News, Vidéo, FR

Deux pilotes, deux styles, un seul spot : Urban complex²


Lorsque Pasiphaé rencontra son grand taureau blanc et que de leurs amours naquit le Minotaure, ce dernier fut enfermé dans un labyrinthe spécialement construit pour le maintenir à l’écart. Ce labyrinthe, Fred Dauch et Arthur l’ont retrouvé. Depuis, l’endroit a été investi par les tagueurs et les grapheurs de tout poils. Fred s’y est aventuré avec son quad et s’est approprié l’endroit. Avec Arthur, son compagnon de vol du jour, vous allez découvrir deux façons de voler un spot identique. Deux façons de voir et de faire différentes. C’est très instructif.

Comme d’habitude, le vol de Fred est fluide et propre. Malgré l’exiguïté du gigantesque bâtiment, la machine se faufile facilement dans les couloirs et slalome entre les entrées et les sorties. Par le toit, par le couloir, le long des immenses salles… J’ai l’impression qu’il s’est éclaté ! Qui ne révérait pas de voler dans un tel endroit, à la fois clos et ouvert sur le ciel ? Un vrai spot de freestyler. D’ailleurs une nouvelle technique a été mise au point par ce pilote. Après 25 ans dans les airs, il ne vole plus avec les doigts sur les manches. C’est son cœur qui guide la machine.

Fred n’était pas seul à créer son mythe, Arthur était là. Tous les deux ont appréhendé l’endroit différemment, comme je vous le disais. Arthur n’a pas cherché à faire un vol rond et coulé mais il a cherché la vitesse et la performance. La vidéo débute avec une belle gamelle, c’est dommage car si ce virage avait été réussi, la prouesse aurait été mémorable !

Deux vols, deux visions

style-titleVoila qui est intéressant. Deux riders, un seul spot. Deux visions complémentaires du freestyle / freeride. L’une fait la part belle aux virages souples, aux figures amples. L’autre fonce et frôle les limites, il semble explorer son propre potentiel. Mais il est loin de débuter car on sent bien l’influence du low riding dans sa manière de voler au ras du béton. Puis de s’élever assez haut pour passer un power loop et d’enchaîner les passages rapides entre les portes. Les murs sont proches ! Mais ça passe.

Les trois vidéos

Vous trouverez deux versions identiques de la vidéo de Fred : une libre de droit lisible sur tous les supports et une autre avec une musique différente, pour les mobiles et les tablettes :

Tous supports :

spécial mobilité :

Arthur

Liens

 

 

 

 


6 comments on “Deux pilotes, deux styles, un seul spot : Urban complex²

Laisser un commentaire