Bienvenue au Rotorclub

L’adhésion à la FFAM est un sujet parfois délicat. Dispensable pour certains, inévitable pour d’autres. Ce qui est certain c’est que si vous comptez participer au championnat de France ou à la Word Cup, il vous faudra obligatoirement être licencié. Et pour ce faire, il faut un club d’aéromodélisme et un terrain. Cela peut être un problème dans certains endroits, notamment en région parisienne. L’AMR proposait une alternative et acceptait de délivrer des licences aux pilotes ayant des difficultés pour trouver un club. Cela avait rendu service à bien des gens car le multirotor et le vol en immersion ne sont pas acceptés partout par les moustachus ( les anciens ).

C’est dans ce même esprit que le RotorClub est né. Pour que les pilotes sans terrain ni club qui désirent se frotter les hélices avec les meilleurs puissent obtenir une licence et se voir concourir. Car vous ne pourrez pas participer à une course officielle sans licence FFAM. C’est obligatoire.

Ce n’est pas le seul avantage que procure la fédération et ce club. Hormis son rôle et son implication dans les discussions relatives à la loi, l’assurance est comprise dans le prix de la licence. Si vous désirez connaitre les démarches pour vous licencier, lisez ceci.

Le Rotorclub

Personne ne nie l’utilité du site RotorMatch. Il facilite grandement la centralisation des informations, permet de s’inscrire à des événements ou d’en créer. Cette initiative supplémentaire de proposer une licence ainsi qu’un club dont la cotisation est tout à fait abordable est un autre exemple de l’utilité d’une structure fédérative. Cette riche idée va faire plus d’un heureux, dont votre humble serviteur qui parcourt le pays pour suivre les manifestations mais qui n’est pas vraiment affilié à un club en particulier.

Et la FFAM

L’association RotorClub a développé cette formule en collaboration avec la FFAM. C’est un pas de plus vers la pérennité et l’accessibilité de notre loisir : le FPV Racing. L’organisation des compétitions nationales, l’évolution en général et la prise en compte des besoins globaux ainsi que des situations plus particulières vont permettre l’installation et la diffusion des courses.

J’aimerai d’ailleurs souligner que pour que les choses avancent, il faut des gens de bonne volonté. L’application Mach7, le RotorClub, les services techniques… Tout ceci représente une somme de travail conséquente qui n’est pas toujours appréciée à sa juste valeur ou trop facilement décriée.

Adhérer au RotorClub

Tout d’abord, il faudra créer un compte RotorMatch. C’est indispensable pour passer à la suite. Soit vous avez déjà une licence FFAM, soit vous la prenez en même temps. Ensuite, remplissez ces champs :

 

Vous accéderez alors à l’imprimé : Bulletin adhesion RotorClub – 2017

Et voila ! Une fois le certificat médical envoyé et le dossier validé, vous êtes assuré de concourir officiellement et vous avez dorénavant une assurance qui vous protège. En cas de questions : support@rotormatch.com

bons vols 🙂

 

Une équipe de France de FPV Racing ?

8 commentaires Ajoutez les votres
  1. Pour se constituer une association, un club doit être structuré autour de son « bureau » soit au-moins un président, un secrétaire, un trésorier … avec des status et un règlement intérieur. Soit, cela peut se faire pourquoi pas, mais il se posera très vite, si RotorClub est dématérialisé, la question de la responsabilité civile en cas d’incident, d’accident etc … Lisez un peu ce que le président endosse en terme de responsabilité… Quelqu’un veut-il prendre le risque en fédérant des membres sans aucune connaissance de ceux-ci, d’aller devant un tribunal parce que tel ou tel quidam de son club a fait une bêtise ???
    Bonne chance, même si l’idée est louable 🙂

    1. Si rotor club n’est pas organisateur de l’événement où se produit l’accident, je ne vois aucune raison pour qu’il soit inquiété.

  2. De plus, un club avec une structure permet que les pilotes ne volent pas n’importe où ! RotorClub va permettre à certains pilotes de pouvoir s’inscrire officiellement à des courses mais de s’entraîner dans des lieux interdits de vols.
    Un club est aussi là pour se rencontrer, discuter de pilotage, matériels et réglementation. Que va offrir RotorClub ?
    Je ne comprends pas que la fédération est acceptée ce genre de pratique.

    1. Franchement, y a du pour et du contre. Au moins les pilotes dans terrain auront une assurance. Et ne pas avoir de terrain ne signifie pas que les gars se verront pas. Et puis on se fait jeter des autres clubs ! Alors dans tous les cas on finit par voler où on peut. Ce qui ne signifie pas illégal.

  3. Après quelques recherches, je peux dire que le droit n’autorise pas l’obligation d’accepter des conditions d’utilisation/de vente pour adhérer à une association. je peux me tromper, ou avoir rater un truc. mais même dans l’esprit associatif, c’est assez antinomique.
    y compris pour accéder à des statuts qui peuvent être opposables à une personne ne pouvant pas adhérer.

  4. bonjour
    je suis le president d’un club Nantais affilié à la ffam, notre terrain etant trop petit ne peut etre utilisé pour l’installation d’un circuit de fpv. Mais par contre nous avons deja fourni une licence FFAM a des dronistes que l’on ne voit jamais !
    Pourquoi ? notre adhesion annuelle est de 18 euros.. donc pour un adulte c’est 44 +18 et FAI eventuellement +12… Neanmoins ces fpvistes sont des membres a part entiere et beneficient de la centrale d’achat club, des machines outils et equipement, et de la salle indoor comme tous les membres du club. Ils peuvent meme evoluer sur le terrain outdoor et sont consideres comme des helicopteres. Donc creneaux de vol separés des voilures fixes. Et vous savez pas la derniere, on pourrait beneficier de 10 000 m2 de prairies à 300m des pistes bitumes pour le vol des multirotors, mais il faut des volontaires pour develloper l’activité. Et là on m’a repondu,, on prefere se reunir entre copains dans des spots differents..
    Je suis a Nantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *