Interview exclusive de Charpu

Charpu fait partie des meilleurs pilotes de FPV Racing à ce jour. La star US des pilotes QAV250 a pour moi le style de pilotage le plus beau, le plus pur, sans déchet. Tout en finesse, très technique, et en regardant ses vidéos youtube, je suis à chaque fois en admiration.

Sa dernière vidéo en date :

Un contact mail et ça y est ! J’avais l’opportunité de pouvoir enfin dialoguer avec lui ! Quelques mots échangés et Charpu accepte sans aucun problème: “Sure man !”.

FP: Bonjour Carlos, merci de nous accorder un peu de temps pour t’interviewer ! Peux-tu te présenter ?

C: Pas de problème ! Mon nom est Carlos Fernandez Puertolas aussi connu sous le pseudo Charpu, je suis originaire d’Espagne et je vis actuellement en Californie. Je suis … un toxicomane du FPV 🙂

FP: Tes figures sont impressionnantes ! Dirais-tu que c’est plus une question de talent ou simplement une expérience acquise ? Une capacité innée ou un travail quotidien ? Quel est ton avis ?

C: Je pense que c’est une combinaison des deux. Même si vous avez tous les talents du monde, sans la pratique, cela ne sert à rien. Un autre aspect très important pour moi est la créativité.

Vous pouvez avoir le pilote le plus précis et technique, mais sans la créativité, il ferait certainement des vols ennuyeux et répétitifs. Personnellement, j’aime tester de nouvelles figures originales et trouver une façon intéressante de les modifier et de présenter mon vol.

FP: Supposons que je suis un pilote «occasionnel». Quelle est la première étape pour débuter dans le FPV Racing et combien de temps cela prendrait pour devenir un pilote décent ? Y a-t-il un énorme écart de compétences à surmonter pour quelqu’un qui a simplement une expérience de base ?

C: Je recommande toujours de commencer avec quelque chose de petit et pas cher. Un petit modèle vous donnera une compréhension de base des contrôles et de la dynamique d’un quadcopter sans danger. Ensuite, vous pourrez probablement passer à quelque chose de plus grand, puis commencer en vue externe avant de passer au FPV.

Un autre aspect important de ce passe-temps est le « temps de construction ». Ainsi il est toujours interessant de construire votre premier quad au lieu d’acheter un prêt à voler. Vous apprendrez le processus et, surtout, vous saurez comment le réparer si quelque chose va mal. Rien ne vaut le sentiment de faire voler quelque chose que vous avez construit de vos propres mains.

Enfin, la sécurité est extrêmement importante, vous devez toujours être prudent lorsque vous choisissez un emplacement, assurez-vous qu’il n’y ait pas de personnes ou de véhicules autour et amenez un ami comme observateur.

FP: Quand on regarde tes front flips et autres figures acrobatiques, elles ont l’air plutôt difficiles à réaliser. Avais-tu peur la première fois ? Es-tu en pleine confiance aujourd’hui ?

C: Essayer une nouvelle figure est toujours stressant la première fois, mais avec le temps la plupart de ces manœuvres s’intègrent dans votre mémoire musculaire et ça devient plus simple. C’est pourquoi je suis toujours à la recherche de nouveautés qui me donneront ce sentiment nouveau, c’est une drogue ! 🙂 Je pense vraiment que l’adrénaline est un facteur important de ce passe-temps.

Quand j’étais plus jeune, j’étais à fond dans les sports extrêmes mais avec le temps mon corps n’était plus en mesure d’encaisser. Alors le FPV est devenu un substitut pour ces activités.

FP: Peux-tu nous parler de ta première apparition sur Youtube. Quel effet ça t’a fait d’avoir des milliers de vues ?

C: Pour être honnête, je n’ai pas eu toute sorte d’attente lorsque j’ai posté ma première vidéo. Ma seule préoccupation était de mettre quelque chose en ligne pour pouvoir montrer à mes amis proches combien le FPV est fun. Mais après avoir reçu tant de réponses de la communauté, cela m’a motivé à repousser les limites de ce passe-temps et divertir les gens.

FP: Quelles sont tes plates-formes FPV préférées et pourquoi ? Comptes-tu évoluer sur d’autres modèles ?

C: J’ai commencé avec le qav250 de Lumenier qui est toujours ma principale arme de choix, j’aime la simplicité de la conception. Pour moi, la décision de choisir un châssis était vraiment facile grâce à mon sponsoring avec Lumenier, mais je vois tant de nouveaux quads sortir ces jours. J’aimerais bien essayer une aile volante FPV. C’est définitivement sur ma liste de choses à essayer.

FP: Es-tu actuellement dans une team ? Si oui, quel est son but ?

C: Oui, je fait actuellement partie de la Team Lumenier et l’équipe racing Immersion RC, car leurs sponsoring sont très utiles pour m’aider à repousser les limites de ce qui est possible avec ces petites machines.

Moi et mes amis avons aussi commencé à former un petit groupe local nommé PropKillas, et essayons de nous rencontrer en semaine.

FP: Nous apercevons à présent beaucoup de pilotes sur le web. Penses-tu que cela devient incontrôlable ? Quel est ton avis à ce sujet?

C: Je pense qu’il n’y a rien de mal à faire des trucs fous aussi longtemps que l’on garde toujours en tête la sécurité en contrepartie. Notre hobby est déjà sous pression par la FAA et les médias donc notre notre objectif est avant tout d’agir de manière responsable.

FP: As-tu l’intention de participer à des courses à travers le monde. Quels sont tes objectifs futurs ?

C: Voyager, rencontrer et affronter d’autres pilotes serait définitivement un rêve devenu réalité pour moi ! Je ne peux que voir ce hobby grandir, nous avons juste besoin d’un peu de temps pour solidifier tout ça avec des sponsors. En tout cas, je vais attendre avec impatience. 🙂

FP: Quelle est la clé du succès ? As-tu un conseil à partager ?

C: Je pense vraiment que la clé du succès dans toute activité est de prendre du plaisir, avec ça et un peu de pratique, vous pourrez devenir un grand pilote.

FP: Merci Charpu. Je te souhaite beaucoup de succès pour tes vidéos à venir ! Et rendez-vous sur la piste !

C: Sure man !

Un commentaire Ajoutez les votres
  1. «  »Ainsi il est toujours intéressant de construire votre premier quad au lieu d’acheter un prêt à voler. Vous apprendrez le processus et, surtout, vous saurez comment le réparer si quelque chose va mal. Rien ne vaut le sentiment de faire voler quelque chose que vous avez construit de vos propres mains. » »

    C’est mon côté Charpu aussi 🙂

    ( En attendant bien sûr de voler comme lui 🙁 🙁 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *