Dji racing Snail

On en parlait depuis quelques temps, des bruits ici ou là couraient… Ca y est, un des acteurs majeurs dans le mode du drone de loisir et professionnel se lance finalement dans le racing. Dji est la, le snail aussi.

Malgré le peu d’infos, il y a bien des choses à découvrir et à analyser ne serait-ce qu’en observant la vidéo de Mr Steele.

Un système de motorisation

Apparemment, la ligne reste classique et très peu de specs circulent, mais voila ce que l’on peut en dire :

  • Moteurs DJI Snail 2305 2400 Kv ( 27,8 grammes )
  • Esc Snail 430-R 30 A (one shoot 125)
  • Châssis en ordre de vol : 480 grammes avec la lipo  ( environ, calculé effectué en ôtant le poids de la session )
  • Helices 5048 avec quick release ( démontage rapide )

D’après le constructeur qui a fait des tests en soufflerie,  20 % de puissance en plus sont annoncés par rapport à une hélice classique ( qu’entendent-ils par classique ? ). Nul doute que le géant DJI a les moyens de ses ambitions. La vitesse de pointe annoncée est de 140 kmh/h, avec le combo ESC/moteurs. Ce sont les seules caractéristiques connus à propos de l’ensemble de propulsion. Mais on ne connaît pas vraiment le châssis.

Un châssis inspiré ?

Les RotorRiot en ont eu un dans les mains. Et il y a beaucoup à dire. tout d’abord l’aluminium apparaît aussi chez DJI. A l’instar de Zigogne ou du Dquad Obession, la combinaison des matériaux est la nouvelle tendance. Initiée en France puis en Europe. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose que les constructeurs de châssis reprennent cette idée.

Résultat de recherche d'images pour "dquad obsession gold"

Le support est en DELRIN, une matière très / trop rigide.
C’est beauuuu ! Quand on aime les parallélépipèdes.

Un support de camera, comment dire, un peu mis là par hasard. Du moins, c’est l’impression qu’il m’a fait. C’est certainement du au fait qu’il s’agit d’un prototype ( espérons le ). C’est un X totalement symétrique que DJI a choisi comme base pour leur premier racer. Nul doute que celui ci sera certainement revue et corrigés dans la version final. Car pour l’instant rien ne nous fait penser à DJI au niveau du design ( s’il avait été blanc, peut être…). Nous sommes en présence d’un quad plutôt lambda.

Des ESC 4 en 1

Un ESC quatre en un fait aussi son apparition. Doté d’un bec 5 et 12 Volts : le Takyon.  Malheureusement pas sous Blheli mais sous DJI assistant 2 et son dongle usb ( propriétaire ) habituellement réservé aux ESC DJI plus  standards 18 et 20 A. Le dongle ne risque pas d’être compatible avec les ESC 4 en 1 puisqu’il faut des broches pour communiquer avec l’ordinateur.

Ces ESC sont cadencés à 32 bit et 100 Mgz. Le Dshot est absent, des moteurs 2400 KV, un châssis et des hélices… A votre avis ? Hormis le quick lock, pas ou peu d’innovations majeurs DJI  reprend des solutions déjà répandu, le 4en 1, le mélange alu/carbone (cocorico c’est une idée bien de chez nous).

des hélices particulières

Le système de démontage rapide des hélices est lui aussi propriétaire, il faudra vérifier si celui-ci est fiable et solide mais l’idée me plaît bien.Hop ! 
Deux secondes pour changer une hélice ! Pour l’instant il sont les seul a le proposer sur un racer. Exit nos hélices en stock, il faudra rajouter un support spécifique disponible pour les monter ( ça, c’est une bonne nouvelle ).

[ Ndlr, elles vont couter combien ? Une blinde ou deux ? ]

A propos d’argent, n’oublions pas DJI est avant tout un poids lourd financier, le fait qu’il s’intéresse de près à notre passion peut nous être profitable, d’autant que le combo esc/moteurs est proposé à un prix plutôt agressif ( 99 € ).

Le fait qu’il lorgne sur le FPV Racing veut ou peut certainement dire qu’il voit en celui-ci un avenir ou un marché financier important (ils ont peut être regardé les course du DRL à la TV… ). Car ne rêvons pas, ils n’y viennent pas pour le fun !

Pour l’instant leur apport est que minime, mais ça pourrais bien changer vu les moyens considérables dont ils disposent… Voila qui pourrait changer bien des choses dans notre sport, on peut se prendre a rêver à une DJI cup, à l’instar du sport automobile par exemple… 

En attendant, vous trouverez déjà en vente chez Studiosport, les ESC et les moteurs. Sous la forme traditionnelle pour le moment.

Le futur de l’avenir

Si on observe le catalogue de produits DJI qui contient 

  • Des hélices 3D
  • Des hélices de plus grand diamètre que 5 pouces
  • Le quick lock adaptable sur plusieurs moteurs…

On peut s’interroger sur la probabilité d’un Phantom ultra sportif ? D’un Naza pour le Racing ? Si DJI s’y met à fond, nous sommes certainement au tout début de l’histoire !

Cliquez sur les images pouer accéder à Studiosport et au Snail racing :

Ben voyons…

vidéo Mr Steele

2 commentaires Ajoutez les votres
  1. Curieux de voir le résultat. Dji a surement les moyens de ses ambitions.

    Sinon, Fred, j’ai du mal à voir en quoi l’alu sur les quad serait une sorte de « french touch »… J’ai commencé il y a 2 ans sur un… TB250, qui contenait déjà pas mal de pièces en alu. Bref, ça se fait depuis longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *