter,je recommande d’emblée les lunette avec un autre pilote en double commande.
    Hier mon fil de 30 ans a pris le controle en immersion aprés trente secondes et a volé 15minute avec atterro en immersion .j’assurai en double commande,mais je me suis contenté de lui donner quelques conseils pour se reperer.Il n’y avait pas d’osd c’etait une aile swift avec le kit fat shark attitude V2.
    Au fait mon ecran et son systeme sont en vente.
    Me contacter en MP
    Phil

  8. Bref, le principal c’est de prendre du plaisir. Peut importe avec tel ou tel diffuseur.
    Pour Florent : la définition de tes lunettes n’est pas plus élevée que celle d’un écran. Tu es en VGA 640×480. Et quoi que mon écran est en 16/9 1024×600. Les lunettes restent en 4/3. Donc pour moi, le champ de vision n’est pas du tout adapté mais bon, d’un autre côté les caméras balancent du 4/3 en 400 lignes donc au final…..
    Quand a l’immersion, cela dépend du POV. Si à bord de tes lunettes c’est l’équivalent d’un écran 40″ a 2 mètres, je voit pas trop ou est l’immersion. Les seules lunettes qui me procurent de l’immersion qui m’ont coûtés une jambe, c’est les Sony HMZ-T3. Là, tu es en pleine immersion……

    1. je suis passé depuis peu à l’oculus rift DK1 pour faire du fpv, j’ai une résolution de 720p et un fov de 110 degrés, de plus je dispose de l’Head Tracking,.Les casque de VR sont clairement l’avenir pour le vol en immersion je pense.
      ps: le flux de la camera est du 700tvl traduit en NTSC ca donne du 525p ou 625p pour du PAL

  9. Salut les passionnés ! 🙂 Pour ma part, je n avais jamais voler en immersion et j’ai directement commencer avec une paire de skyzone et sans double commande ! Tout c’est très bien passé jusqu’à présent ! Bon je précise que j’ai mon brevet de pilote privé et sa m’a surement aidé, mais cela ne fait pas tout ! Je pense également que de voler à vue et de prendre de l’assurance avec son modèle est primordial avant d’aller plus loin.

  10. Bon je n’ai pas le courage de lire tous les commentaires mais je vais tout de même donner mon avis :

    J’ai voulu essayer le FPV il y a quelques mois de ça et je me suis dit je vais commencer avec un écran, comme ça je peux toujours garder un oeil sur le multi et corriger en cas de problème.

    En pratique je n’y arrivais pas du tout avec l’écran et je me suis dit que le FPV c’était pas pour moi. Il faut préciser que j’avais un écran low-cost avec des reflets etc donc impossible à voler. J’ai donc voulu en acheter un autre, mais vu le prix je savais pas quoi choisir… On m’a dit prend des Quanum V2, tu seras pas déçu et franchement….. Le grand kiff !!!

    Je trouve ça bien plus facile avec des lunettes qu’avec un écran !!

    Après je savais piloter correctement avant, je ne suis pas parti de rien, ça joue peut être mais à mon sens il ne faut pas se lancer directement en FPV sans n’avoir jamais piloté quelque chose…

Répondre à Christophe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *