Déparasitage ou Comment améliorer sa liaison vidéo

Tous les FPVsites ont connu ou connaîtront un problème de parasitage de la liaison vidéo. La réduction des formats comme le 210 et le 180 n’arrangent pas les choses. La promiscuité règne sous les platines et les fils qui se croisent sont un des problèmes engendrant les mauvaises liaisons. La proximité des ESC et la fréquence à laquelle ils fonctionnent peut-être un autre élément parasitant.

Heureusement, ce n’est pas systématique et n’arrive qu’assez peu.

Mais pour comprendre comment lutter contre les parasites, il faut savoir d’où ils proviennent. De notre matériel électronique, c’est certain,  mais duquel précisément ? Et pourquoi ?

Naissance du parasite

Les causes les plus communes sont les suivantes :

Les fréquences

Sur un multirotor les composants produisent des fréquences qui se gênent entre elles. De même que les canaux vidéo doivent être éloignés entre eux, les fréquences proches, même de différentes natures,  se chevauchent et engendrent des parasites.

  • Les hélices et les images

Vous voyez parfois des hélices sur les vidéos qui semblent bouger au ralenti ou ne pas bouger du tout. C’est parce que leur vitesse de rotation se rapproche de la fréquence des images. Lorsque les deux vitesses sont à égalité parfaite, on a l’impression que l’objet en rotation est immobile. Si la vitesse est proche, on a une image déformée. C’est le principe stroboscopique.

Les hélices ont leur propre fréquence et si elle est trop proche de celle de l’image, cela peut la perturber. Nous l’avons vu. Hélas d’autres perturbations existent. 

  • Moteurs et ESC

Vous le savez les ESC fonctionnent eux aussi sur plusieurs fréquences qui varient selon le niveau de gaz. Plus les moteurs tournent vite, plus elle sont élevées. De plus, les ESC fabriquent du courant alternatif triphasé à partir de courant continu, via un onduleur. Cet onduleur module la fréquence pour contrôler la vitesse de rotation du moteur. Tout ceci engendre beaucoup de parasites.

Les champs magnétiques du moteur ne seraient pas étrangers non plus aux pertubations. Mais tout le monde n’est pas d’accord sur ce point.

  • Les fils

Le courant qui circule dans les fils provoque aussi des interférences. Si je ne dis pas de bêtises, c’est lié au courant alternatif sinusoïdal. La torsion des fils prévient ce phénomène. C’est d’ailleurs pour ceci que les fils des ESC sont torsadés. Nous en reparlerons plus bas.

A ne pas faire : Ne pas mettre dans une même gaine des fils de capacités différentes. C’est pour ça qu’il est préférable d’alimenter l’émetteur séparément. Les câbles grappe sur lesquels on trouve des JST sont-ils à proscrire ? Je l’ignore. Mais je crois bien, vu que l’alimentation est partagée.

 

Avez vous des parasites ?

Pour le découvrir et afin d’éviter les accidents en vol, il faut tester sa liaison. Ne pas tester matériel éteint ou gaz à zéro. En effet, les causes de parasites sont liées à l’électronique embarquée et aux gaz. Déposez votre quad à 100 m par exemple, éloignez vous et montez les gaz. Si des parasites apparaissent ce sera à ce moment là. Plus vous mettrez de gaz, plus ils s’intensifieront.

Décès du parasite

Voici quelques solutions pour vous en débarrasser.

  • Torsader les câbles.

Comme le font les fabricants d’ESC. Torsader les fils peut aider. Mais pas n’importe comment. Tel nombre de torsades agit sur telle fréquence. L’opposition de phases des deux fils, c’est bien aussi. Ils se neutralisent l’un l’autre. Mais ne rêvons pas, il faut du matériel de mesure pour calculer. Genre oscilloscope. Et les connaissances qui vont avec.

La torsion des fils crée une capacité qui court circuite, c’est à dire présente un chemin de moindre impédance, les courants de haute fréquence. C’est filtre un passe bas naturel, nous explique JR sur multi voltige.

  • Choisir de bonnes antennes

Et les orienter dans le bon sens. Les antennes à polarisation circulaire doivent se placer stratégiquement. C’est important pour la polarisation. Une orientation horizontale privilégie la distance et une orientation verticale privilégie l’altitude. Mettez la tête de l’antenne vers le bas et vous irez même sous l’eau.
Plus précisément si le multi vole au dessus de vous : antenne en dessous. S’il vole en dessous, antenne vers le haut. Là encore les avis sont partagés.

Je vous invite à lire l’article d’Alex sur les antennes. Il y explique les propriétés des différents modèles du marché. A lire ici.

  • La cage de Faraday.

Envelopper du matériel électronique dans de l’aluminium peut aider à condition de ne pas inclure les fils dans le paquet cadeau. Ces derniers étant une des causes des parasites, vous amplifierez le problème en les enfermant dedans.

  • Éloignez les antennes si vous êtes plusieurs.

Le 5.8 Ghz est une plage de fréquence sensible. Les antennes trop proches provoquent des perturbations. Respectez l’espace antennal de votre voisin.

  • Éloignez les fréquences entre elles

Plus vos fréquences seront éloignées, moins vous serez sujet au crosstalk. Aux images qui bavent, quoi. C’est ce que font les fabricants d’émetteurs pour palier à la mauvaise qualité du matériel. Avec un émetteur 25 mw digne de ce nom, on atteint 1.2 km. La preuve sur cet excellent article de fred sur helico micro.

  • Les filtres et les ferrites : La meilleure solution numéro 1

Les ferrites s’opposent aux hautes fréquences engendrées par les systèmes. Le 5.8 Ghz étant une haute fréquence, cela empêchera les perturbations.

ferittefiltre

lc-power-filter1-300x225

 

Le filtre quant à lui n’est pas aussi efficace que séparer les alimentations. Il améliorera malgré tout le phénomène. C’est un LC power filter. A placer entre les câbles de la lipo et l’émetteur vidéo.

 

  • Compléter les antennes Pinwheel

 

que l’on trouve sur les systèmes diversity par une Helix. Que vous ferez vous-même pour 3 francs six sous :

 Do It Yourself
Do It Yourself
Il vous faudra :

– le couvercle métal d’un pot quelconque
– du fil électrique 3mm ~15cm ( celui que vous utilisez quand vous refaites l’électricité de la maison)
– une vieille antenne bâton pour récupérer le connecteur SMA (celle qui nous est livré avec les Vtx et qu’on utilise jamais).

Pour enrouler le fil proprement, utilisez un cylindre.

Merci Olfo pour ce tuto trouvé sur notre forum partenaire multi voltige. De plus, comme nous l’explique ce bricoleur, cette antenne est directionnelle. elle pourra vous servir à retrouver votre modèle perdu en vous guidant. Le signal devient meilleur lorsque vous dirigez l’antenne vers le vtx. Vous retrouverez ainsi votre bébé perdu.

  • Passer au 1.2 Ghz ou 1.3 ghz

Cette plage de fréquence est préférable si les obstacles sont nombreux. Plus les fréquences sont basses, mieux elles passent les obstacles. C’est pour ça que les téléphones mobile sont en 900.

  • Eviter les sources de parasites externes

Le wifi, les antennes relais multidirectionnelles ou les micro ondes occasionnent de la friture. Il existe des appareils de mesure pour voir si l’endroit ou vous désirez voler est pollué. La dépense n’est cependant pas justifiée ( 200 Euros ).

  • Et enfin : utilisez des récepteurs à haute sensibilité : la meilleure solution numéro 2

Ils ne sont pas plus chers mais s’utilisent avec un écran. L‘Aomway RX004 ou le RC832H Skyzone en font partie. Depuis la parution de certains article est sorti le R600 skyzone qui propose les Race bande ( 5658 à 5917, merci à Merlin Xtrm ) en plus de la norme haute sensibilité. Les résultats sont bons. J’en ai commandé au papa Noël.

( Ainsi qu’un couteau fait par TomX. Il faudrait être fou pour ne pas s’offrir un couteau forgé à la main par un maître forgeron ). Quel rapport avec le FPV ? Aucun. Je voulais juste partager cette beauté avec vous :

Magnifique. A garder toute sa vie. Une belle idée cadeau.
Magnifique. A garder toute sa vie. Une belle idée cadeau.
La page de Gtomy. Ici.

Pour ses customs en 3D imprimée, c’est là.

 

Voila, vous savez tout sur le déparasitage. Vous avez appris à construire une Helix. Vous savez qu’on teste sa liaison vidéo moteurs allumés et comment lutter contre les parasites à l’aide de plusieurs solutions. Si j’ai proféré des inexactitudes, prière de me le dire pour que je corrige. Bon vol. N’oubliez pas l’offre de Noel sur la boutique.

Dès que j’ai fini de galérer avec mon GR18 en panne, je publie le test du mini EVo de FlyXcopter.

En attendant une vidéo explicative :

 

30 commentaires Ajoutez les votres
  1. le seul filtre video qui permet d’eliminer de facon valable les ‘parasites’ est le LPF-01 (http://store.ivc.no/product/lpf-01) – tous les autres que je connais (et je connais pas tout loin de là) sont bons pour la benne à coté des perf de celui là. Tres proche de ce qu’on obtient avec un TBS core (d’ailleurs TBS en vends aussi des LPF-01).

  2. bonjour. Article bien pratique, merci.
    Petite rectification, le skyzone rc832 n’est pas high sensitivity, c’est le rc832H. et il existe maintenant le skyzone r600 qui a les canaux raceband et high sensitivity(5658 à 5917) et d’autres surement.

  3. Euh, je ne veux pas dire de bétises mais je pense que ceci est faux :  » De plus, les ESC fabriquent du courant continu à partir de courant alternatif.  » Une batterie ne peut générer que du courant continue ! L’esc a donc une étape à faire de moins par rapport à l’article.

      1. Le plus prêt de la tension dite « sale » si tu veux éviter qu’elle ne pollue.
        Le plus prêt de la tension dite « propre » si tu veux qu’elle le reste, dans un environnement par ailleurs bruyant 🙂

  4. Pour la petite introduction, il y a aucun lien pour ainsi dire entre les hélices et la vidéo en 5.8. Le 5.8 c’est des ondes électromagnétiques et l’hélice…. Bin c’est juste une pièce meca qui tourne et en plastique en plus. Le fait que l’on voit l’hélice fixe sur la vidéo est juste un effet d’optique. Le rpm de l’hélice est alors un multiples de la fréquence d’acquisition de la caméra. D’autant que les caméras ccd vont réagir différemment au cmos. Je ne sais pas si c’est se que tu voulais dire dans ton introduction mais j’avais l’impression que cela prêtait à confusion. Félicitations pour l’article !

  5. Sur les Esc, se sont les câbles de commande que l’on torsade. Le signal qui passe dedans n’est pas sinusoïdale, c’est des créneaux comme en sortie de récepteur. Les torsader (avec la masse) permet d’avoir un effet de blindage grâce à la masse. Mais c’est pas vraiment significatif comme effet car il faudrait un torsadage vraiment régulier. Mais c’est mieux que rien. Un moyen de limiter le bruit des esc est entre autre d’avoir les câbles moteur les plus court possible car eux sont vraiment mauvais pour ma CEM

      1. On peut même dans un cas extrême « blinder » les câbles sensibles.
        Enrobés dans une tresse de masse. Il en existe dans le commerce et boutiques d’électronique.

        Attention a ne relier un blindage que d’un côté, celui de la masse dite « propre ». Souvent dans notre cas, le châssis de sa machine ou le pôle « moins » de sa batterie. Eviter de faire passer un « courant » dans le blindage, celui-ci devenant alors un simple conducteur et perdra une partie de son bénéfice de blindage.

        Remarque: par rapport à la batterie et si l’on doit câbler des choses en série : toujours alimenter le « propre » par le « sale » et non l’inverse sinon le « sale » polluera le « propre ».
        (ex: J’évite de faire passer l’alimentation de mes moteurs à travers l’alimentation de mon récepteur RC ou de mon émetteur FPC)

  6. Autre sujet de parasitage, et dans 70% des cas, les premiers parasites viennent de la : les bec a decoupage.
    Ils sont efficace mais surtout tres bruyant sur les lignes. une pdb avec une sortie 12v regulé a decoupage est souvent a éviter car ils induisent beaucoup de parasite des le début.

      1. Les BEC classique, utilisant des composants type LDO (Low DrOp regulators) faible bruit, présentent le meilleur compromis, ils sont utilisés dans tous les circuits type « radio ».

        Un BEC linéaire ne laisse moins, voir pas passer les parasites, qu’il va bloquer !

        Contrairement au BEC à découpage qui, à la fréquence de découpage, génère des pics parasites.
        En phase de conduction du découpage, il ne bloque absolument pas le bruit présent à son entrée, qui est alors intégralement conduit vers sa sortie… (à éviter pour nourrir des émetteurs FPV)

        PS : un filtre devra toujours être équipé d’un condensateur CÉRAMIQUE de faible valeur (10nF à 100nF) qui bloquera les Hautes Fréquences (HF) et d’un condensateur (de préférence) dit Polymère à défaut chimique, de plus forte valeur (10uF à 100uF) qui fera office de réservoir d’énergie et filtrera les basses fréquences (BF).

        Une ferrite en série brûlera et bloquera les parasites HF, son role en BF sera négligeable.
        La prendre avec la plus faible résistance interne si l’on veut éviter les pertes par effet joules, faisant chuter la tension 🙂

  7. Beaucoup d’âneries dans l’article, mais il a au moins le mérite de faire réagir, les commentaires rectifient et apportent heureusement quelques corrections et précisions intéressantes pour ce sujet relativement complexe où les incertitudes et les croyances n’ont pas leur place.

  8. je viens de tester mon tout nouveau R600 pour remplacer mon RC832… j’ai + de « glitch » qu’avant… soit j’ai reçu un fake, soit…

  9. Salut, super article, merci de lancer ce Sujet qui intéresse du monde. Pour les sections de conducteur, en habitation, c’est du 2.5mm2 et non du 3. Encore merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *