Betaflight F3 Aio

Tout à commencé par un beau matin d’hiver. Ce genre de jour où on se dit qu’il fait bien bon sous la couette. Mais bon. Allez, on se lève, un petit café et hop ! On va changer ce châssis qui commence a se faire vieux. Ça devrait être vite fait. Et là commencent mes ennuis. Je vous ferai grâce des détails mais en gros, c’est une PDB neuve qui sort du 5v quand elle a envie. Ou plutôt qui se met en grève en vol… Du coup c’est une semaine de galère complète à trouver le pourquoi du comment. Avec un quad qui marche chez toi  mais qui ne fonctionne plus dès que tu arrives au terrain.

rafraichissement

Bref, tout le monde s’en fout. Le 5 v capricieux de ma PDB a eu raison de mon minimOSD. Et en trainant sur un shop français ( FPV4drone ), je suis tombé sur LA fameuse carte betaflight tant attendue. Boris b lui même a participé à sa conception ! Hmm… C’est peut être le moment de rafraîchir mon setup.

Sur le papier, c’est une F3 avec une PDB et un OSD. Perso, j’aime bien le concept des All In One, ça évite des montages tour de Pise et c’est moins le souk. Sans compter le gain de poids.

Déballage et montage

Rien à dire, jolie boite en plastique ! Carte bien protégée, un câble servo fourni ( j’ai toujours pas compris a quoi il servait… ).  Mais surprise, pas de notice. Rien de rien. Un coup d’œil sur la carte et  euh… Comment dire… Prenez une loupe car c’est écrit en super petit.

La partie la plus complexe de la FC se trouve dans le choix des deux ponts à faire, en soudure ( panne fine et propre obligatoire …). J’y reviendrai plus bas.

vue du dessous

D’un côté, on peut choisir de ponter Vbat et Ram ( j’ai pas aimé l’appellation de Ram car je trouvais que ça prête à confusion avec la RAM de nos ordinateurs ) ou de ponter Vbat et 5V. Un peu en dessous, on choisit le voltage pour nos chères radios soit : 3,3 ou 5V.

Particularité aussi de cette carte : on va souder sur les deux faces. L’alimentation des ESC en dessous ( là, c’est bien clair ) et le signal et la masse au dessus, ce qui oblige a quelques contorsions. Et surtout à prévoir son montage bien propre avant. Les câbles qui vont à la lipo : un en dessous et l’autre au dessus. Rien de bien compliqué à mettre en œuvre, du moins sur le papier.

superview

Alors je vous préviens si vous avez des gros doigts, prévoir lunettes et petites pinces. A moins d’avoir des yeux de lynx pour la partie vidéo, VTX, SBUS et buzzer. Par contre, les explications sont claires donc aucune difficulté, hormis de les lire et de faire de belles soudures. Pour ma part, j’ai choisi de rentrer les fils par le dessus et de faire celles ci en dessous, j’ai trouvé ça plus facile.

Il est bon de noter aussi la présence d’un bouton pour passer la carte en mode DFU. Et enfin un port USB placé sur le coté ! Ce qui évite de tourner la carte dans le soft.

conclusion

Alors cette FC ? La finition est propre et on y trouve tout ce dont peut rêver un pilote :

  • un bus SPI,  
  • un osd réglable directement via Bétaflight  
  • un port micro SD pour la blackbox
  • 100% compatible Dshot
  • USB sur le coté^^
  • Cerise sur le gâteau, on peut accéder à son VTX tramp directement dans les lunettes via l’osd, ainsi qu’au VTX TBS doté de la fonction Smart Audio.

Par contre, je pense qu’elle n’est pas adaptée à des débutants en montage. La disposition des soudures à faire n’autorise que peu d’erreurs, voir aucune ! Certaines pistes sont fragiles et à mon avis le risque de décollement est réel si on insiste trop dessus. Alors colle chaude obligatoire !

Schéma de montage

Point de bec 12V sur cette FC mais on récupère la sortie de la lipo sur VRAM filtrée si j’ai bien compris ( si on a soudé entre Vbat et Ram ). Donc attention au VTX utilisé et à son voltage !

Afficher l'image d'origine

la fin d’un monopole

Alors oui pour moi, c’est une vraie affaire. Nos racers sont de plus en plus étroits, elle arrive donc à point nommé. Surtout que son prix est plutôt bien placé ( 45.99 Euros chez FPV4drone et 55 Euros chez Studiosport). C’est une des premières cartes du genre sur le marché, hormis la HGLRC et bien sur la Kombini qui du coup se retrouve largement dépassée par cette FC Betaflight.

La carte Furious n’a pas de Dshot en natif ( bidouille obligatoire dans le Cli ), pas d’osd ( le piggyosd est bien, mais il rajoute du poids sur la facture et prend de la place). Nul doute que Furious fpv et d’autres devraient réagir sous peu !

Ça va piquer !

vues de la carte

 

7 commentaires Ajoutez les votres
  1. Salut,

    C’est effectivement une très bonne carte, qui vole très bien.
    Vous trouverez une overview et des vidéos de montage sur la chaîne youtube WE are FPV. J’espère que ça aidera certain.

    PS : j’ai pas trouvé le montage difficile (cf la vidéo pré-cité)

  2. J’ai monté la mienne. Pas eu le temps de tester en détail, mais ça semble très bien tourner.
    Les pads pour les ESC sont placés de manière assez étrange, différentes pour les ESC avant et arrière. Mais ce n’est pas un gros défaut.
    Plus gênant, la carte intègre un BEC de 3A, mais dans la notice, il est déconseillé de brancher dessus l’émetteur vidéo et la caméra… Dommage.

    Autre détail assez particulier, pour toutes les soudures sur la masse, il faut sacrément chauffer pour que l’étain adhère. Il y a doit y avoir un bon volume de cuivre sur les pistes pour que la chaleur se dissipe à ce point (plutôt un bon point ceci dit au final). Il faut donc cependant augmenter la température du fer pour les soudures concernées.

    1. Je confirme pour les soudures à la masse/ gnd qui sont plus compliquées car l’étain à du mal à adhérer malgré une température de chauffe élevée…

  3. Je viens de la monter. Très bonne carte. Pour les BEC, j’ai soudé la cam sur un 5v et « Agnd ».
    Le Vtx sur RAM (Vcc) et « Agnd » (c’est un 7-24v). Et les Vin et Vout. Nickel, aucun parasite. OSD juste super, paramétrable, retour du signal RSSI, horizon, polices, super facile à paramétrer sous betaflight….
    Bref que du bonheur, mis à part effectivement les petites soudures (cam, sat et vtx). Les pads sont vraiment petits et très difficiles en accroche même avec du flux et en chauffant… Il faut absolument bien les étamer avant toute tentative de soudure. Je confirme donc les autres commentaires sur ce point!
    Et il faut un fer bien chaud pour les gros pads, mais je n’ai pas rencontré de grosse difficulté.
    Mais là je chipote, elle est vraiment top. Quel gain de place énorme!
    Et tellement complète….
    On attend les ripostes!

  4. Salut,

    Petit question aux experts.
    J’ai commandé cette carte et j’attends le réassort (qui ne cesse hélas d’être repoussé).
    Je monte mon premier racer, j’ai un VTx Unify Pro v2 qui doit être alimenté en 4,5/5,5V, ce qui allait très bien avec la Kombini que je destinais à mon quadri au moment de l’ébauche du projet.
    Mais maintenant que mon choix s’est porté sur la BETAFLIGHT F3 et qu’il est déconseillé d’alimenter caméra et VTx sur la même source, je me demande comment faire…?
    J’aurais opté pour un Unify Pro HV qui supporte sans broncher du 6S en entrée et ressort une alim filtrée en 5V pour la caméra, je serai plus à l’aise…
    Des conseils?

    Rx

  5. Bonjour à tous,
    J’ai commandé cette carte il n’y a pas longtemps, es ce que quelqu’un a réussi à activer le rafraîchissement des gyro à 32kHz ?
    Le drone vibre pas mal sur les accélérations, quelqu’un aurait une piste (réglage PID stock Bétaflight)? Je peux enregistrer une séquence blackbox si ça peut aider .
    Et dernière question (il est pénible lui ! XD), j’ai activé l’OSD bétaflifht, que je vois très bien dans mes lunettes Fatshark, mais lorsque j’enregistre via la carte SD des lunettes -> plus d’OSD ! Bizarre ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *