News

Vendetta, tirs croisés : Deux contrats sur le vortex pro. duel 1


Immersion RC aurait-il irrité des gens ? Des gens avec du pouvoir. Avec des moyens techniques et la volonté de faire disparaître le Vortex pro. Ce qui est sûr, c’est que la compétition est saine et profite au consommateur. Et que seul un bon produit peut émuler ses concurrents. Jusqu’à vouloir le tuer ?

Deux modèles de chez TBS et Gaui sont passés à l’armurerie. Le Vendetta et l‘Eclipse sont deux nouveaux multis qui en veulent méchamment. Avec des noms bien choisis et qui semblent dire : “tu es mort ” et “ tu vas disparaître “.

Le premier des armuriers, c’est Raphaël, alias Trappy. Un gars assez bonhomme et qui ne dort jamais, croyez-moi. Une tête bien pleine et deux à trois ans d’avance au niveau de la conception de ses machines. Et une solide expérience en matière de voilure fixe et tournante.R5 Kit TSH GAUI - Mozilla Firefox_2016-02-25_10-36-37

Le second, c’est Gaui et ses équipes de francs tireurs. Vendeur d’armes lourdes comme le R5. De la double à la quadruple action ( birotor à quadrirotor ), ce fabricant est spécialisé dans les birotors mais n’en est pas à son premier multi.
L‘Eclipse est bien pensé et possède un atout : son Pan Tilt sur un axe unique ( la caméra ne se connecte hélas pas à la Naze mais via l’Inter ). Nous le découvrirons dans le second duel.
TBS a donc encore innové avec un système de tiroir très original. L’électronique est intégrée dans une barrette qui s’enfile dans le châssis. Ingénieux, ce quadri est evolutif et compatible 6S. Grâce à ses ESC 30 / 50 A.

Ces deux multis ont de belles armes pour lutter contre le Vortex pro, son OSD et sa carte F3. Entièrement paramétrable sans PC, cette machine est assez répandue. Bien que je préfère la version 1 et ses bras repliables, les deux challengers s’attaquent clairement à la V2. Voyons les points forts de ces trois guerriers des airs et dévoilons leurs armes de poing et leurs armes ultimes ! Nous verrons bien qui va au tas.

deux duels

Ce soir ou demain, nous étudierons deux autres racers. Le Moka foldable et le Gaui. Aujourd’hui, ce sont le Vortex Pro et le Vendetta qui s’affrontent en duel. Immersion RC contre TBS, deux constructeurs dans une lutte tragique, un véritable duel de conception. Et un combat d’OSD.

DogFight 1 Vortex Pro VS Vendetta

Une position à défendre

Les atouts du Vortex Pro sont à prendre en considération lorsqu’on désire le détrôner. Avant tout, c’est son coté compact qui a séduit. L’électronique est protégée entre les deux platines et des carters viennent clôturer le corps du vortex. Son prix : 479 $. Disponible.

Ses armes de poing :
  • Paramétrable via l’OSD. Vous pourrez sélectionner des profils avec des PID modifiables à la volée osd_start_2501
  • Processeur F3 sur sa carte de vol.
  • Couleurs customisables et carbone 4 mm
  • OSD futuriste
  • Boite noire pour enregistrer les données de vol
  • Des Led personnalisables, pilotées par le processeur
  • son émetteur Raceband
Son arme ultime
  • Un OSD séduisant et très complet et qui permet de s’affranchir d’un PC

C’est une belle machine, j’en conviens. Je ne l’ai pas essayée, je me bornerai donc à donner mon opinion en utilisant mes connaissances du marché des multirotors. Mais elle semble très robuste et les réglages via l’OSD ont un fort potentiel pédagogiques pour les débutants et sont pratiques pour les plus expérimentés.

moteurs et ESC : 2204 2300 kv et 20 A Ezesc. Hélices 5 pouces max.

osd_hud_250 mini-racer-vortex-pro-250-de-chez-immersionrc-integrant-toute-l-electronique-image-174997-grande vortex-pro-250-de-chez-immersionrc-vendu-avec-sa-sacoche-de-rangement-image-175001-grande

 

 

 

Le tireur d’élite

Je connais un peu Trappy. Très disponible, gros travailleur, ne néglige pas le SAV. Et surtout des idées plein la tête. La dernière en date ? L’électronique s’insère dans le châssis, comme ceci : tbs_vendetta_explosion

Ça fait penser au chargeur d’un 9 mm , non ?

Ses armes de poing :
  • L’OSD permet de paramétrer la FC sans Pc. 6S accépté
  • Système FPV TBS avec camera zero zero et antenne Triumph
  • Bras modulables avec connecteurs MT
  • Compatible 6S ( avec d’autres moteurs mais les ESC d’origine )
  • support gopro / mobius 2 inclinaisons

 

DSC_6359_edit_web_raw

5 ou 12V au choix

  • Format 240, 410 g sans lipo
  • Adapté aux tripales 5 x 4 x 3
  • Châssis clos, protection efficace
  • Réparations sans soudures

Ce racer vous accompagnera dans votre progression de pilote. Vous augmenterez d’abord l’angle de la camera puis, un jour, vous passerez en 6S. Il faudra alors changer les moteurs. Car 7.4 v de plus en 2300 kv, ça fait 17020 tours min de plus. Les Cobras 2204 ne sont pas de taille d’après moi. Ou alors ils vivront peu. Mais les ESC sont prévus pour le 6S ( 30 / 50 A ), tout comme l’OSD. Des 2208 2000 kv me paraissent un minimum sans quoi les parties mécaniques des 2204 vont souffrir. L’OSd TBS corepro est aussi une tuerie. Vous pourrez lui adjoindre un GPS très facilement.

Un châssis taillé à la CNC 4 axes.

Prévu pour lutter contre la délamination, un problème récurrent avec le carbone plat, ce châssis est LA véritable révolution du Vendetta. Sa forme quasi tubulaire empêche le carbone de s’abîmer à ses points faibles : les tranches. La carbone a subi une finition spéciale afin d’obtenir ce fini brillant.  Je vous parlais avant-hier des CNC, ce n’était peut être pas un hasard.tbs_vendetta_hero

tbs_vendetta_side  tbs_vendetta_cf_closeup

son arme ultime :

  • La protection de l’électronique dans un châssis repensé.

Duel d’OSD , le Vortex loin devant

vortCes deux machines ont implémenté des OSD performants. Celui du Vortex permet d’absolument tout paramétrer. Mais alors tout. La preuve en vidéo un peu plus bas. Il y a même un jeu ! Basé sur le contrôle de l’altitude, vous gagnerez des points en restant à l’altitude définie. Les Leds sont réglables et adressables. Modes de vol, courbe des gaz, clignotant… Vous les personnaliserez à votre goût. Un OSD vraiment abouti.

L’OSD core Pro de TBS, possède des options intéressantes également. Comme la possibilité d’y adjoindre une lipo 2S destinée à prevenir de l’ejection de la lipo en cas de crash. Pour éviter que le système FPV s’éteigne et que vous perdiez l’image, afin de retrouvez vos quad plus facilement. Ou mieux, avec une aile volante, l’OSD ramènera votre modèle au sol. Il alimentera en effet la partie vidéo mais aussi la partie contrôle de vol ( les ailerons, j’imagine ) pour que vous posiez votre voilure fixe même sans lipo de propulsion. C’est vous qui piloterez, attention ce n’est pas un RTH ! Avec un multi, c’est impossible, hélas.

Le Core Pro est filtré deux fois pour éviter les parasites vidéo. En revanche et si je ne dis pas de bêtise, je vois un défaut commun à ces deux OSD. Ou plutôt aux deux systèmes FPV : on ne peut pas les désactiver. Cela veut dire que si vous allumez votre machine, vous perturberez les pilotes déjà en vol. Pas cool. A vérifier tout de même.

 

Les VTX

immersionrc-emetteur-25mw-40ch-vortex-vxavtx25 immersionrc-emetteur-350mw-40ch-vortex-vxavtx350Ils sont tous les deux raceband, celui de TBS est ajustable de 25 à 800 mW. L’antenne Triumph est solide et conçue par les leaders sur le marché des antennes : Aerial Systemsles concepteurs des IbCrazyVendues en France par Alex uniquement. Les lobes de la Triumph sont protégés par une mousse et une coque. Le VTX du Vortex est un des modèles Immersion RC. Différents modules sont proposés pour l’équiper. 25 mW ou 350 mW bridables.

Quant à celui du Vendetta, il est équipé du Unify Pro. Avec un système de leds colorées pour indiquer la fréquence.

Pour se battre, il faut des tripes

Ces deux machines en ont, le TBS Power Cube affronte la Fusion Gen2 une carte de vol propriétaire qui tourne sous Cleanflight, dotée d’une boite noire qui enregistre vos données de vol. La carte TBS qui a longtemps tourné sur un dérivé d’Openpilot est maintenant sous cleanflight et betaflight. Encore une fois, deux écoles un peu différentes. Avec un point commun aux deux cartes : le processeur F3.

Résultats du duel 1

Pour l’instant, le duel se joue sur le papier. J’aurais bientôt les deux machines en prêt ( merci à Studiosport et à la French Multi Racing, ainsi qu’à Trappy de TBS ). Cependant le Vendetta n’arrivera pas avant fin Mars. Mais sincèrement, on en apprend autant en observant la conception qu’en volant. Le mieux étant bien sûr de juger sur la durée, la fiabilité et les qualités de vol du quadri.

Nous sommes en face de deux machines finalement assez similaires. Des châssis quasiment hermétiques, des poids identiques, des fonctions similaires, des tarifs proches ( 500 E à peu près ).
Le système FPV TBS existe depuis assez longtemps et l’antenne Triumph conçue par Aerial Systems est un plus. Je vais la recevoir ainsi que le système FPV entier. Mais Trappy ne m’a pas dit quand exactement.

Tout ça pour dire que les tests en vol arrivent.

S’il fallait à tout prix designer un vainqueur, je pencherai pour le Vendetta . Son système de glissière est très bien pensé. Une véritable démonstration de pensée divergente, une nouvelle façon de voir les choses. Mais l’OSD du Vortex pro est tout simplement excellent.  Pour finir, soyons honnêtes, tout ceci n’est que de la théorie.

C’est la pratique qui tranchera. Ça m’arrange car si je devais choisir sur le papier… Je prendrai les deux ! Ou je ferai un vendortex !

Demain : le duel 2 : Moka frame contre Gaui Eclipse. Je peux déjà vous dire qu’un des deux s’est inspiré de l’autre.


24 comments on “Vendetta, tirs croisés : Deux contrats sur le vortex pro. duel 1

  1. Pingback: Bien débuter en fpv racing, tout ce qu'il faut savoir.  - FPV PASSION

  2. Pingback: Virtualité réelle : test du Vortex Pro. Ses versions, ses pilotes : Kent et Ummagawd - FPV PASSION

Laisser un commentaire