Raceflight et Kiss flight : l’avenir et le futur

La guerre des cartes a débuté avec les Naze et les CC3d. Depuis sont apparues les Sp Racing et autres FC. Les processeurs  ( F1…F4 ) sont de plus en plus puissants et les firmwares de plus en plus performants. La bataille des logiciels n’est pas en reste. Betaflight, l’Add On de Cleanflight mis à jour régulièrement, Baseflight, Cleanflight, Tiltflight… Voici Raceflight puis Kiss flight qui débarquent ! Sans parler du firmware betaflight et de ses versions à répétitions ( normal pour une beta, me direz-vous : rappel : ici ).

Si vous constatez des erreurs ou si vous avez des infos supplémentaires, n’hésitez pas à me le signaler svp. D’une manière générale. 

Cette accumulation de logiciels est-elle un vrai point fort ou embrouille t-elle les pilotes ? Nous allons vite découvrir qu’il y a du bon et du moins bon.

La jeune histoire de Raceflight

Rs2K, concepteur de la suite BLheli et du oneshot, dédiés à la gestion et à l’optimisation des ESC, a pris la suite du travail de Boris B. Il avait éventuellement déjà dans l’idée de concrétiser tout ça avec raceflight.

Voici un résumé de cette conception qui aborde l’évolution de betaflight, ici. Le wiki de raceflight est là. C’est à lire si vous voulez en savoir plus. 

Car avant d’installer raceflight, il faut savoir pourquoi ce logiciel fut conçu : tirer pleinement parti des processeurs F4  des dernières FC. Ce qui n’empêche pas de l’installer sur une Naze Rev 4 ou 5. A voir si cela apporte quelque chose…

raceflight-logo

Le but des développeurs

Pour faire simple :

  1. Augmenter la fréquence du control loop et diminuer le temps de latence de ce même control loop.
  2. Optimiser les algorithmes afin d’obtenir un vol plus précis avec moins de réglages ou avec les PIDS par défaut ( Luxfloat recommandé ).
  3. Augmenter le nombre de rotations du quad par seconde. Les loops, quoi. Au lieu de 2 max, vous en ferez bien plus. Cela se joue surtout en fin de course des manches ( mode horizon concerné ). Autour des neutres c’est moins violent, heureusement.

Autres optimisations :

  • Le Multishot PWM permet une baisse de la latence du contrôle moteur et une fréquence d’envoi de commandes aux moteurs supérieure, jusqu’à 32 khz de fréquence
  • Loop time de 4 Khz
  • Dernière iteration de RS2k : l’ Acro+ mode
  • Les Fc avec F4 utilisent des PID spécifiques.
  • Fonctionnement différent du filtre
  • Les derniers changement apportés par betaflight 2.3.3 restent à être intégrés dans Raceflight ( ceux du 23 01 2016 )

 

Les PIDs recommandés :

  • Pitch: 6.121/1.4/.025
  • Roll: 5.012/1.021/.020
  • Yaw: 8.420/1.725/.020
  • 2 valeurs à changer selon les recommandations des dev : Gyro et D Term : 60 et 40

Essayez ces pids si vous voulez être un pionnier. Et donnez moi vos retours, je transmettrai à qui de droit.

Passer sur Raceflight ou pas ?

Tous les gens qui sont passés sur Betaflight iront logiquement au bout de leur démarche. Puisque Raceflight et Betaflight sont liés.
Quant à vous qui êtes très bien avec Cleanflight ou même Baseflight ( non, ce n’est pas un logiciel de rencontre ), restez comme vous êtes. Seuls les pilotes qui veulent tirer les meilleures performances de leur quad iront mettre les mains dans le cambouis.

Peut-être

Trop de softs peut perturber l’utilisateur lambda. Surtout qu’il peut falloir un certain temps avant d’apprivoiser un logiciel. En changer peut vous faire repartir de zéro.
Et un certain recul peut être nécessaire pour laisser les pros peaufiner leur bébé.

De plus, kiss flight et la carte Kiss carte, et celle de Lumenier, la LUX, sont les prochains couples hardware / software à la mode. Donc le changement, c’est maintenant. En attendant l’autre changement. Attention il s’agit encore d’une solution différente. La carte et son logiciel seront propres au constructeur.

Mais

Si des progrès n’étaient pas effectués peu à peu, ces refontes et ces mises à jour n’auraient pas de sens. Bien qu’il n’y paraisse pas forcément pour les non initiés ( moi ), un des buts de ce travail permanent des codeurs, c’est c’obtenir un firmware qui fasse les réglages à votre place dans une certaine mesure. Si les PIDS de base étaient les bons, qu’elle que soit la machine et sa configuration, ce serait un grand pas que Betaflight a commencé à franchir et que ses petits frères vont terminer d’achever. Je ne dis pas qu’il ne faudra plus jamais rien modifier mais on s’en approche doucement. Les multis vont devenir plus précis avec moins de réglages.

Installation

  • Primo : Installer Raceflight sur Chrome : Allez ici pour ce faire. Attention aux versions. Nombres d’utilisateurs actuel : 253 selon le logiciel.
  • Deuzio : Charger localement le firmware de votre FC, ici
  • Tertio : si vous hésitez encore voici les FC déjà testées :
  1. Naze32 rev4, rev5 and rev6 (boards like dragonfly32, flip32 are all naze32 rev4 clones and just use naze target)
  2. CC3D
  3. SpracingF3 / Dodo
  4. Sparky
  5. Motolab Tornado F3
  6. Colibri Race / The cube
  • Heu…Quatrierso ? Connectez votre FC sans cliquer sur

conn

 

 

  • Cinquertio Flasher votre FC en choisissant «  load firmware  » et sélectionnez le fichier précédemment enregistré
  • Sissertio Cliquer sur flash

Voila. Pour le reste c’est comme d’habitude. N’oubliez pas de changer le D Term et la valeur du gyro ( voir plus haut ). Utilisez la banque Luxfloat.

Le multishot

C’est le remplaçant du one shot 125. Pas beaucoup d’infos à vous donner à ce sujet. J’ai cherché mais rien pour l’instant. Pour l’installer sur vos ESC, c’est ici. Mais la liste est courte.

Multishotmadness

 

Experience perso

J’ai installé Raceflight sur la mini naze de mon Thug 220. Premier contact difficile. Au décollage, le Thug se prend pour une Crêpe suzette. Il se retourne direct. ( hélices et sens rotation ok ). Si je décolle franchement, ça passe. Mais si je baisse trop les gaz, les moteurs stoppent. Peut-être une question de réglages mais ce retournement intempestif aléatoire m’inquiète. Je vais pas dormir.

Sentiment général

En me promenant sur les forums, je constate que les pilotes ne voient pas forcément l’intérêt de Raceflight à ce jour. Hormis pour les cartes de dernière génération pourvues de processeurs F4. Ils comparent le passage de Cleanflight à Raceflight à celui des anciens firmwares vers Betaflight. Ils pensent qu’il faut être un sacré pilote pour profiter de tous ces changements subtils et je suis bien d’accord avec eux.

A savoir :

NOTE: Some ESCs will not calibrate at high PWM rates > 800hz, but once calibrated they operate fine at those rates. Trick is to set motor_pwm_rate to 400, calibrate the ESCs and then subsequently up the rate until you are satisfied.

Certains ESC ne se calibreront pas en PWM à des taux supérieurs à 800 hz. Mais une fois calibrés, ils se comporteront très bien. le truc est de régler le taux à 400, de calibrer les ESC puis de monter à nouveau le taux jusquà ce que le comportement vous satisfasse.

 

hqdefault

 

tutos open pilot

Zadig est un pilote spécifique nécessaire pour l’installation sur une CC3D. Vous trouverez la description sur les liens plus haut.

tutos raceflight

 

 

Aperçu Kiss flight

Conclusion

Trop t^^ot. Attendons un peu. Mais prometteur pour les meilleurs et moins de réglages à l’avenir.

13 commentaires Ajoutez les votres
  1. ca vole très bien raceflight, faut juste regler les pids et savoir lire le wiki a propos de ca. Maintenant Raceflight est surtout sympa avec le multishot en effet. Le configurator permet d avoir acces a des commandes sans passer par la cli, le lpf existant depuis multiwii est dispo aussi par l’interface graphique, le D est sans cesse amélioré , l optimisation du gyro est bien presente, mais pour en profiter il faut desactiver l’ accelero, fonction dispo dans le configurator également en interface graphique, enfin et j’en passe, que du bon mon Fred

  2. Fred, une question toute simple : tu dis plus haut que pour ta premiere experience avec la raceflight, ton quad a fait la crepe suzette et c’est retourné direct…tu a solutionné ça comment? je suis en contact avec quelqu’un qui a le même problème…et d’apres ce que j’ai pu lire …Et comprendre…ça viendrais peut être du fait que la receflight est optimisé pour un raffraichissement de la boucle en H32 (32Khz!!!!). si les esc ont un taux de raffraichissement bas la carte se parametre sans multishot…au mieux en oneshot 125 avec maxi H2
    Ce qui m’etonne …comment une carte qui peux le plus ….ne pourrait pas le moins…????!!!
    Il y a forcemment un reglage a faire…..Tu as fais quoi de ton côté?

    Je suis fortemment interessé….car j’ai passé l’etape de la calibration (je suis en oneshot 125…Et H2) et l’etape du 1er decollage se fera ce soir ou demain…

    Merci d’avance de ta reponse

    A+

    1. Ecoute, j ai simplement mis à jour et tout refLASHé car il n y a pas de rapport avec les 32 khz d apres moi. Comme tu dis, qui peut le plus peut le moins. evidemment, verifier et reverifier le sens de rotatrion des esc, de l orientation de la FC… et surtout tres bien isolé cette carte ! vraiment tres bien ( full soft mount )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *