FR

Légèreté, puissance et autonomie : le Ripple 6 pouces 5S


Vous allez découvrir grâce aux vidéos que j’ai publiées ici que le Ripple 6 pouces est une machine assez particulière, notamment grâce à son poids ridicule de 240 grammes et sa motorisation 1900 kv 5S 95 C. En le pilotant, on ressent immédiatement une impression de légèreté et de stabilité. Le Ripple 6 vole tout seul, à tel point qu’on croirait une aile stabilisée. Capable de faire un demi tour à 180 degrés sans baisser le régime moteur, ce racer ne subit aucune dérive. C’était d’ailleurs le but recherché en montant ce Ripple : faire une machine différente et extrêmement légère. Après le Gecko 3 pouces 5S freestyle 1407 2800 kv et le MR 120 ultra light 3 pouces 2S de Momo Racer, voici donc un nouveau setup qui sort du lot des configurations 4S hauts kv et 6S bas kv.

Les atouts du Ripple 6

Ce 6 pouces à d’autres particularités comme son autonomie très confortable et, comme je le disais plus tôt, une absence quasi totale d’inertie. Il est en carbone 4 mm seulement, découpé dans les règles de l’art par CNC Drone. Après avoir longuement testé ce Ripple 6, j’entrevois pour lui plusieurs usages : le freestyle, le free ride et le FPV racing enduro. Piloter une machine qui ne recule pas lors d’un virage à 180 degrés et qui reste en l’air plus longtemps que la moyenne, c’est très sympa et ça procure de la joie dans le cœur ! Je pense déjà à me faire le même en 5 pouces.

Le châssis custom dans sa plus simple expression

On ne pourra pas dire que la conception du Ripple 6 est compliquée ! La main plate est simple et efficace : c’est un X stretched basique de 4,5 ou 5 mm d’épaisseur selon vos préférences. Le mien est en 4 mm et il est suffisamment rigide. Quatre perçages M2 supplémentaires permettent de fixer les flancs alu latéraux verticalement. Trois entretoises finissent de consolider l’ensemble. Dessiné par Brothers Drone Race, ce Ripple m’est familier puisque j’ai deux autres exemplaires en 4 pouces :

Ripple 4 1804 3100 kv 4S / 5S et support Gopro Rakonheli + Ripple 4 4S 1606 3300 kv

La configuration 4S / 5S

Pour réduire le poids au maximum, j’ai opté pour un des seuls combos 20 mm que je n’avais jamais testé ( voir ici le test des autres stacks 20 mm ). Il s’agit du SucceX Iflight 35 A 6S. L’ampérage supporté est aux limites de ce que peut endurer un ESC 20 mm car en 1900 kv et tripales 6 pouces : on consomme justement de 30 à 35 A selon moi. J’ai poussé la machine à fond et je n’ai heureusement eu aucun problème avec les ESC durant les 15 jours de tests quotidiens. Les moteurs 2206 sont compatibles 4S et 5S et sont les plus légers que j’ai trouvé : les Emax RS 2206 II 1900 kv. Ils pèsent 28 grammes seulement.

Un montage custom hyper rapide

Merci Brothers Drone Race et CNC drone !
Stéphane a choisi ces flancs du Flying 130 mais je travaille sur une autre solution

Une monoplate dessinée par Stephane S qui a déjà conçu plusieurs de mes machines, deux flancs en alu du commerce et un délai de 48H ont suffi pour que je reçoive cette pièce en 4 mm d’épaisseur. Pas la peine de faire plus épais car le poids est très faible. Comme toujours CNC Drone travaille vite et bien. Daniel a 35 ans d’expérience dans la découpe, ça compte !

Pourquoi le Succex F4 Mini ?

Je suis un fan du combo Emax Magnum mini 2 35 A 6S mais il est cher et difficile à trouver. Le Iflight coute 25 euros de moins et propose des specs identiques.

Attention, GEPRC, KK et Iflight vendent tous ce combo mais avec des ampérages différents. Du 12 A 3S KK au 35 A Iflight en passant par le 20 A 4S GEPRC. Seuls les ESC diffèrent, les FC et VTX sont identiques.

Lien vers le SucceX Iflight

Le VTX est inclus et se pilote via l’OSD, il suffit donc d’ajouter un récepteur et une caméra FPV pour monter la machine en moins de deux heures. Voici ma config :

  • Châssis Ripple 6 découpé par CNC Drone
  • Flancs en alu du Flying Egg 130
  • Emax 2206 1900 kv RS II
  • Combo FC ESC Succex 6S 35 A avec vtx 25/200 mW + condo 35 v
  • RX long range Frsky mini R9
  • Camera fpv en 19 mm obligatoirement. Une Swift 3 en l’occurrence.
  • Deux ou trois mini entretoises M2.5 pour combler l’espace entre les flancs en alu et les côtés de la caméra.

Quelles hélices en 1900 kv 5S ?

Les 6035 me font de l’œil..

Les tripales : verdict

Plusieurs possibilité s’offraient à moi. J’ai commencé par des 6032 tripales Racekraft puis des HQ V1S 6032 mais j’ai ensuite préféré les Dal 6040 tripales. Le problème est qu’elles consomment beaucoup plus que les 6032. Les plus économes en termes de conso sont les Racekraft 6032, plus légères que les 6032 HQ V1S. Enfin, j’ai commandé les 6033 HQ mais juste après des 6035 sont arrivées ! Grrr. Je n’ai pas encore trouvé celles qui offrent le meilleur compromis entre conso et puissance. Toutes ces tripales ont été testées en 5S, je n’ai jamais volé en 4S avec le Ripple 6.

Par curiosité j’ai aussi tenté des 5550 x 3, histoire de voir si je gagnais en maniabilité. Mais ces dernières consomment trop et n’apportent rien de plus.

Les bipales : Gain de réactivité mais PID à revoir !

Le week end dernier j’ai monté des 6045 bipales et la machine s’est mise à vibrer. Au dessus de 60% de gaz, l’image devenait carrément floue tellement les vibrations étaient fortes. C’est tout à fait normal, les bipales provoquent souvent ce phénomène lorsque la machine a été réglée pour des tripales à la base. Il suffit en général de baisser le P et éventuellement le RC Rate car la réactivité augmente beaucoup en bipales.

Une machine pour le FPV Racing ? Virages à 180 degrés en série

Tout est possible mais pour une race il faudra monter le RC Rate et baisser l’expo. C’est un 6 pouces quand même ! On ne peut pas en attendre le comportement d’un 5 pouces, à moins de passer en bipales et encore. Ceci dit, je n’ai pas assez d’expérience en race pour vous conseiller à ce niveau là. Voici tout de même une vidéo HD dans laquelle j’ai un peu poussé la machine dans des demi tours à 180°, à basse altitude.

DVR d’entrainement, demo de l’inertie

Cette fois c’est un DVR sans Gopro, plus rapide que la vidéo HD ci dessus. Vous constaterez que le Ripple ne dérive pas du tout lors des demi tour brusques bien que j’ai gardé les gaz au même niveau durant les virages. Entre chaque tour de piste, j’ai baissé le régime pour laisser la lipo remonter en tension. Mais ce spot est plus technique et plus difficile qu’il en a l’air ! Il faut sans cesse corriger la position pour être bien dans l’axe de la piste, très étroite. Et j’ai eu droit qu’à trois lipos…

Au delà des virages, c’est un grand espace vide qui débouche sur le flanc de la montagne. Fallait pas se rater de côté là !

Freeride et freestyle !!

J’ai volé avec le Ripple 6 tous les jours durant mon séjour en Corse. Impossible de m’en passer, c’est vraiment une machine parfaite pour survoler un beau paysage puis s’enfoncer dans les sous bois et freestyler parmi les palmiers. Le kiffe total. Les figures sont plus faciles à passer que sur mes autres quads car la stabilité pardonne davantage les écarts. J’ai réussi des trics que je maîtrise moins d’habitude.

Quelles lipos ?

Mes préférées : les 1550 mAh 5S 95 C

30 A par moteur X 4 soit 120 A nécessitent une lipo qui envoie cette intensité en continu. Les 1300 mAh 95 C R Line v1.0 proposent 123 A. C’est juste mais ça passe ( si on est pas un puriste qui applique la règle d’or des lipos ). Ce sont donc les R Line 1300 que j’ai choisi pour les vols de type Race mais j’ai aussi testé les 1550 et les 1800 mAh qui délivrent respectivement 147.25 A et 171 A en continu. Notez que j’utilise désormais des bipales avec les 1300 et des tripales 6032 avec les 1550 et les 1800 mAh. Afin de limiter la conso dans le premier cas et de compenser le poids de la batterie et de la Gopro dans les seconds et troisièmes cas.

L’autonomie du ripple 6

En plus des R Line, j’ai pris une Acehe 1300 mAh 75 C et une Vkanz 1350 mah 5S 80 C. Je vole entre 4 et 5 minutes en 1300 mAh et 7 minutes en 1800 mAh. Avec la Gopro, j’utilise la 1550 mAh ce qui amène à 5 minutes 30 de temps de vol. Ces chiffres s’expliquent par la longueur des hélices et le poids contenu. Et encore je n’ai pas vraiment mesuré en bipales !

Gopro embarquée

Pour fixer ma Gopro Session 5, j’ai acheté un support pour Session chez Rakonheli normalement prévu pour le châssis optionnel du Babyhawk R. Il a cependant fallu ajouter deux rilsans. Sur la future V2 du ripple cela ne sera pas nécessaire puisque la canopy permet l’emport de cette camera.

Ripple 6 V2

Il sera encore plus beau et complétement compatible avec le support Gopro Session ( en 0 ou 30° d’inclinaison ). Rakonheli m’a ouvert un compte pro, je peux acheter à moitié prix en grande quantité et sans FDP ! Si vous voulez en profiter…

Vidéos HD et DVR

Voici une séquence HD de free ride. J’y teste la vitesse moyenne et la réactivité de la machine mais j’avoue que je me suis un peu égaré sur le spot car à certains endroits je perdais la vidéo.

Conclusion : une machine au top mais quelques points noirs sont à noter

Jamais je ne dirai qu’un quad est parfait, c’est évident. Et le Ripple 6 souffre de quelques défauts. Tout d’abord, lors de mes full throttle sur la piste de moto cross, j’ai bien senti que quelque chose bridait la machine. J’ignore ce que c’est mais je soupçonne les ESC d’être à la limite de leur possibilités car 35 A x 4 dans un ESC tout en un de 20 mm de côté, ça me parait bien optimiste. Si on regarde leurs specs, on voit qu’ils sont censés supporter des pointes à 45 A. Sauf que :

Ce que les fabricants d’ESC 20 mm oublient de vous dire, c’est qu’un ESC 35 A supportera un fort ampérage mais ce dernier variera selon la tension appliquée. En 4S on peut monter effectivement jusqu’à 40 A mais en 6S, ce serait plutôt 30 A. Et 35 A en 5S. Voila pourquoi je n’essaie pas les lipos 6S sur le Ripple.

Peut être est ce la lipo qui souffre trop mais j’en doute. Car si vous observez la tension sur le DVR ( plus haut ) vous verrez qu’elle ne chute pas tant que ça malgré les grands coups de gaz que je mets plusieurs fois d’affilée. Il ne reste que les hélices sur la liste de mes suspects. Soit elles ont une prise au vent trop importante, soit les 6040 DAL sont inadaptées. Je ne le saurai qu’après avoir essayé les 6033 et les 6035.

La caméra est très exposée sur ma config mais il est possible de la rentrer davantage en sacrifiant l’inclinaison maximum et en montant une 19 mm plus petite.

Mais surtout de très belles qualités de vol

Voila bien le plus important : si le Ripple 6 peut participer à une race sans problème, c’est avant tout un quad qui vous met un sourire sur la face dès le décollage ! Il est parfait pour les spots Corses ou tout endroit magique qu’on prend plaisir à découvrir en FPV. Son autonomie en 1800 mAh vous permettra des ballades de 8 à 10 minutes en volant tranquillement. Son poids est un atout à plusieurs niveaux et je ne pense pas qu’il gêne pour pratiquer le freestyle. Mais si je ne devais retenir ici qu’une seule qualité, ce serait bien la capacité de ce 6 pouces à procurer du plaisir joyeux qui fait rigoler l’âme des pilotes FPV !

Galerie

Une Pile AAA pour mieux appréhender l’échelle

5 comments on “Légèreté, puissance et autonomie : le Ripple 6 pouces 5S

  1. Manufrotin

    Fred, essayes peut être les graupner 6×3 bi pales ref: 2948.6X3, elles sont fragiles mais super rendement et moins bruyantes mais chères.

  2. FPV_67

    Bravo FRED ! pour cet article qui amène beaucoup de précisions techniques sur les choix proposés. C’est instructif et permet de poser des bases pour d’autres conceptions et envisager de nouvelles machines 🙂

    Pour les 4*35A sur des ESC de 40A c’est sûr que c’est limite 🙁 Il faudrait trouver des 4 en 1 de 60A dans ce cas !

    PS : faut savoir que sur les transistors Mosfet ; si tu les pousses aux limites, ils chauffent et quand ils chauffent leur résistance Rds (Résistance Drain/Source) interne augmente. Dans ce cas je pense que l’électronique de gestion de la modulation d’impulsion de commande (PWM) va réduire le temps de conduction des transistors afin de les “protéger” :
    Protection en puissance, avec puissance = Résistance multipliée par le courant au carré (35A*35A !!! ) .

    • frederic giacomaggi

      Merci M 67. Dorénavant je ne testerai que des configurations peu classiques . A venir le Gecko 5S en 3 pouces 2800 kv Quant aux esc, un 45 A 20 mm est en route . On verra si ça change quelque chose .

Laisser un commentaire