News, FR

géométrie variable, le racer qui s’adapte à votre style de vol !


Je vous avais parlé il y a peu de deux châssis qui devraient selon moi sortir du lot. Je vais vous dévoiler un de ces deux châssis aujourd’hui. Voici un des deux premiers prototypes fonctionnels. En revanche, je ne vous dirai qu’à la fin de l’article qui a réalisé ce modèle et s’il sera un jour disponible. Si vous trichez et allez voir qui l’a conçu, cela faussera votre lecture. Parlons plutôt de ce châssis qui a des caractéristiques intéressantes. Voici le Bones. Crée par deux mystérieuses personnes qui ont voulu lui attribuer ces spécificités originales :

  1. Choix entre deux angles, deux formes
  2. Changement en quelques minutes, sans aucun démontage ni modification de réglages
  3. config course ou freestyle
  4. bras 4 mm
  5. 104 grammes à nu, 294 grammes avec electronique sans FPV, probablement 330 grammes tout équipé
  6. classe 230
  7. 5 pouces ou 5.5 pouces
  8. bras gravés ( pas sur le prototype )
  9. Bicolore ( le rouge final sera éventuellement différent )

Ce châssis est à géométrie variable. Rien de trop compliqué cependant, c’est une plaque de carbone comme les autres. A ceci près que vous pourrez

choisir entre deux angles

efhn etyj

 

Encore faut-il que le choix des angles soit utile. Il s’avère que le X parfait est adapté au Freestyle et que le X allongé favorise un pilotage de type Race. Explications :

X parfait, les avantages et les inconvénients

Le bénéfice du X n’est plus à démontrer puisqu’on trouve au moins 40 % de racers sous cette forme sur les terrains et surtout dans les compétitions.

  1. Gain de poids,
  2. de maniabilité,
  3. de solidité…
  4. facilité de réglage
    capture

    Cliquez pour lire

  5. meilleur rapport poids / puissance
  6. meilleur équilibre des masses

Au prix de seulement deux inconvénients selon moi :

  • emplacement de la lipo ( sous le châssis )
  • peu de place pour l’intégration de l’électronique

Le ration avantages / désavantages est clair. Si vous désirez aller plus loin et découvrir pourquoi le X a fait un retour fracassant, quels sont ses atouts comparativement aux châssis en H, lisez ceci :

le X parfait possede la caractéristique théorique suivante : il est parfaitement équilibré. Bien sur, dès lors que vous intégrez du matériel, il difficile d’obtenir un poids symétrique. A contrario, sur un châssis en H, il est possible  d’obtenir une répartition des masses la meilleure possible, la preuve :

Exercice d’équilibrage

Voici un Moka Babyserker, que j’ai essayé d’optimiser au niveau de l’équilibre. Les deux concepteurs mystère du Bones on eu une démarche identique et proposeront des solutions pour bien placer l’électronique aux éventuels futurs acquéreurs du châssis, s’il est commercialisé :
20160920_22242320160920_222810
20160920_223224

Les deux créateurs ont tenu à profiter de l’expérience des autres marques comme Sky Hero et Zigogne. Ils ont eu cette idée d’angle variable  en voyant l‘OB1 et le Racebolt Switch. Et se sont dit qu’une machine qui s’adapterait aux situations et dont la forme angulaire favoriserait les deux usages principaux des racers :

  1. Le Freestyle
  2. La course

Deux machines qui exploitent des angles différents, aux conséquences différentes :

  • le X allongé pour la course

Pour rappel, le X allongé permet d’éviter de trop remonter en altitude en diminuant l’impact du Pitch, voici une conversation que j’ai eu avec Yves de Sky Hero, à propos de l’OB1 :

En fait, la forme hybride allongée offre beaucoup d’avantages à cause de l’inertie des masses. Le pitch est beaucoup plus stable en entrée et sortie de virage. On a beaucoup moins de phénomène de pompage ( reprise d’altitude ) à la remise des gaz. On gère donc beaucoup mieux son altitude, ce qui est le plus difficile en course.

On conserve cependant un roll super réactif car le châssis est étroit à l’extrême. On corrige ainsi sa trajectoire beaucoup plus vite. Enfin, le yaw va donner un effet très léger qui redresse le nez a l’extérieur du virage, c’est un gain de profondeur attribué au virage et c’est exactement l’effet recherché : un virage plus sec et plus efficace, plus rapide aussi.  

Sur l’OB1, des heures d’analyses des black box, nous ont conduit vers une forme petite et étroite .Tout le ratio a été testé et retesté, chaque taille d’hélices et sa trainée ont été étudiées car elles impactent directement le yaw. Résultat : même un pilote moyen arrive très vite à des pids parfaits.

Cela implique certain compromis au montage et plus d’expérience pour ajuster le matos utilisé, mais c’est plutôt anecdotique. 

skyhero-ob1-06-copieIl est clair que l’OB1 est très répandu dans les paddocks des courses de FPV Racing. A Chartres, on en voyait partout. De même que le Racebolt aefhn aussi son petit succès. Le X allongé ou élargi a véritablement des caractéristiques qui favorisent le pilotage en compétition.

  • X parfait pour le freestyle

On peut faire du freestyle avec n’importe quelle forme de châssis, c’est vrai. Il n’en reste pas moins que certaines géométries, certaines motorisations et hélices sont plus adaptées aux figures. C’est également vrai pour la course.

15431545 C’est logique, une forme qui favorise la répartition des masses permettra de passer des figures aussi facilement sur l’axe du Pitch que sur celui du Roll. A condition d’agencer l’électronique au mieux, au niveau de la symétrie du poids.

Jusqu’à 5.5 pouces

C’est pour ça que le Bones accepte jusqu’à 5.5 pouces. Ce format d’hélices est un compromis entre le 5 et le 6 pouces, encore apprécié par certains pilotes. Graupner et ses fameuses C Pros et Race Props, ainsi que HQ proposent ce format.

Peu de gens les ont essayées mais j’en ai quelques jeux. Je vais les chausser sur le Bones et les comparer aux 5 pouces. Cela fait longtemps que je n’ai pas volé en 5.5  pouces mais je me rappelle qu’avec des 2204 2300 kv, j’obtenais une bien meilleure patate qu’avec des 5045 ou des tripales.

helices-55x3-graupner-c-prop-drones

5.5 Graupner, chez Aerodrone RC

hq-prop-55x45b-bullnose-big

5.5 HQ, chez helipal

 

Evidemment, les 5 pouces classiques, bi, tri ou quadri passent sur le bones. Mais pas les 6 pouces.

0-6

changement de forme en un tour de main

0-1

essai 1

0

essai 2

Le plus important, c’est bien ça. Combien de temps faut-il pour passer d’une forme à l’autre ? Un des deux concepteurs s’est entraîné à effectuer le changement le plus vite possible, voici le résultat à l’image.

C’est assez rapide ! Il suffit de devisser deux boulons, d’en enlerver une troisième puis de revisser de remettre les vis. En haut puis en bas. Mais je sens poindra la grande question :

Les PID sont-ils impactés ?

La réponse ne se fera pas attendre mais je peux déjà vous dire que les différences ne devraient pas être fondamentales. Et si c’était le cas, il suffirait d’entrer deux banques de PID différentes et de les attribuer à un inter. Il suffirait de basculer le switch pour changer les PID selon la forme. 

Cela reste théorique mais c’est possible. Voici tout ce qu’on peut attribuer à un inter, voir plusieurs selon le nombre de voies de votre RX / Radio et le protocole utilisé :

rth

Il suffit d’aller dans l’onglet adjustement de cleanflight :

tsdj

Ceci dit, il n’est impossible que pour le pilote de tous les jours les PID d’origine suffisent dans les deux cas. Les différents angles ne sont pas assez prononcés pour impacter exagérément les PID. Pour les plus tatillons et perfectionnistes, il suffira de suivre la procédure ci dessus.

Voici quelques indices :

  • Lorsqu’on passe sur une forme plus longue, le Rate du Yaw doit être augmenté. Car les châssis longs tournent moins facilement sur l’axe du lacet.
  • Si vous passez d’un X allongé à un X élargi, il suffit d’inverser les valeurs PID du Roll et du Pitch. Et d’augmenter le Rate du Yaw.  Voir vidéo plus bas à 6 mn 36.

Configurations tierces :  spider

Résultat de recherche d'images pour "gaui eclipse multiple configurations"Rien ne vous empêchera de combiner les configurations, comme sur le Foldable ou l’Eclipse. Une forme en X classique en haut et Résultat de recherche d'images pour "gaui eclipse multiple configurations"allongée en bas s’appelle Spider, me semble t-il.

A gauche et à droite, un exemple de configurations multiples. sur le Bones cela donnerait ceci :

qaryj

qrzytj

A la différence des autres racers à angle variables, le Bones propose des angles prédéfinis qui ne peuvent pas glisser. Les bras sont calés. 

la découpe

Les deux prototypes ont été découpés par Thierry de Polaris. Auteur du Startek et de l’UltraX. 

jusqu’à 1806 sur ce 150 !

compatible support Zigogne

ty zrtuCe support est excellent. Non seulement il permet de bien maintenir la caméra et de l’incliner comme on le souhaite mais il rigidifie le châssis. Le Bones accueillera ce support dans une de ses deux formes.

Il faut savoir utiliser les meilleurs composants si on veut une machine de qualité. Les bras 4 millimètres sont un gage de solidité et les top plates et bottom plates seront en 2 mm. Au contraire des machines du commerce qui sont en 1.5 mm.

Gravure de mode

La version finale du bones proposera des bras gravés que vous pourrez colorer afin d’obtenir un bel effet, un peu dans ce genre la :

image1

Sur deux des quatre bras on trouvera gravé le mot BONES avec une police de type militaria : sfyjety

Commercialisé ?

srthUne série sera effectivement produite, après quelques modifications. Vos suggestions sont les bienvenues et si vos idées sont bonnes et applicables, on se généra pas pour les inclure, en vous citant bien sur.

Le but n’est pas de gagner de l’argent ! Ni d’en perdre d’ailleurs. C’est pourquoi la série sera limitée et que tout le monde ne pourra en avoir. On fera notre maximum cependant.

Pas de prix pour le moment, c’est trop tôt.

Mais qui l’a fait ?

Zuma Acrostyle est un des deux concepteurs. L’autre, vous l’aurez compris, c’est moi. Avec Thierry, sans qui rien n’aurait été possible. Zuma a dessiné le châssis sur Solidworks et a conçu le système de changement d’angle, j’ai apporté le concept et Polaris s’est chargé de la découpe.

L’important c’est que nous croyons en ce châssis et que j’ai demandé leur avis à des pilotes, des fabricants, des revendeurs… Tous ont trouvé l’idée bonne mais se demandent aussi ce que la géométrie variable apportera. Nous le saurons très vite. En tout cas, nous on aime bien l’idée de pouvoir sélectionner la forme selon le pilotage et les circonstances de vol ! Et vous ?

0-4 0-2 0-5 0-3

Comparaison mode A et B Racebolt switch par JC, un point sur les PID :


4 comments on “géométrie variable, le racer qui s’adapte à votre style de vol !

  1. LaLoke

    L’idée n’est pas mauvaise mais jamais je n’achèterai quelque chose qui risque de cassé si c’est une édition limité. C’est trop compliqué de retrouvé les pièce détaché après.

Laisser un commentaire