Le premier des conseils

J’ai commencé à glaner des renseignements qui pourraient vous être utiles en matière de pilotage et de réglage.  Pour bien piloter, il faut une machine réglée au poil. C’est ce qui revient dans la bouche de tous les pilotes sérieux. En premier lieu.
Viennent ensuite les pré-requis indispensables comme toujours allumer la radio en premier ( excepté Hubsan ) et faire un rapide tour des hélices. Leur course doit être sans entraves. Tout ça arrive après les essais et réglages.

Je parle de réglages logiciels mais aussi mécaniques. Comme le failsafe et

Le centre de gravité

Un centre de gravité quasi parfait est indispensable. Pourquoi ? Parce qu’un quad qui penche trop vers l’avant ou l’arrière  » contredit  » ses PID . Alors que si le CG ( centre de gravité ) est correct, la machine aura moins de travail.
De plus, un mauvais CG peut limiter le max throttle des moteurs impactés. Si vos moteurs arrières marchent plus fort que ceux à l’avant et que vous accélérez à fond, cela peut poser problème. Surtout en mode stabilisé.

Sans oublier qu’une lipo trop décalée, ça se sent durant un rétablissement d’assiette manuel. Le multirotor va partir du côté où se situe la lipo et aura plus de mal à s’incliner vers le côté opposé.

Et dans les pires cas le multirotor pourra dériver tout seul. Et partir loin en criant :  » T’avais qu’à bien me centrer ! Allez ! Salut ! « .

Certains châssis ne sont pas optimisés pour un bon CG. Si votre lipo n’a pas un emplacement qui favorise un bon centrage, mettez la sur le dos ou sous le ventre. Et au plus près possible de la hauteur des bras. Vous éviterez ainsi l’effet pendule. Sinon équilibrez en mettent les éléments plus lourds en face.

Si l’accu est un peu plus haut ou plus bas, ce n’est pas non plus la fin des haricots. ( perso, si les haricots disparaissent, je m’en fous ).

Je vous rappelle que la carte de vol, contrairement à ce que certaines personnes pensent ne doit pas forcément être au centre du Quad.  Elle peut même être sur un côté. En revanche, elle doit être parallèle ou perpendiculaire à l’axe avant arrière. L’avancer afin de laisser une place plus centrale à l’accu est donc possible.

Vous pouvez aussi la retourner. Tant que vous l’indiquez dans le logiciel.

 

Les rc rate et les dumps

Parfois, on voit des gens réclamer à d’autres leurs profils de réglages. Aussi bien les dumps ( profils ) que les rc rate ( ils déterminent la réactivité du multi par rapport à l’action sur les manches ).

Ces réglages sont personnels. Les transférer d’une machine à une autre n’a pas de sens la plupart du temps.
Certains aiment des réactions vives et d’autres apprécient un peu d’expo. Cela dépend aussi du caractère de la machine. Et de son format. Notamment du bras de levier, c’est à dire qu’une petite machine s’inclinera plus vite qu’une grande.

Quant aux dumps qui incluent les PIDs ( ainsi que d’autres choses ), c’est pire. Si vous les importez de la machine d’un autre et si ce dernier les a personnalisés, cela ne donnera rien de bon.

"100% Conseil" Cachet (vert)

Pour ne pas se tromper

  1. Soit vous laissez les PID de base jusqu’au jour où vous aurez l’envie de les modifier.
  2. Soit vous passez sur betaflight.
    Reflashez votre carte avec ce firmware qui est bien plus réactif que celui d’origine. Le code à été optimisé et la communication entre les gyros et les processeurs est plus directe. Ça pardonne davantage en quelque sorte.

Si vous avez des soucis avec vos PIDs, imaginons que le multi dérive ou tremble, Damien vous conseille la chose suivante :
Doublez ou divisez les valeurs l’une après l’autre. Vous comprendrez vite quel facteur agit sur votre problème.

Ce qui est vrai n’est pas faux

Pour ce premier conseil de pilote, vous aurez compris qu’avant de vous lancez à fond les ballons dans les gates, il faut vérifier que vos réglages et centrages sont cohérents. Que votre quad a un comportement sain.

L’évidence de ces conseils ne nous dispense pas de les appliquer. Ils paraissent évidents, c’est vrai. Ils sont malgré tout valables.

Les personnes expérimentées et les niveaux intermédiaires, nous sommes parfois un peu trop pressés d’aller voler. On peut oublier les choses les plus élémentaires.

Il faut toujours faire un test avant le jour J. Vous savez comme moi que sur le terrain, il y a toujours quelque chose qui va pas.

Le prochain conseil sera sur la gestion des gaz. Je vais interroger un maximum de pilotes. Si vous préférez un autre axe de réflexion, faites le moi savoir. Et si vous avez du mal à régler le failsafe demandez à quelqu’un de vous aider ou envoyez un mail.

Bon vols

19 commentaires Ajoutez les votres
  1. super top comme conseil Fred, merci!

    Par contre serait il possible d’avoir un article sur les helices, les profils d’helice, le pas qu’on peut prendre, la taille mini,carbonne pas carbone, certaine marque à eviter etc..? est ce qu’il faut les equilibrer etc?

    peut être que c’est dans l’air du temps et que tu vas y faire mais ça serait utile en tous cas à moi…. :o)

    @ tout

    Bulbo

    1. Bien sûr. Je vais traiter tous les sujets relatifs au multirotor. Hélices et même châssis. La je fais un truc sur l aérodynamique en réponse à lemecano. Ce sont des articles qui demandent beaucoup de recherches. Mais ça m éclate bien. Donc ce sera fait.

    1. Pas à ma connaissance. Mais c est dans l onglet firmware. Ceci dit ça doit exister. Regarde l article que j ai fait sur bêta flight et ensuite va sur le wiki openpilot . Tu trouvera surement

    1. Non. Vas sur Openpilot. Sur le wiki. En fait je cherche moi même l informations. Je sais que C est possible et qu il faut passer par le bootloader.

      1. bien.. j’ai regarder plusieurs fois mais pas trouver l’info, je sait que c’est possible car sur le tarot (par exemple) la carte est entre les deux moteurs avant, comme j’ai vu que tu en parlais dans l’article je me suis permit de demander 😉

        merci

        1. Attends j ai mal compris ta question .j ai cru que tu parlais de autre chose. Oui tu peux mettre la carte n importe ou . désolé. Tant qu elle est droite.

    2. Je suis une cruche. J ai mal compris ta question. J ai pas ton mail. Je vais pas dormiiiir. Réponds à ma réponse. Sinon mets la carte ou tu veux.

        1. Pas de ta faute. Mets la carte ou tu veux. Fais attention sur le porc ( ha ha ha ) usb soit accessible. Si possible laisse la dans le sens d origine . Car je sais comment on dit à une naze qu on l à décalé dans le sens des aiguilles d’une une montre ( sur elle même de droite à gauche ou l inverse ). Mais une CC3D j ai oublié. Si tu veux plus d info hésite pas. Je ferai la recherche. Voilà je vais pouvoir dormir.

  2. en réponse a Frédéric a propos du port USB, pour tourner la CC3D fastoche:

    sur openpilot dans l’onglet « attitude »

    rotate virtual attitude relative to board

    modifier le YAW
    +90 usb a droite
    -90 usb a gauche

    voila 🙂

  3. Je viens de lire cet article: super! Juste une petite suggestion : pour moi le premier conseil sur le sujet de la sécurité est d’absolument tester le FAILSAFE ! Nombreux débutent et ne savent même pas ce que c’est… Couper la radio et vérifier que son multi (racer)se coupe est le minimum pour la sécurité des autres. Vaut mieux une chute décidée qu’un long vol perdu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *