4S hauts kv VS 6S bas kv, la vidéo comparative

Il est clair que les différents articles sur les setup 6S cinq pouces que j’ai rédigés n’ont pas laissé les gens indifférents. Certains sont toujours sceptiques quant au fait que voler en 6S n’apporte, selon moi, que des avantages. La météo ne me permet pas actuellement de tester ma config 6S pourtant prête à voler. J’ai donc fait des recherches et je suis tombé sur la vidéo parfaite qui illustre point par point les avantages du 6S. Ils sont nombreux et on en trouve même un auquel on aurait pas forcément penser et qui est pourtant primordial : la gestion des gaz plus aisée en 6S ( tension plus constante ).

Ceci dit, beaucoup de gens s’interrogent sur les différences et les points communs entre du 4S 2650 kv et du 6S 1725 kv par exemple. Plutôt que de me lancer dans des explications fastidieuses, j’ai mis ici une vidéo très parlante et qui arrivent à la cette conclusion : le 6S est très comparable au 4S en termes de sensations. Mais il permet de gagner du temps de vol, pourvu de respecter deux ou trois choses.

Comparaison sur 1 min 30 de vol, en race : 6S 1725 kv vs 4S 2600 kv, hélices identiques, format moteur identique, châssis identique

A – Les lipos et leurs comportements ( 4s 1500 mAh 75 C VS 6S 1050 mAh 75 C )

  1. Le monsieur pilote sur deux sessions équivalente en tous points
  2. Sur une période égale de 1 mn 30 ( armement à désarmement )
  3. Il relève les températures des deux lipos immédiatement après le vol ( 42 degrés pour la 6S, j’ai pas réussi à lire le résultat de la 4S ).
  4. Il range ensuite les lipos au chaud pour mesurer la tension avec plus de précision ( sur un même chargeur ).

Conclusions sur les lipos

  • Durant le vol, la 4S qui est pourtant une bonne lipo, franchit plus d’une fois le seuil critique de basse tension. L’OSD avertit d’ailleurs le pilote en clignotant en bleu.
  • Avec la 6S, cela n’arrive pas. Du début à la fin, on reste au dessus du seuil critique de 3,7 v.
  • La 4S est chaude après le vol, la 6S non.
  • Ces deux lipos offrent à peu près la même densité énergétique :

1500 : 4S 95 C – 4 x 3,7v x 1,5 Ah= 22.20 Wh de capacité
1050 : 6S 75 C – 6 x 3,7v x 1,05Ah = 23,31 Wh de capacité

Une seule déduction s’impose : le rendement est largement meilleur avec les 6S. Elles auront une meilleure durée de vie et la tension ne chutera pas durent les grosses ressources. De plus, les 0.4 volts qui séparent les deux tensions peuvent sembler très peu mais au final le pilote affirme ( et plusieurs autres pilotes le disent ) qu’une minute de vol supplémentaire est gagnée en 6S.

En 6S : 1 minute de plus qu’en 4S avec les mêmes hélices

 

4S après 1 mn 30 de race
6S après 1 mn 30 de race

B – Le pilotage, les sensations

1725 kv en 6s : 38295 RPM

2650 kv en 4S : 39220 RPM

Si la vitesse est proche et que le couple est théoriquement supérieur en 1660 kv, on retient surtout que le pilote a moins besoin de corriger les gaz. Ils sont plus linéaires, plus lockés si on veut. Voici les impressions du pilote :

  • Vitesse identique
  • Sensations similaires
  • Moins de corrections des gaz nécessaire en 6S ( une tension plus constante donc )
  • Un peu plus de gaz est nécessaire pour maintenir le quad 4S à la même altitude qu’avec le 6S

C – Avantages et inconvénients

Pour :

  1. On dépense moins d’argent en lipo puisqu’elles vieillissent mieux. Elles sont un peu plus chères mais on les abîme bien moins.
  2. Les moteurs à bas kv, à format identique sont parfois un peu moins chers, parfois au même prix que les hauts kv
  3. Si vous avez des ESC 35 A qui prennent le 6S, inutile de les changer
  4. Si vous avez un châssis 7 pouces, cette config peut servir à l’enduro en baissant la tension ( 4 ou 5S selon hélices )

Contre :

  1. Le 6S n’est pas autorisé en F3U officiel
  2. Il faut de grosses hélices 5p en 6S ( 5152 x 3 si possible, rien en dessous de 5045 x 3 )
  3. Il va falloir racheter plein de lipos
  4. davantage de risques de déséquilibrage des cellules

Voici une très bonne vidéo mais qui, hélas, ne met pas en valeur l’autonomie supérieure obtenue avec une 6S. On ne saura pas non plus si les 1750 kv, plus coupleux que des 2650 kv en théorie, offrent une meilleure accélération. Ceci dit, cette vidéo est vraiment utile et bien faite :

La vidéo

Bonus :

14 commentaires Ajoutez les votres
  1. Pas plus lourd puisqu’on met moins en capacité : 1050 pour 6s contre 1500 en 4s.
    Le mien est fini mais comme toi Fred, j’attends avec impatience de pouvoir l’essayer. J’ai opté pour un 6 pouces avec des f40 pro 2 en 1600kv. La frame 6 pouces me permet de l’utiliser en mode racer avec les 6s et en mode long range avec temps de vol augmenter avec des lipos plus grosse.

  2. Ben demain vous nous ferez la même démonstration avec du 10s
    Ça me rappelle exactement le même scénario qu’en hélicoptère… Ils volent aujourd’hui en 12s si ce n’est plus

    De toutes les façons et quoi qu’on en dise, plus d’éléments égal moins de courant =} Accus mieux exploités = meilleur rendement… etc

    1. tu lis dans mon esprit ! je viens de finir une config 12S, 350 mAh, 2812 en 727 kv avec hélices 5585. Le compte est bon !

  3. – En ce qui concerne la stabilité du voltage, c’est un très bon point, tant pour le comportement en vol (l’influence des PIDs est variable selon le voltage) que pour la santé des lipo.

    – Pour la minute supplémentaire d’autonomie… Je n’y crois pas une seule seconde ! En 4S, avec les 3,82V qui restaient par éléments, il y avait de quoi tenir probablement 30s de plus avant de tomber à 3,7V, soit 2 minutes au total. Qu’on ne me fasse pas croire par contre qu’avec une 6S à 3,86V par éléments, il y a encore de quoi tenir magiquement 1min30… Surtout quand on sait que pendant la seule 1min30 du vol, la tension chute de 4,2V à 3,86V.

    Au delà de ça, une différence de 0,4V pourrait très bien tenir à une différence de pilotage plus ou moins agressifs.

    – Ce qui m’amène au point suivant : je ne vois strictement rien ici qui indique qu’il y ait une différence significative de rendement. A vr

    1. il faut que tu aies la foie ! Il est vrai que 3.82 v c est pas très parlant mais plusieurs pilotes affirment avoir une autonomie superieure. On verra bien…

      1. Un avis basé sur un ressenti n’a aucune valeur. J’y croirais quand il y aura du concret.
        Concrètement, c’est d’ailleurs très simple ! Il suffit d’un wattmètre et de quoi mesurer la poussée… En gros, un benchmark tout bête :
        Un moteur en 4S et un 6S (et avec la même hélice, on ne triche pas). Si il y a réellement une différence de rendement, pour un nombre de watts équivalent, la poussée mesurée devrait être supérieure pour le moteur en 6S…

  4. Pour les lipos, théoriquement un avantage c’est de pouvoir prendre un C moins élevé (puisque le courrant qui circule est bcp moins important) pour baisser le prix et le poids. Mais bon j’ai pas testé, il faudrait voir la différence entre du 75C et une autre. En tout cas l’idée de juste mettre du 4s pour passer en long range est géniale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *