News, FR

le futur des hélices ?


Concevoir une hélice, la fabriquer, mettre au point des procédés de fabrication ultra secrets, être assez bon obtenir une accréditation militaire et finalement obtenir une réputation mondiale, c’est tout ce qu’a réussi Duc Hélices. Un savoir-faire reconnu dans le monde de l’aéronautique et des ULM en particulier, un service recherche et développement hors pair et des techniciens triés sur le volet, voila ce que propose cette entreprise française.

Mais pourquoi nous parle t’il d’hélices d’avion ? vous demandez-vous certainement. Tout simplement parce que le monde du multirotor connaît une telle expansion qu’il doit bien exister une société qui va investir dans de vraies hélices, de qualité professionnelle. Non pas que celles que nous utilisons sont mauvaises mais nous sommes très loin du top niveau.

quelques efforts

hqprop-props-weird-01Afficher l'image d'origineHQ semble prendre le problème à bras le corps. Leurs modèles Dragonfly et surtout le modèle ci contre à droite sont intéressants. Une tentative évidente de réduire les tourbillons de bout de pales qui nuisent au rendement des hélices a été tentée. Quant au modèle de gauche, je ne possède pas les compétences pour dire si le résultat est probant ou s’il s’agit d’un coup marketing . En revanche, on note quelques autres tentatives dignes d’intérêt comme le Tiny Whoop et son carénage qui est bien plus qu’une protection d’hélice. Je vous en parlais ici.

Shendrones s’est risqué à proposer un carénage avec des résultats assez positifs puisque le rendement global du liberty ducted permet d’emporter un poids plus important pour un dépense d’énergie moindre. Personnellement, je verrai bien cette technique sur un UAV plutôt que sur un racer puisque la capacité d’emport est un téléchargement (2)facteur clé et que le carénage a des avantages plus évidents lors des basses vitesses.

Le résultat dépend cependant beaucoup de la distance entre les bouts de pâles et le carénage. Plus elle est réduite, meilleur est le résultat.

Le retour de l’hélice

Dans l’aviation civile, on observe un come back de l’hélice. Des recherches ont donc été menées et il se pourrait bien que nous en profitions un jour. Si des acteurs du monde RC comme Graupner et son savoir faire indéniable en matière d’hélices pour motorisations électriques se lancent sur le marché de l’UAV, on peut espérer qu’une société comme Duc hélices finisse par 330_____windspoon_tripale_droite_225considérer le marché des hélices pour multis comme un vecteur de développement.

sans-titreLe modèle windspoon qui existe en version bipale et tripale est pourvu des winglets qui servent à limiter les tourbillons, tout comme l’encoche des HQ ( plus haut à droite ).

Verrons-nous ce type d’innovations sur nos racers ? A quoi ressemblera le multi de compétition de demain ? Soit les choses vont évoluer et les investisseurs, industriels et ingénieurs s’intéresseront à nos machines si ces dernières viennent à conserver l’intérêt du public. Et qu’un championnat du monde digne de ce nom se développe. Soit le soufflé va retomber et nous resterons entre passionnés. Les innovations viendront de nous et des marques semi professionnelles. L’avenir nous le dira !

duc-helices-dh_fc_be_01_g-manuel_windspoon_8


8 comments on “le futur des hélices ?

  1. Pingback: le carbone du marché, révélations. - FPV PASSION

  2. Il l’est toujours mais il a raison pour une fois… lol Il faut que les fabriquant pour drone se dise que dans l’aéronautique ils ont un train d’avance… Sortir des truc chelou ça sert a rien à part faire de la pub en parlant de ses produits… Par contre se baser sur du boulot de pro dans la R.D. et l’arranger à la sauce multi ça peut etre que bénéfique! 🙂

Laisser un commentaire