Eachine VRD3, le masque fpv compact et léger

Question existentielle

Quand on démarre le fpv racing, la question du retour vidéo se pose forcément : que choisir ? Masque ou lunettes ? En fait, c’est souvent le budget qui tranche en premier, car les lunettes sont généralement plus onéreuses. La marque de référence, Fastshark a longtemps occupé la place de premier choix et elle continue de truster le haut de gamme avec ses HDO. Des alternatives sont apparues sur le marché mais le budget restait toujours conséquent. Nous avons vu des modèles « abordables » arriver sur le marché, comme les Eachine EV100 ( dans les 100€ ) qui souffrent d’un FOV assez réduit. Puis la marque a lancé depuis quelques mois un modèle plus haut de gamme, les superbes EV200D, qui viennent bousculer les références du segment pour un budget inférieur à 300€, le test est ici.

Les EV100, un des modèles d’entrée de gamme en lunettes fpv.
Les HDO, un choix discutable par rapport à ‘à techno OLED, mais un fov parfait.

Les masques, quant à eux, sont généralement plus abordables et et les débutants s’acclimatent plus rapidement au mono écran. Les 2 écrans plus petits des lunettes demandent des réglages plus fins pour profiter d’une image nette et précise. Le masque est donc à la fois plus simple et plus abordable alors que les lunettes conviennent au pilote plus aguerri.

Le roi EV800D

Après, il y a de tout en termes de qualité et le EV800D de Eachine fait office de référence sur le marché. À moins de 100€, il bénéficie d’un écran 5 pouces de qualité, d’une excellente réception diversity (2 antennes) équivalente en qualité à bon nombre de récepteurs pour lunettes fpv. Il dispose d’un enregistreur interne sur carte sd, plus communément appelé DVR. Enfin, son écran est détachable et peut faire office de moniteur externe. Ajoutons à cela un poids contenu, un format encore relativement compact, bien que plus encombrant qu’une paire de lunettes de fpv. Il bénéficie en outre d’une bonne ergonomie. C’est sur ce postulat que je vais présenter le nouveau VRD3, d’autant plus que je n’avais pas trop accroché au VRD2 PRO qui souffrait de la comparaison avec le EV800 et le EV800D. Ce dernier est vraiment mon coup de cœur en masque fpv.

Le EV800 aux côtes du VRD2 PRO de Eachine également.

Le VRD3, le petit nouveau

Voici le VRD3, un masque à la croisée des chemins entre un VRD2 PRO amélioré, proche du VR006, lui aussi en 3 pouces. Le masque est présenté dans sa boite en carton avec le nécessaire pour le faire fonctionner. Pas de superflu :

  • Le masque évidemment, un kit d’antennes,
  • un câble usb pour le recharger (pratique
  • et un micro fibre (que je n’ai d’ailleurs jamais déballé sur mon ancien EV800D).
  • Le packaging du VRD3.
    Le contenu du pack, pratique.

    Mise en route

    Quelques minutes suffisent pour installer les antennes, feuilleter rapidement la documentation (on ne sait jamais…). Le plus technique aura été de retirer le film à l’intérieur du masque, positionné sur la lentille. Contrairement au EV800D, le VRD3 ne se démonte pas, l’écran peut reculer via un système en soufflet afin d’ajuster la mise au point. Petite astuce Voici une petite astuce pour ne pas faire de dégâts à la lentille sans y passer son après-midi : munissez-vous d’un cure-dent, levez la languette à l’intérieur et tirez dessus avec l’autre main à l’intérieur du masque. Le tour est joué !

    Le VRD3 fin prêt pour démarrer.
    Une interface minimaliste, avec 4 boutons.

    Un format compact

    La première chose qui surprend quand on prend le masque en main pour la première fois, c’est sa taille. Habitué au format 5 pouces (j’ai essayé une fois un masque7 pouces, j’avais l’impression d’être dans un bocal…). Ce format 3 pouces se rapproche du format des lunettes fpv. Le poids s’en ressent également, j’ai même l’impression qu’il est plus léger que mes Attitude V4. Un bon point ! Le poids edr similaire, il n’y a que 2 grammes d’écart à l’avantage des lunettes pour un total de 311g. Ce masque est un poids plume. Niveau confort Le masque se porte bien, il ne faut pas avoir un visage trop large, bien que cela puisse se rattraper (un peu) avec les mousses qui sont livrées en 2 épaisseurs. J’ai opté pour les plus épaisses afin de bien être calé. Je situe ce modèle entre un VRD 2 PRO et un EV800D : satisfaisant pour bon nombre de pilotes débutants, voire confirmés. Il est certain que le format lunettes reste le top sur ce point, du moins, c’est mon ressenti personnel.

    Il n’y a pas que les quads qui ont vu leur taille se réduire ces 2 dernières années…
    On se rapproche de la taille des lunettes de fpv.
    L’écart se réduit encore plus au niveau du poids, extrêmement proche.

    Un bel écran 3 pouces

    Côté image, rien à redire, la résolution du VRD3 est de 900 x 600. Elle est supérieure à celle du EV800D (720×576) pourtant en 5 pouces, autant vous dire que le pitch est très fin.Côte FOV, à savoir la place occupée par l’écran dans le champ de vision, on est à peu près au niveau des Attitude V4.Voici comment le situerai avec les FATSHARKS que j’ai pu essayer, par ordre croissant:DOMINATOR V3 (16/9) – VRD3 – ATTITUDE V4 – EV800D en mode 4.3 – HDO – HD3 – EV800D en mode 16/9Si vous avez un EV800D, passez le en mode 4/3, vous obtiendrez un FOV (ressenti du moins) légèrement supérieur au VRD3, car l’écran passe ainsi de 5 à 3.76 pouces, mais il faut souligner que l’écran du VRD3 peut être plus proche que celui du EV800D, au niveau de réglage le plus bas, celui que j’ai utilisé pour l’essai.

             FPV Racing, À la recherche du point de corde

    Ceux qui n’aiment pas être envahi par l’image apprécieront ce FOV, surtout en race et ses virages très serrés où il faut aller chercher du regard le point de corde.La latence est très faible, on est au niveau des standards pour pouvoir voler en toutes conditions.

    L’écran du VRD3 avec sa lentile interne.

    Conclusion et essai vidéo

    Ce VRD3 est une bonne surprise, et il prend la tête des masques à moins de 60€. À ce prix, il y a le EV800 « tout court », dépourvu de signal diversity et de l’enregistrement vidéo intégré (dvr). Il a en outre ce format original, compact, léger, qui va bien avec la tendance actuelle de la réduction de la taille du matos en fpv racing. On termine sur un essai vidéo, comme toujours, avec l’écran filmé directement par mon Sony RX100, afin que vous puissiez avoir une petite idée du rendu de l’image.

    Essai vidéo

    Liens
    Eachine groupe officiel
    https://www.facebook.com/groups/295714767934225/
    Eachine page officielle  
    https://www.facebook.com/EachineRC/
    VRD3 product page






    2 commentaires Ajoutez les votres
    1. Bravo MoMoRacer pour ce test, à tout juste 50€ en ligne au moment où j’écris ce message cela ne peut être qu’une bonne affaire pour se familiariser.
      Attention à tous les potentiels intéressés, un masque cela se porte et comme un costume, faudrait essayer avant d’adopter, mais bon pour 50 roros le risque est limité . Pour le reste Momoracer nous a bien fait le tour de la question.

      1. Merci FPV 67, c’est vrai qu’il est préférable de l’essayer au préalable, ce qui est compliqué pour le moment car il vient juste de sortir 🙂 je pense que le confort doit être similaire au VR006 de la même marque 🙂

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *