4 Pales, 1 faux problème ?

La team Mistral a reçu les quadripales HQ 4 x 5 x 4 et elle les a essayées pour vous. Voici un des premiers contacts avec ces hélices qui sont à peu près l’équivalent des 7 pouces bipales.

Je vous rappelle qu’on utilise des multipales lorsqu’on manque d’espace pour des bipales. Si la garde au sol d’un avion est insuffisante par exemple. Les bipales sont en général le premier choix.

Mais

Si vous transgressez cette règle en conservant le même format d’hélice, vous décuplez la puissance. Hélas, vous augmentez aussi la consommation et diminuer éventuellement le rendement. Surtout en 4S. Vraiment ?

  • Difficile de s’y retrouver car certains disent que mieux vaut augmenter la vitesse de rotation plutôt que le nombre de pales
  • On sait aussi que pour favoriser le rendement mieux vaut, à kv égal, augmenter la longueur de l’hélice plutôt que le voltage.
  • D’autres doutent que le rendement des multipales baisse puisque la conso augmente en même temps que la poussée.

Sans parler des rumeurs qui disent que les sillages des multipales se croisent et se perturbent… ( je n’y crois personnellement pas ).

Bref tout ceci est bien compliqué et je pense que nous passons à côté de la seule véritable chose qui compte : les sensations. 

Sont elles les mêmes avec des tripales ? Et des quadripales ? Skitzo effectue ses sessions de free style avec des tripales HQ. Elles ont donc au moins cet avantage d’être adaptées au free style. En ce qui me concerne, j’ai l’impression que les bipales sont plus maniables en virage mais accrochent moins. Ce qui semble logique.

Compenser la consommation : Quadripales plus longues et 3S ? Ou quadripales 5 pouces et lipo LIHV ? 

Nous manquons encore de recul mais il faut garder à l’esprit que le temps de vol n’est pas l’élément clé en fpv racing. Car les sessions sont courtes.

La maniabilité, la souplesse et la reprise sont en revanche très importants. Le rendement est de toute manière un problème complexe mais il existe certainement des façons de compenser cette conso. Des lipos Haut voltage ou une taille de quadripales plus longues avec une 3S, à voir. Comme souvent, le test est plus efficace que la théorie.

Quoiqu’il en soit et après de longues recherches, je ne suis finalement plus si sûr que le rendement est réellement affecté par le nombre de pales. Surtout quand la longueur de ces dernières est la même que les bipales qu’elles remplacent. Mais en faisant encore plus de recherches, j’en arrive à lire tout et son contraire. Et à douter de l’utilité de ces résultats.

On en revient au principal :

Quelle motorisation et quel kv pour des quadripales ?

Ce qui est certain, c’est le kv ne doit pas être trop haut. Je dirais maxi 2000 kv, peut-être moins. Et une taille de moteur d’au moins 2205. Encore une fois, les essais seront plus parlants et il faudra un certain temps pour tirer des conclusions.

Voici en attendant la vidéo de la Team Mistral qui a eu la chance de voler avec ces hélices et qui vous en fait profiter :

PS : Elles ont un peu une tronche de fleur mutante, non ?

Des trèfles à quatre pales ?
Des trèfles à quatre pales ?

 

 

 

8 commentaires Ajoutez les votres
    1. Avec les moteurs et les batteries, ce sont elles qui font la puissance, l’autonomie et la maniabilité d’un quadri, c’est quand même un chose très importante en FPV je pense. Après le soucis, c’est que les avis diverge mais c’est ce qu’essaie de résoudre Fred, donc c’est tout à fait louable. A quand des vrais test pour avoir de vrai résultat mettant tous le monde d’accord? Sans doute jamais… :p

  1. Attention ! tout de même au phénomène de cavitation avec ce type d’équipement.
    Je m’explique:
    Chaque pale de l’hélice passe dans l’air turbulent brassé par la pale qui la précède.
    Plus il y a de pales, plus elles se suivent de près, et plus le moteur tourne vite, plus les pales se suivent vite et moins l’air (entre le passage de deux pales successives) retrouve son calme.
    Vous suivez ? 🙂
    Si donc, nos moteurs tournent vite, avec 4*pales en plus, l’air “fendu” par une pale peut ne pas se “refermer” avant le passage de la pale suivante qui alors ne fend plus l’air (ne crée plus de portance) mais s’engouffre dans le trou ouvert par la précédente 🙁
    On dit alors que l’hélice cavite et son rendement chute très vite ..
    Principe à valider sur nos machines en pratique ou au banc.
    PS: de plus perso, je préfère casser deux pales plutôt que 4* cela est plus économique 🙂 🙂

    1. moi aussi je préfère casser deux pals que quatre, pour les mêmes raisons.
      et puis les essais que j’ai fait avec des tri-pales n’était vraiment pas terrible, décevant…

Répondre à Goodoasis Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *