NCS Challenge, le récap

Le week-end dernier les membres de l’association Airgonay organisaient un mini tournoi de FPV Racing. Une petite première en France puisque cette initiative a permis de regrouper une vingtaine de pilotes au NoComp Stadium prête à en découdre avec leur porket ou jpay.

Vous trouverez ci-dessous le récit de mon entretien avec Bewweb, membre de l’association.

Le NoComp Stadium Challenge, c’est d’abord le challenge de pouvoir finir 3 tours d’un circuit balisé à l’intérieur d’une forêt, ceci étant déjà très technique habituellement, devient un vrai challenge dans une ambiance de course et quand on sait que des dizaines de personnes observent sur le bord et sur les écrans qui retransmettaient les live feed des pilotes !

En cela, il faut noter la performance d’Anthony, Boss d’ImmersionRC qui nous a fait le plaisir de relever le défi avec le futur bijou de leur gamme, et il l’a atteint ! Ce qui lui a valu la récompense suprême d’Airgonay : la remise par Nocomp lui-même d’un bâton de colle chaude, tout un symbole …

La Team Black Sheep n’a malheureusement pas pu se joindre à nous, mais nous ont assuré qu’ils seraient là au prochain contest et que leur Gemini dominera la course, le défi est lancé !

L’organisation

L’accent a été mis sur 2 points primordiaux, balisage du circuit et la sécurité.
Pendant les jours qui ont précédé la course, nous avons fait différents tests de balisage, la forme des flèches, leurs tailles, leurs hauteurs ont été étudiées en fonction de chaque points du circuit pour faire en sorte que les pilotes puissent se repérer sans erreurs, des codes couleurs indiquant les points de passage obligatoire. Des flèches d’accélération à la Wipeout ont été placés également au sol au début de la grande ligne droite. Au final, ce sont pas moins de 50 flèches, et plusieurs centaines de mètres de rubalise qui ont été positionnés, l’efficacité et le rendu visuel a dépassé nos espérances !

Au niveau sécurité, c’est un point sur lequel notre commissaire de course et responsable sécurité Dreamchris a été intraitable et irréprochable, il s’est assuré tout au long de la journée de la présence des 7 personnes placées sur tout le pourtour du circuit aux points sensibles, équipées de radios et de dispositifs pour arrêter tout départ de feu. A chaque départ de courses, crash et tours passés, il a informé les pilotes et les différentes équipes. Le carré des pilotes et l’ensemble du périmètre de course a ainsi été complètement hermétique et sans risques pour le public et les participants.

La course

24 coureurs en lice, 18 runs de 3 à 5 pilotes ainsi qu’une dernière course bonus sans pression de points où les pilotes ont fait hurler leurs moteurs …

Statistiques

28 crashes en courses (les arbres sont saufs), Helices cassées … euh, on a assez vite arrêter de compter, mais pas de grosses casses à noter, quelques silentblocs et vis, on peut dire merci à l’inventeur du carbone.

Classement

Le lièvre et la tortue s’est encore révélé d’actualité, puisque ce ne sont pas forcément les plus rapides sur le podium, mais ceux qui ont réussi avec régularité à finir leurs courses.

Résumé des résultats

Une énorme surprise avec Attafr qui fini 1er avec 9 points (Jpay Spider Hex)
2eme ex-aequo avec 8 points : g.rem (Jpay Quad) et bewweb (Porket Tricopter, El Stringo)
3eme ex-aequo : avec 6 points : Felli (Porket racer), Ludo.H (Jpay Quad), Coopermax (Porket racer)

En parallèle, une course dans la course a eu lieu avec une pool des pilotes les plus rapides :

-Hmphoto (Jpay Spider Hex)
-Felli (Porket Racer)
-Le baron rouge (Porket Racer)
-Guigui86 (Porket Racer)
-Bewweb (Porket Tricopter, El Stringo)

Et le carnage a commencé, poursuite épique à une vitesse déraisonnable dans le peloton de tête, les 3 pilotes pressentis favoris se sont fracassés, et Felli, un pilote avec des réflexes pas forcément humain lui permettant d’atteindre une vitesse vertigineuse entre les arbres gagne, suivi par bewweb, qui comparativement, donnait l’impression d’écouter du joe dassin, le coude à la portière de son tricoptère 🙂

Merci encore à tous les participants pour avoir tenté l’aventure et cassé de l’hélice avec nous, youmodel modélisme qui a fourni les lots des vainqueurs, et à la mairie d’Argonay qui s’est montrée en avance sur son époque en autorisant une manifestation de ce type.

Le sentiment général en fin de journée ? On remet ça quand ?

Les photos

Crédit : Frézard Albert

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Ça ronronne comme en course de Moto 🙂
    Bravo pour le reportage ..
    Faudrait tirer un bilan de tous cela sur le plan matériel, quels équipements sont utilisés, moteur, radio, hélices, accus etc… afin que d’autres puissent s’en inspirer en vue de nouvelles épreuves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *