Le racer en polyamide ! Recyclage d’hélices

Le carbone serait il en passe d’être destitué de son trône noir mate ? On trouve de plus en plus de nouvelles machines fabriquées dans des matières permettant la création de formes moulées, aérodynamiques et plus esthétiques. Bien sûr, on peut quasiment reproduire toutes les formes en carbone mais entre découper une plaque et créer un moule, la différence est dans le prix final. C’est une des raisons pour lesquelles on utilise désormais des matières injectées pour créer des racers. Plus souples d’emploi et plus aisées à fabriquer, elles peuvent être très robustes. Et surtout, l’aérodynamisme est amélioré sans frais supplémentaires.

Une des deux machines que je vous présente aujourd’hui est faite de la même matière que les hélices DAL : le thermoplastique. L’autre racer 100 % sans carbone, c’est de polyamide qu’il est composé. Ça change du carbone d’Armattan dont je parlais dans :  Le carbone du marché, révélations. Et qui a tant fait parler. J’aimerai préciser à ce propos que je visais surtout dans mes critiques le carbone à très bas prix et que j’émettais simplement des doutes sur la garantie à vie. Rien ne vaut le carbone maison, qu’il soit proposé par X ou Y.

 polyamide 2200: le X01

On aime ou on aime pas le look  » je me cache pas mais je montre rien ! ». Mais l’important c’est la solidité. Or le polyamide est très résistant. D’autantetdukt plus lorsqu’il est dans cette forme arrondie, à gauche. Outre la résistance, l’aérodynamisme est largement privilégié par l’absence d’arrêtes saillantes. Chacun sait que les sphères pénètrent mieux dans l’air que les carrés.

Protection

De plus, l’électronique est entièrement protégé et on peut envisager de voler par tous les temps. La lipo est à l’intérieur du dedans du châssis. Cela facilite considérablement l’équilibrage et favorise l’autonomie. Je suis d’ailleurs en train de vérifier cette théorie avec mon Gravity ( c’est marrant, je suis dans le train alors même que j’écris cet article ! Nan mais c’est trop drooooole ! ). Mmm…

Conception

edtyj
Leds

srtdjh
Une belle bouille. J’avais une ex qui lui ressemble…

La disposition des LEDs, la fixation pour la Gopro et son support, l’inclinaison de la caméra, tout est bien intégré. On sent que le X01 a été pensé autour de l’électronique et non l’inverse. Il eut été malin de pouvoir incliner la Gopro en même temps de la caméra de FPV en les fixant toutes deux sur une pièce mobile.

L’inclinaison de 15 degrés du VTX est bien pensée, elle optimise l’émission de l’image en positionnant l’antenne à la verticale lors des lignes droites.

Le buzzer est interne mais un emplacement dédié permet au son d’être ouï ( du verbe ouïr messieurs dames ). Enfin, les fils des moteurs rentrent dans le carénage du côté intérieur.

srtud
A poil !

tyujgyhj x-racer_com_xo1_360_white_02_00053

 Esthétique

tyujgyhjUn design assez ramassé mais pas dénué d’intérêt. Le POD est la partie la plus réussie, je trouve. Plusieurs couleurs sont disponibles à l’achat. Le châssis est d’ailleurs vendu seul. Un journal photo détaille le montage.

Et une bonne idée : un test

Des leçons de pilotage, un blog, un site très bien fait qui met le X01 en valeur : la communication est maîtrisée. Le prix l’est moins. 139 Euros mais il semble que les Frais de Porc soient inclus. FPV Passion va bien évidemment recevoir cette beauté rondouillarde, un peu lourde mais tellement exotique. Il me semble avoir lu un poids de 126 grammes. C’est pas léger mais bien équilibré, donc certainement moins gourmand en ampères. On verra le test ! La boutique est ici.

teiyou ukhjn

 

2- Le tanky drone, à base de plastique DAL

Il s’agit ici d’une combinaison de carbone et de thermoplastique. Le même matériau que les hélices DAL. Il se tord et se détord jusqu’à une certaine limite, selon l’épaisseur.

C’est un projet kickstarter. 150 000 $, c’est la somme visée. Pourquoi faire ? Certainement pour sortir la machine en série. Elle sera vendue en kits, avec ou sans la Tango. Une belle combinaison de solution de vol, complète.

yiopl yuiojk syfjg

captureFranchement, la Tango TBS  souffre de quelques défauts mais rien de rédhibitoire. Le manque de Dual Rate, de réglage d’expo ne sont rien comparé au vtx intégré et aux profils préparamétrés pour les machines Blade, le configurateur Cleanflight, les cartes Pixhawk et le Naza.

Le top étant de brancher ses fatsharks sans VRX et d’avoir à la fois l’image à l’écran et dans les lunettes. J’attends de monter le Q Carbon 85 pour faire un test tout à fait complémentaire : Tango et petit 85 brushless.

20161004_193832
L’inductrix FPV et le module DSM Orange sont pas copains

Le Tanky est une belle machine et son VTX sur le coté est assez classe. Il est naturellement incliné pour améliorer l’émission.

wind-tunnel
Amusez vous à imitez le bruit de l’air !

led

Le POD est lui aussi composé de carbone et plastique. Les LED sont adressables et judicieusement placées sous les moteurs. Claaaasse !

tilt-camera

Le site du Tanky est ici.

Il existe d’autres machines en plastique et nous en parlerons plus en détails.

received_10209468733467281

Dans le domaine des UAV de pur loisir, le carbone est quasiment absent. Alors faut il s’interroger sur l’avenir de ce matériau ou à t’il encore de beaux jours devant lui ? La réponse n’est pas définitive. Mais vous avez découvert deux racers qui m’ont tapé dans l’œil. A tel point que j’ai deux coquards.

fyugoik led rtyhj yfukl

5 commentaires Ajoutez les votres
  1. En racer tout plastique mon préféré est le ragg-e, tout est protégé et il a l’air solide. En semi carbone comme le tanki c’est le mifune de shendrone. Il est beau, a l’air efficace mais encore trop cher au rythme où je me crashe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *