Un racer 5 pouces de 199 grammes, tactique ou stratégie ?

Vous avez été nombreux à voir ou à commenter la photo postée sur notre page FB qui montrait un châssis de 199 grammes en ordre de vol . Vos réactions furent comme souvent pertinentes et critiques mais aussi un peu acerbes ( ça va casser, avez vous affirmé ). Je souhaite donc vous expliquer le sens de notre démarche en montant une machine si légère. Car bien sur un racer de ce poids a peut-être autant d’avantages que d’inconvénients. Sachez déjà que nous n’avons pas monté ce Zeus pour le plaisir de battre des records mais qu’il s’agit ici d’explorer une voie particulière : la combinaison du poids le plus contenu possible avec celui de la batterie la plus adaptée, afin de conjuguer inertie minimum, puissance continue et comportement proche de celui d’une machine conventionnelle. Bref, c’est de la recherche !

Voyons déjà quels sont les quatre composants que nous avons utilisé puis nous réfléchirons sur la pertinence d’un quad si léger, sur sa solidité et ses éventuels atouts.

Les composants pour atteindre 199 grammes

Même avec le poids mini du Zeus, utiliser une carte, des esc 4 en 1, une caméra et un vtx classiques n’aurait pas été suffisant pour descendre sous la barre symbolique des 200 g.

Il a fallu choisir :

  1. Le plus important : une FC / PDB / OSD / ESC : L’Asguard. Il va vraiment falloir préciser quelques petites choses sur cette carte. 
  2. Une micro Runcam 5v
  3. Un vtx03 5v
  4. Un XM + 
  5. Des moteurs avec un kv élevé pour un racer ultra light, c’est cohérent : les Skitzo 2204 2500 kv
  6. Une frame Zeus 5 pouces 48 g sans la visserie, ici en titane 

Tous ces composants sont les plus légers et efficaces du marché. En plus d’être tous alimentés en 5 volts. Mais ils possèdent une autre caractéristique commune : ils ne sacrifient rien aux performances d’une machine avec un Runcam classique et un VTX standard. L’Asgard est une F4 et la micro caméra fournit une image identique à celle d’un modèle plus gros. Quant au VTX, il passe de 25 à 200 mW bien qu’en France seul le 25 mW soit légal.

Le royaume du 5 volts

Zéro BEC ! C’est celui de la carte qui alimente la partie FPV et cela fait tout drôle de voir l’image de la camera apparaître simplement en branchant l’USB sur l’Asgard. Ne me demandez comment les 5 v 500 mA du PC fournissent assez de puissance pour faire marcher le récepteur radio, l’émetteur vidéo et la caméra. La seule explication que je vois est que les 450 Ma consommés par le vtx03 incluent l’alimentation de la caméra. Quoiqu’il en soit, ne tentez pas de brancher un second périphérique USB en même temps sur votre PC puisque les 500 mA de l’USB seraient divisés par deux. Ou par trois si vous connectez un troisième appareil.

Pas de lipo branchée mais le FPV fonctionne ! Magie !

J’ai commencé à installer des émetteurs vidéo 5 volts depuis que j’ai découvert celui dont je vous ai parlé ici . Le fait que le courant ne soit pas filtré est un avantage à mon sens. En tout cas, les performances sont bonnes. Et l’antenne filaire dipôle n’est pas du tout un problème.

La Micro Runcam propose une image de bien meilleure qualité que les combo camera / VTX et surtout l’angle de vue est bien moins large et bien plus naturel. Je ne vomis plus en pilotant.

L’Asgard, attention !!!

Je vous rappelle que cette carte de vol réunit absolument tout les éléments nécessaires à un  multirotor :

  • Les ESC pour contrôler les moteurs
  • La FC ( F4 )
  • La PDB pour l’alimentation
  • L’OSD pour les infos et la télémétrie
  • Le Current Sensor ( à calibrer ) et une BBox.

C’est avantageux au niveau du tarif, du poids et aussi du montage puisqu’il n’y a même pas de fils de signal à souder des ESC vers la carte ! Il manquera le récepteur radio, la caméra et l’émetteur vidéo et votre machine sera finie ! 20 soudures seulement au lieu des 30 habituelles. Cependant, il y a plusieurs choses à savoir sur cette FC.

Sans quoi vous allez galérer à installer un RX Sbus. Pour la télémétrie, c’est pareil : il faut savoir par où passer. Quant au firmware, aux dernières nouvelles seul le firmware 3.1.6 fonctionne bien ( problèmes d’inversion de Sbus et de sens d’orientation de la carte sur la 3.1.7 ). Évidemment, si un composant critique lâche sur cette FC, il faudra tout changer. Mais n’oubliez pas QUE AIRBOT LA RÉPARE GRATUITEMENT. Et si elle est cramée, vous paierez la nouvelle 50 % MOINS CHER.

nouveau logo anniversaire

Le firmware Target est le Omnibus F4. Il y a aussi des erreurs sur le schéma fourni sur le site de la FC et il n’indique pas spécifiquement où connecter le récepteur radio.  Vous trouverez une vidéo qui explique tout ceci en bas de page. L’Asgard est en vente chez FPV4drone : ici.

Première tentative, 224 grammes avec le T190 Aerial Production

J’ai déjà essayé le T190 qui pèse 224 grammes et j’ai bien vu ses réactions, très différentes de celles de tous mes autres quads. Notamment au niveau de l’inertie, complètement absente des sensations de pilotage. Vous lirez mes impressions sur le pilotage d’une machine si légère ici.

 

Sensations… Tiny Whoop !

Le comportement est bien sûr celui d’un racer avant tout mais l’inertie est faible. Je ne suis pas pilote de race mais j’ai la sensation qu’on pourrait prendre une gate en 180 degrés à fond et ne dériver qu’un minimum. Pour le vol libre, c’est une autre affaire, il faudra y renoncer ou :

Réinventer le freestyle ?

Sous prétexte que l’inertie et le freestyle sont deux frères inséparables, on devrait ne rien tenter de différent ? À voir. Mais encore une fois, l’objectif de ce racer de 199 grammes, c’est de lui coller aux fesses une lipo de plus grosse capacité que les 1300 mAh habituels. Genre 1800 mAh, GRAND MINIMUM ! Histoire de retrouver des sensations proches d’une racer de 350 / 400 grammes avec sa 1300 mAh. Mais avec les avantages théoriques que cela implique, ainsi que les inconvénients. Reste à voir si en reproduisant ainsi le poids d’un racer classique on obtient les mêmes sensations de pilotage tout en obtenant un temps de vol accru et plus d’ampères, plus longtemps.

Et avec une 1300 ?

Ça doit tout simplement être une fusée. Les Skitzo ne sont pas les plus puissants des moteurs mais sur le T190, ils développaient une poussée déjà impressionnante. Je n’imagine même pas avec des 2205 2300 kv ! En revanche si vous désirez installer plus lourd, il faudra penser à monter les bras en 5 mm. Des moteurs de 30 grammes ajouteront 36 grammes au poids total et autant de risques de casse supplémentaire. N’oublions pas que ce châssis est conçu pour la course, la solidité n’est pas le facteur principal. La réparabilité en revanche est bien présente.

Le risque de casse, c’est une remarque que beaucoup de gens ont faite. Il ne faut pas oublier que ce châssis est plus solide qu’il en a l’air et qu’il est réparable rapidement. C’est donc bien une frame de FPV Racing.

Conclusion : le Zeus et l’Asgard

Bon ok, Zeus est un dieu grec et l‘Asgard est une cité de la mythologie du nord. Mais rassurez vous, l’Hades est un futur châssis qui viendra compléter tous ces noms à consonance divine. Freddy Headshot est actuellement en train de concevoir une frame de race tout aussi légère et réparable. Nous verrons bien s’il est possible de gagner encore quelques grammes. Quant à l‘Asgard ses quelques défauts de jeunesse sont pardonnables grâce à la vidéo que vous verrez plus bas. Vivement une version mise à jour car si je ne dis pas de bêtises, on ne profite du mode DFU que à partir de la 3.1.7 ( mode pour flasher les cartes sans le bouton boot ). Or c’est la 3.1.6 qui fonctionne correctement. Mais il y a fort à parier que ce genre de tout en un regroupant FC, ESC, PDB, OSD et capteur de courant devienne un système répandu.

Le plus important désormais est de savoir comment se comporte ce Zeus. J’imagine que nous ne sommes pas les seuls à avoir monté une machine si légère mais je ne pense pas qu’on en trouve à tous les coins de rue. J’ai voulu voler hier mais un abruti a mal réglé le sens d’un des moteurs… Je parle de moi, évidemment. Et je n’avais pas mon PC… A quand un BL Heli sur smartphooooone ?

Vivement le test !

Liens utiles

Galerie

La FC Asgard, à savoir :

6 commentaires Ajoutez les votres
  1. Pour la course, ça doit être une vraie machine de guerre ! Personnellement par contre, je ne suis pas emballé pour monter ce genre de châssis… Les cartes tout en un me paraissent encore casse gueule au niveau du bruit, l’optimisation des PIDs n’est pas forcément géniale. D’autant plus que les bras sont fins et vont avoir tendance à vibrer plus facilement.

    Reste également la fragilité du châssis. Ce n’est pas tant le risque de casser les bras qui m’inquiète, que la conséquence : la possibilité d’arracher tout les câbles (voir les pistes également) sur l’asgard. Sachant que la carte en entier n’est pas donnée…

  2. Moi je trouve l’intention louable et de bon sens, diminuer et optimiser le poids va de paire avec performances. Je suis persuadé que des châssis encore plus optimisés en poids vont voir le jour..
    Kevlar et nid d’abeille seraient une voie pour encore alléger les choses.. ?

  3. Bonjours,

    faut pas négliger l’aérodynamisme également, qui est un facteur très important sur nos racer.

    Suffit de voir le punish’air 250 par exemple.
    Il est très lourd (600g) de part sa structure assez massive mais sa simple bulle lui permet comme même de fuser à des vitesses folle.

    Donc faut rajouté ça dans la recette et je pense que vous aurez une petite bombe 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *