Contrôles renforcés pour les aéromodélistes

Suite aux incidents produits sur les divers sites nucléaires par des personnes toujours inconnues au bataillon, je tiens à vous informer que nous, aéromodélistes sommes désormais devenus une cible privilégiée pour la gendarmerie et l’aviation civile. En effet, plusieurs sources concordantes m’ont fait état d’une énorme pression reçue par les autorités.

Voici un des 7 témoignages que j’ai reçu la semaine dernière :

Alors que j’avais fait voler mon drone à vue sur le terrain pour montrer à une copine et des enfants qui jouaient dans le coin, je rentrais à mon véhicule. Je rencontre un père de famille et sa fille qui veulent des renseignements sur mon drone. On discute ensemble.

Peu de temps après, 2 gendarmes arrivent et me laissent terminer la conversation.

Puis me demandent mes papiers, prennent mes coordonnées ainsi que les références de mon drone, me demandent si je fais partie de Greenpeace ou si je vole au-dessus de centrales.

Je leur réponds amicalement. Je dis que je ne fais pas partie de Greenpeace et que je ne vole pas au-dessus des centrales (je précise que je ne sais même pas où elles sont).

Je leur ai dit que je faisais du vol à vue dans un rayon de 100 mètres, que j’avais déjà testé du vol en semi-immersion au-dessus d’un champ mais que ce n’était pas facile.

Puis ils sont partis avec mes coordonnées.

Le degré d’ignorance est incontestable, et pour peu que vous ne gardiez pas votre calme face à des questions aussi idiotes vous pourriez le payer très cher.

Soyez donc averti, nous sommes malgré-nous dans le collimateur et ça n’est pas fini. Je ne peux que vous recommander l’extrême prudence.

Si vous avez aussi été inquiété, n’hésitez pas à apporter votre commentaire anonyme que je transférerai volontiers à la FFAM.

8 commentaires Ajoutez les votres
  1. La gendarmerie devrait donc, si j’en crois ces quelques remueurs, monter la garde devant tous les magasins de modélisme, se planquer à l’abord de tous les clubs de modélisme et éplucher les correspondances de tous sites de VPC pour traquer et piéger les futurs délinquants potentiels que nous sommes tous devenus 🙂

    Je pense qu’il y a des sujets plus alarmants à traiter en France 🙁

    Respectons un minimum de choses (souvent explicitées ici) et la gendarmerie n’aura que faire de nous 🙂

    Arrêtez de faire du buzz pour le buzz et relayez SVP des infos précises et factuelles pas des rumeurs colportées par on ne sait qui, ni comment, ni dans quelles conditions.

    La FFAM elle s’occupe des « Modélistes » et oeuvre déjà en ce sens, elle n’a que faire des quidams non licenciers qui se croient souvent tout permis !

    1. Je peux te garantir l’authenticité de ce temoignage tout comme les autres concernant des modelistes dispatchés un peu partout en France que je n’ai pas publié. C’est la triste réalité… Je préfère prevenir au cas où 🙂

      1. OK ! je ne mets pas en doute ce qui eest relaté ici 🙂 loin de moi cette pensée !
        Mais j’aime bien avoir les tenants et les aboutissants des choses.
        On en reparlera hors la toile 🙂

        Par contre un peu de méfiance dans ce que nous faisons est mère de sûreté et prévenir et mieux que guérir 🙁

  2. Bon d’un autre côté ils ont juste pris ses coordonnées, surement pour les recouper avec leur base de données d’activistes, Ils ont écouté, questionné, et ils n’ont même pas fait de commentaire. Y a pas de quoi fouetter un chat, il y a une enquete sur les débiles qui survolent les centrales, s’ils n’interrogent pas les aéromodélistes qui volent hors club, c’est qu’ils font mal leur boulot, en revanche je me serais fait piéger, avec ma tchatche habituelle j’aurais surement trop parlé, un coup a finir au poste !!!

Répondre à FPV_67 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *