News, Accessoire

Erreur sentimentale. Ou comment j’ai largué tous mes fers à souder 


Longtemps, j’ai vécu heureux avec un fer à souder. Un 40 Watts de bonne marque : un JBC, format stylo. Non réglable en température mais abordable financièrement ( 60 euros ). Immédiatement,  la puissance m’a suffi. Pour souder de gros câbles ou ne pas trop chauffer les petits fils, ni surchauffer les composants par manque de puissance. Tout allait bien, vraiment. J’avais vécu avec plusieurs fers dans mes années de jeune soudeur à l’étain et commençait à accumuler un peu d’expérience.

Avant lui

Mes histoires de cœur avec d’autres modèles ont mal finies. Mon premier amour fut un 30 watts et la désillusion arriva vite. L’étain ne fondait pas mais les fils que je voulais souder devenaient brûlants. La chaleur se transmettait aux esc, aux cartes de vols… Et je ne pouvais plus les toucher.

J’ai eu une autre histoire avec un 60 watts croisé dans une quincaillerie populaire. Il épargnait les composants mais sa piètre qualité ne me rendait pas heureux. C’est là que j’ai compris que le manque de chaleur était la pire chose.

J’avais cherché l’amour pas cher et m’étais brûlé les doigts.

Deux ans de passion

logo-jbc_2012web etuk

Quand j’ai cherché conseil auprès de professionnels de la rencontre, un entremetteur m’a dirigé vers un 40 watts de qualité : le 40 ST. Immédiatement,  j’ai émis des doutes mais l’homme m’a rassuré : Un 40 Watts de qualité viendra à bout de tous les câbles. Efficacement pour les gros, subtilement pour les petits. Il sera délicat avec les composants mais suffisamment chaud pour éviter

les soudures sèches.

Car longtemps, j’avais eu un problème : la soudure prématurée. Honteux, je m’en cachais. Mais mon JBC m’a guéri des soudures qui lâchaient trop vite. L’interpénétratiRésultat de recherche d'images pour "arizona"on, base d’une
bonne relation, n’avait pas lieu. Et les vibrations de mes fougueux moteurs avaient raison de la faiblesse de mes soudures, sèches comme l’Arizona. Elles finissaient toutes par lâcher.

Adieu

Afficher l'image d'origine

bof…

Mon JBC servait beaucoup et a fini par mourir. C’était un peu ma faute car je nettoyais ma panne avec une paille de fer. A force, cela a usé la protection et une tache noire est apparu. Je recevais des petits chocs électriques lorsque je frôlais cette tache et les soudures étaient de moins en moins bonnes. Pour une belle histoire avec un fer, mieux vaut utiliser une éponge humide.

tout ça pour dire :

Si je vous raconte ma vie sentimentale, c’est pour partager mon expérience et vous prodiguer les modestes conseils suivants :

  • les fers trop peu puissants font chauffer les composants mais ne font pas fondre l’étain. Cela semble paradoxal mais c’est finalement s-l225logique. La chaleur ramollit le fil ou le liquéfie trop peu, on obtient une soudure sèche. De plus, on a tendance à appuyer sur l’étain pour renforcer le contact et les fils s’élargissent, ce qui n’arrange rien.
  • Ceci dit, un bon 40 Watts transmettra assez bien la chaleur et sera suffisant alors qu’un mauvais fer plus puissant fera mal son travail
  • Mieux vaut un fer trop puissant qu’un fer qui manque de punch. L’étain fondra rapidement, correctement, et sans transmettre la chaleur aux composants. ce qui risque de les endommager
  • Un bon 40 W viendra à bout des câbles AWG 14, des XT60
  • Évitez les fers à 20 Euros qui finiront par tomber en panne. J’ai testé le fer que vous voyez à l’image. Le tarif attractif et la pléthore d’accessoires ne comblent pas le fait que ce fer fonctionne mal et est très fragile. L’anneau de serrage se desserre régulièrement et en voulant le fixer définitivement, le plastique noir a cassé. Quant au réglage de la température, il ne fonctionne pas vraiment.
  • Nettoyez votre panne avec une éponge humide au lieu d’une paille de fer trop agressive.
  • les soudures laides et difformes sont généralement sèches alors que les rondes et brillantes sont la preuve d’une bonne interpénétration. On utilise normalement ce terme dans la soudure classique mais c’est pour vous expliquer que je l’emploie.
  • Privilégiez les pannes interchangeables 030466

Je ne suis pas un maître de la soudure mais cela fait maintenant 5 ou 6 ans que je soude. Je pense que mon expérience pourra vous être utile dans le choix d’un fer. 40 Watts, c’est la bonne puissance selon moi puisqu’elle permet de souder tous les composants d’un multi ou d’un avion RC. Mais un fer trop puissant est préférable à un fer trop faible thermiquement parlant.

De même, autant dépenser les 45 à 60 euros nécessaires plutôt que d’acheter des fers bas de gammes qui au final vous coûteront le même prix.


12 comments on “Erreur sentimentale. Ou comment j’ai largué tous mes fers à souder 

  1. Steph

    Moi qui louchait sur un fer à 9$69 chez “bangproduits”… j’ai un peu honte maintenant. Sinon, utilises-tu du superflux ou autre décapant à soudure? J’ai remarqué que lorsqu’une soudure ne veut pas prendre cela est très utile pour rendre “adhérent” l’étain.
    Depuis l’avènement du ROHS est-ce qu’un 40W suffit toujours?

    • FPV_67

      Pour le RoHS, il faut monter à 260°C pour une soudure correcte, voir pour dessouder des produits industriels faits dans les règles de l’art.
      Pour ce qui est de la soudure que nous, modélistes, faisons en atelier; il faut de préférence utiliser les fils de soudure avec encore un peu de pb, et une âme décapante. Ne pas oublier d’essuyer le surplus de colophane avec un produit spécial ou simplement à l’acétone.

      Pour les fers, je soude depuis 40 ans avec des fers de la gamme Weller, le concurrent de JBC :), un modèle sous 24V (après transfo d’isolation) qui aussi permet de ne pas risquer un contact avec le secteur directement.
      Adapter sa panne aux travaux à exécuter plus que la puissance grosse panne pour les gros fils, panne fine et pointue pour les CMS et sur nos cartes de vol.

      Oui 🙂 l’éponge humide est primordiale, ou éventuellement de la paille de laiton, mais jamais de brosse métallique, ou pire de limes, pour enlever les scories résiduelles sur sa panne.

      Remarque : une “bonne” soudure doit rester brillante après retrait du fer 🙂

  2. JC team zigogne

    J’ai fait comme toi aussi fred et depuis que j’ai acheté une centrale yihua 937d chez BG, avec tout les axes accessoires qui vont bien(même la petite éponge)pour pas grand chose en plus, je suis devenu le dieu de la soudure lol.

Laisser un commentaire