Actu FPV, FR

Golden Val et MA2T, Les videos FPV gagnent en créativité.


Je constate que les vidéos des freestylers s’améliorent en tout point et pas seulement via le pilotage. À force de monter des vidéos, on apprend à se servir des logiciels de traitement d’images. Et avec la maîtrise vient la possibilité de concrétiser ses idées. C’est ainsi que doucement les productions évoluent. VAL a joué avec les effets visuels alors que MA2T a mélangé des vols hivernaux avec des passages estivaux sur des spots identiques.

Comment faire des vues ?

Je n’ai pas la solution miracle ni de réponse toute faite mais je peux vous dire qu’il faut voler selon son niveau, sans tenter de se surpasser. Inutile de chercher à faire trop de figures. Trouver un spot formidable ne garantira pas non plus le succès, bien que ce soit un élément important. En revanche, la créativité est toujours un atout. Enfin, la persévérance et une bonne communication aideront. Partagez vos vidéos régulièrement et faites des publications originales. Quelque chose qui sort de l’ordinaire, qui attire l’œil. Mais ne mettez votre travail en avant que si il est de qualité ! Comme ces deux vidéos :

L’inter saison


4 comments on “Golden Val et MA2T, Les videos FPV gagnent en créativité.

  1. Le style, le touché, le montage… Rien à dire, c’est on ne peut plus propre.

    Par contre, honnêtement je suis incapable de regarder 3 minutes de vidéo. Et pourtant je pratique la voltige. Une personne extérieure au FPV ne tiendra pas 30 secondes devant la deuxième vidéo sans avoir le mal de mer…

    Je pense qu’il faudrait vraiment réfléchir à ce paramètre pour mettre de côté l’aspect technique à outrance, et introduire des moments de respiration.

      • C’est quelque chose que je respecte totalement. Je pense simplement qu’il faut se demander quelle est la finalité de ce type de vol :
        – La technique, auquel cas la vidéo n’est là que pour garder une trace de la session, tout comme pour de l’hélico 3D. Ce qui ne va intéresser que les spécialistes de la discipline, et il n’y a donc aucun intérêt à cherche à inclure des effets de montage and co.

        – La vidéo (et son esthétique). Et dans ce cas là, la lisibilité doit être une priorité, et la technique au service de la vidéo (et non l’inverse). La personne qui regarde la vidéo doit avoir le temps d’apprécier le paysage, de comprendre les figures réalisées, etc… Le drib est un très bon exemple, si ce n’est le meilleur, pour moi.

        Dans les vidéos que tu présentes, j’ai l’impression que les pilotes se retrouvent entre 2 chaises et n’arrivent pas à choisir.

Laisser un commentaire