News, FR

La mesure de la force G dans l’OSD Betaflight !!


Nous suivons de près les contributions des codeurs Betaflight et grâce à la Yupifamily qui en fait partie, nous allions proposer une requête afin d’afficher le nombre de G dans l’OSD. Finalement, un codeur a été plus rapide et fait la même démarche qui a été acceptée. Dès la RC5, déjà disponible en bêta, et après installation du futur configurateur 10.4.0, VOUS pourrez tester cette nouveauté dès maintenant. Mais voyons à quoi elle peut servir et faisons le tour des autres updates de la version 3.5 car il y a beaucoup de changements. Et pas des moindres, notamment au niveau des PID qui sont plus bas. J’ai testé, c’est excellent ! Et ce n’est pas tout ! On peut désormais ajouter ses propres logos depuis le configurateur comme nous vous l’avions proposé en exclu ici. Enfin, le D set point a été remplacé par le Feed Forward. Explications :

  1. La mesure de la force G dans l’OSD, pourquoi faire ?
  2. Les nouveaux PID, quel impact ?
  3. Le Feed forward à la place du D set weight
  4. Incrustation de logos personnalisés

La force G dans l’OSD Betaflight, pourquoi faire ?

On pourrait croire que cette option servira seulement à observer la force G encaissée par nos machines. Je pense que c’est grandement sous estimer les possibilités que cette mesure offre. Sur l’axe vertical, mesurer la force G servira à départager deux machines en termes de puissance d’accélération. Mais imaginons que vous essayez différentes hélices avec une lipo et un current sensor.

  • Avec des 5048, en full throttle vertical vous obtenez disons 4 G et 150 mAh consommés soit 37.5 mAh par G
  • Avec des 5050 vous obtenez 4.12 G avec 170 mAh consommés soit 41.2 mAh par G

Cela vous apprendra que les 5050 délivrent plus de couple mais ont un moins bon rendement. Bien sur, on ne parle pas de ressenti dans ce cas.

Je précise que ce calcul est peut être complétement bidon !

Voici ce que ça donnera dans l’OSD. On lit une valeur et la flèche indique l’axe de la mesure

L’OSD indiquera :

  • 1 G à l’arrêt
  • 0 G pendant les chutes ( 0.8 à l’image ci dessus )
  • une valeur précise durant les virages, les accélérations etc..
  • Les G max encaissés pendant le vol, lors de la synthèse du désarmement ?

On pourra donc savoir de façon précise :

  • Qui a la machine la plus puissante
  • Qui prend les virages les plus serrés
  • Quel circuit est plus exigeant
  • A motorisation égale, quelle forme de châssis permet de mieux voler dans telle ou telle situation…

Comment tester la force G en avant première ?

Essayer la version RC5, c’est facile. Il suffit de télécharger le fichier .hex de votre FC, de la charger via l’onglet flash firmware ( Charger fichier local ) et de l’installer. Mais ce n’est pas suffisant. il faut aussi le futur configurateur et il n’est pas sorti. La Yupifamily l’a compilé pour nous et il est dispo ( pour Windows ). Pour linux, ça doit être possible aussi.

Lien vers la RC5 Beta

Lien vers le configurateur

Procédure d’installation

et ça marche !

J’ai testé. Dès que la température descend, je fais un DVR. Il suffit de brancher le FPV et secouer le racer pour voir les valeurs bouger. Un petit concours pour voir qui devine le nombre de G de mon 2.5 pouces ?

Les nouveaux PID de la 3.5 ( et 3.4 ), test en vol

Longtemps, les valeurs PID stock de Betaflight sont restées les mêmes. Sur la version 3.4, ils sont plus bas. Le D notamment est désormais autour des 20 et le P est autour des 30. Les PID du Yaw sont également moins hauts. J’ai donc installé la version 3.4.1 sur mon Babyhawk Rakonheli avec ce setup :

  • Fury F4 version 8k
  • ESC Mamba 20 A
  • 1107 5500 kv en 4S
  • Hélices 3024
  • châssis Rakonheli Babyhawk R 3 pouces
  • Poids hors lipo : 95 grammes

Je n’ai pas eu à corriger quoique ce soit. En 4k / 4 k, les PID stock conviennent très bien. Les moteurs étaient un peu chauds mais il faisait 30 degrés. Il faudra voir sur mes 4 et 5 pouces si le résultat est identique. Mais il y a un point particulier qui a été amélioré. Un problème que beaucoup de pilotes rencontrent :

L’anti Gravity et la stabilité de la machine après un full throttle et une remise franche des gaz à zéro.

Plusieurs personnes me l’ont dit et j’ai connu ce problème. Après un full gaz à 100 %, lorsqu’on relâche le stick rapidement, la machine ne reste pas stable ( Airmode ON ). Elle dandine un peu. L’antigravity est né pour corriger ce problème mais cela ne fonctionne pas toujours. La méthode tout ou rien était appliquée jusque là, le I était boosté indépendamment du pourcentage de gaz appliqué. Or, selon la radio que vous utilisez, la résolution des gaz est différente et cela pouvait neutraliser l’effet de l’Antigravity.

Tout ceci est vrai mais la vérité c’est

qu’il ne faut pas s’attendre à ce qu’une machine reste stable après un brusque changement de vitesse des hélices. En effet, quand les hélices tournent à 400 tours par seconde et passent très vite à 50 tours par seconde, le flux de l’air est perturbé. Et la machine n’est plus stable. La solution est de rester souple sur les gaz.

Le Feed forward remplace le D set Point

Un des plus gros changements dans Betaflight depuis ces dernières années

Sans rentrer dans les détails barbants que je ne comprends d’ailleurs pas totalement, sachez que le curseur du D Setpoint va disparaitre. Il sera remplacé par une autre méthode de réglage, paramétrable sur chaque axe : le Feed forward. Le D setpoint servait à booster la voie des gaz, à combler le décalage entre la résolution du signal radio et la mesure des PID ( l’erreur ). Un truc dans le genre… Le feed forward agira aussi sur le D mais différemment :

Plus vous bougerez les sticks rapidement, plus le boost sera fort, sur chaque axe.

Les logos personnalisés dans l’OSD enfin disponibles via le configurateur

Vous l’avez surement déjà remarqué, on peut maintenant incruster son logo dans l’OSD. C’est bien sympathique ! C’est un peu grâce à nous… Et à Brain FPV.


4 comments on “La mesure de la force G dans l’OSD Betaflight !!

  1. Duvid

    Salut,
    Il y a une coquille 🙂

    Dans le 1er paragraphe tu dis que l’antigravity est remplacé par feedforward alors que c’est le D setpoint qui va l’être.

  2. FPV 67

    Chapeau bas les concepteurs de Betaflight … Pour moi il faudra un jour qu’un auteur écrive un bouquin du style # Betaflight pour les nuls # Car je commence à être paumé dans les méandres des possibilités et des réglages en tout genre qu’offre ce logiciel

Laisser un commentaire