Test, FR

Le Bat 100, test, mods et petit tour au jardin du Lxxxx.


Rien que le regarder, c’est avoir envie de l’acheter. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait ! Cet achat perso vient alimenter la rubrique test et vous allez voir que cette micro machine de 29 grammes propose des atouts qui ne sont pas forcément ceux qu’on pourrait croire. Mais au final, elle est étonnante. Surtout si vous faites les quelques modifications qui optimiseront son comportement en vol. Voici le test du Bat 100 perçu par un pilote de fpv ( ma pomme ) qui a essayé de garder à l’esprit que chaque machine propose un plaisir différent :

  • Tour complet du BAT 100 : du classique au meilleur
  • Les mods à faire avant le premier vol : La courbe des gaz et les optimisations basiques
  • Le résultat : bourdon ou abeille ?

Les F40 Pro III ! Red FPV va les tester pour nous.

Asterix et Obelix

Une motorisation ultra légère

40 / 80 C ? Mmm…

15 000 kv, rien que ça ! On flirte avec les RPM des moteurs brushed ! Autrement dit, on a les avantages de la légèreté mais pas les inconvénients des moteurs à charbon qui s’usent rapidement. Et 3.7 v ( 1S ) suffisent à alimenter la bête. Avec un tel kv, ne pensez même pas au 2S car aucun composant n’est compatible 7.4 v. Moteurs, carte de vol et ESC sont prévus pour tourner en 1S uniquement, j’ai pris confirmation auprès du fabricant.

En revanche, il faudra de la lipo de compétition. Entre 450 mAh et 550 / 600 mAh maximum avec le plus de C possible. 30 C me semble le minimum syndical. 500 mAh, c’est idéal.

Un max de kv

20 000 kv en 0703, c’est le kv max disponible sur le marché. Mais ça fait 5000 kv de différence. Et déjà, 15 000 kv c’est peu de couple. Le moindre de grain de sable suffit à bloquer les moteurs. Il faut donc éviter les zones poussiéreuses. Les hélices fournies d’origine sont adaptées et assez longues pour limiter les dégâts provoqués par autant de RPM sur les lipos. L’autonomie est tout de même de 3 minutes environ et on constate que les lipos standard stagnent à 3.1 v durant le vol.

Tout en un 16 x 16

La Teeny 1S F3 propose un OSD Betagflight, c’est assez incroyable pour ce format. On peut régler les PID, Rates et compagnie via la radio. La tension affichée, la consommation , la durée de vol… C’est cool ! Une manipulation sur la radio et on arrive sur le menu des réglages, comme sur un Vortex ! Les PID sont nickels d’entrée de jeu mais je conseille de mettre un peu d’expo sur le Roll car il un peu plus vif que le Pitch, ce qui est classique pour :

Un X Stretched

Cette forme, certains pilotes l’apprécient particulièrement. Sur mon RS 200, j’avoue que j’avais adoré. Et j’ai retrouvé ces sensations ici. Pas à la même vitesse, c’est sur.

L’OSD

Déjà bien calibré, il indique la tension et pour une fois on en profite car les vols pépères sont fort appréciables avec le Bat 100. On peut pousser la machine dans ses retranchements mais avant cela, il faut la modifier très légèrement.

Les modifications conseillées

29 grammes, c’est peu. Mais du 1S reste du 1S et le moindre gain de poids se ressent, même peu. C’est particulièrement vrai les premiers 40 % de gaz qui sont quasiment inutiles. Mais il existe une astuce simple qui permet de retrouver des sensations plus proches de vos habitudes si vous volez sur des machines en 2,3 ou 4S qui ne décollent pas sur les premiers tiers des gaz.

1-Modifier la courbe des gaz

C’est assez rare de toucher à cette option sur un multirotor. Dans les temps anciens, on considérait que décoller à 50 % des gaz était normal. La puissance des machines augmentant, on décolle aujourd’hui dès 20 %, voire moins selon votre setup et votre min throttle.

Avec le Bat 100, il faudra lever haut le manche pour quitter le sol mais surtout pour éviter de patiner avec le stick des gaz. Les moustachus appelaient ce phénomène la mayonnaise, c’était quand il fallait secouer les manches pour contrôler la machine. Si vous ne modifiez pas ce paramètre, il faudra pousser loin le manche pour éviter la perte d’altitude.

Mais si vous modifiez les valeurs telles que je vais vous les donner, vous vous approcherez plus des sensations que vous connaissez. Ou plus précisément, vous aurez un meilleur contrôle des gaz.

  1. Onglet PID Tuning
  2. En bas à droite, vous verrez un diagramme et une courbe jaune
  3. Changez le Throttle MID et le Throttle EXPO pour 1.00 et 0.90

2-Supprimer le buzzer

C’est gros et on le voit jamais sur les images officielles

Il est bien gros pour une si petite machine puisqu’il pèse 2 grammes soit entre 4 et 5 % du poids ( chepa calculer ça ! ). Évidemment, le supprimer est un véritable risque à moins d’aller dans BL Heli et de descendre les curseurs :

  • Beacon volume au maximum
  • Delay au minimum : 1 minute

Ainsi, si vous égarez votre engin, les esc sonneront au maximum de leurs possibilités. Mais je vous préviens, c’est pas fort au niveau du volume sonore ! Le buzzer d’origine est plus puissant. C’est à vous de choisir. Il existe aussi des buzzers bien plus petits et légers :

Je l’ai recyclé

La partie FPV

L’écran de ma Tango a tendance à sublimer l’image des combo ou des caméras mais tout de même, ce modèle est très bon et possède plusieurs avantages. Deux boutons accessibles permettent de passer de PAL à NTSC et de changer les 48 fréquences. Les 25 mW sont laaaaargement suffisants puisqu’avec le BAT 100, on ne vole pas à des kilomètres de distance.

L’autre gros atout de ce combo VM275T PRO, c’est son pad de soudure en U. Une très bonne idée car tout le monde ne sait pas souder correctement une antenne en respectant la masse et le Coaxial. Et cela permet de changer pour une antenne différente. Il suffit de souder le blindage et le coaxial sur la partie dédiée. Ce n’est pas toujours aussi simple sur les autres combos. Mais si un constructeur avait la bonne idée de sortir un modèle avec une connectique UFL à clipser, ce ne serait pas plus mal !

Comportement en vol

Que vous supprimiez le buzzer ou non, ça ne change pas grand chose. Mais la modification de la courbe permet d’obtenir une machine étonnante pour du 1S. Il est possible de passer quelques figures de freestyle comme les vrilles, les Split S et éventuellement les Power loop. Mais vous n’obtiendrez pas le même comportement qu’un 95 mm en 2S et 2035 qui est la limite basse pour freestyler à l’aise.

Cela n’empêche pas de prendre du plaisir avec le Bat 100. Sa taille ridicule permet de voler absolument partout. Aucun risque de blesser quelqu’un à moins de lui envoyer une hélice dans l’œil. Le freestyle est envisageable.

600 TVL, c’est l’idéal. Les normes PAL et NTSC ne supportent pas plus de toutes façons. Les 1000 TVL, c’est du bidon tout comme les lipos 130 C. 110 C en continu, c’est le maximum que la technologie permet aujourd’hui.

Un combo compatible OSD Betaflight

Magnifique image, bien nette.

Habituellement, il faut identifier les fils vidéo qui relient l’émetteur et la caméra, les couper et les souder sur la FC pour obtenir un OSD avec un combo. Ici, tout est prévu.

Vidéos

Je vous rappelle que cette machine pèse 29 grammes et qu’il n’y avait aucun danger à voler dans cette zone publique. Ceci dit, le jardin était peu fréquenté mais nous avons fait très attention tout de même. Et les vols sont très courts. La majeure partie des gens n’a rien remarqué tellement la machine est petite. Ceci dit, ce n’est pas un exemple à suivre.

Conclusion

Ce nano racer est réfléchi, conçu intelligemment ( il a reçu le fameux label fpv passion Produit intelligent, un label inconnu dans le monde entier ! ). Il vous permettra quelques folies et sa vitesse de pointe est bonne. Le combo FPV est collé sur une pièce vissée au châssis, les lipos 1S coûtent peu cher, l’OSD permet de visualiser la tension… Ce nano est livré monté pour moins de 100 Euros mais sans récepteur. Un XM est idéal ici si vous êtes en FrSky. Pour trouver les points à souder, j’ai du chercher la carte Teeny F3 1S.

Peu importe que vous soyez en PPM ou Sbus, les soudures sont identiques et indiquées à l’image ci contre.

Si vous recherchez une petite machine pour voler partout, c’est probablement la meilleure ! Il est possible que je fasse découper la même frame en 2 mm chez CNC drones et que j’y monte du matériel 2S.

Vous trouverez le Bat 100 chez GearBest, moins de 100 Euros.

Manœuvrabilité

Précision et réglages PID


28 comments on “Le Bat 100, test, mods et petit tour au jardin du Lxxxx.

Laisser un commentaire