FR

Livraisons gratuites depuis l’Asie : la guerre des taxes !


Mais comment est-ce possible ? Un colis qui parcourt dix mille kilomètres gratuitement… Et qu’est ce que ça implique pour le commerce international et les boutiques de FPV françaises ? Pourquoi seul Amazon arrive à lutter contre Bangood ? J’ai rédigé plus de mille articles sur ce site mais vous n’y trouverez justement aucun lien vers Bangood alors que cette société propose les tarifs les plus bas au monde. Vous allez comprendre pourquoi en lisant cet article édifiant, inspiré d’un article de Minimachines.net et de quelques recherches complémentaires. Il explique comment le gouvernement chinois subventionne les livraisons, comment les sociétés mutualisent leurs envois afin que ceux ci reviennent à peine à un centime d’Euro pour le client final. Vous comprendrez enfin pourquoi la TVA n’est pas appliquée et ne risque pas de l’être. Pour finir, vous verrez comment Mister Trump a solutionné le problème de cette concurrence internationale déloyale et comment les boutiques françaises luttent pour survivre de leur côté. Si en apparence les produits chinois qui inondent le marché de copies, d’imitations et d’autres magouilles semblent n’être qu’une bataille commerciale, vous saisirez vite que les enjeux sont bien plus graves que vous ne l’imaginez. Une guerre entre la Chine et les USA a d’ailleurs débuté en juin 2018 afin que ces derniers “ …regagnent leur dignité économique “. Donald Trump est passé à l’attaque !

Pourquoi les frais de port sont quasi gratuits alors qu’ils parcourent 10 000 km ?

Si votre colis pèse moins de 50 grammes, c’est le gouvernement chinois qui paiera la différence afin d’encourager le commerce. L’expéditeur sera facturé d’à peine 60 centimes d’euros pour la partie nationale du trajet ( de la Chine vers le pays suivant ). Peu importe que ce soit une lettre ou un objet. Quant au reste du voyage, qui représente des milliers de kilomètres pour des colis de toutes tailles, les sociétés asiatiques mutualisent leurs besoins et partagent les frais. Tout un marché s’est finalement développé pour supplanter la poste traditionnelle chinoise. Ainsi, les petits colis sont entassés dans des sacs et l’envoi est facturé non pas au poids mais selon l’encombrement utilisé par ces sacs. Les entreprises s’arrangent donc entre elles et se rendent des ” petits services ” entre potes. Qu’il s’agisse de lettres ou de palettes, le principe reste le même : si un sac n’est pas plein , on le remplit avec les produits du voisin.

Du plus petit au plus gros colis, c’est souvent gratuit ! Et sans suivi.

Tout ça en une seule minute ! Mais un mois plus tard…

Pour parcourir 8000 km, le train reste la solution la plus économique. D’immenses convois bondés de sacs, de cartons et autres marchandises remplissent les wagons, de la Chine à la Pologne. Tout est mélangé puisque les envois proviennent de différentes sources, il est donc très difficile d’envisager un suivi réaliste. Si vous êtes client de Aliexpres ou autre super enseigne, vous avez remarqué qu’obtenir des infos fiables sur le suivi est presque impossible.

De plus, pour minimiser encore les frais, les sacs sont remplis avec des articles de faible valeur mixés avec d’autres qui coutent bien plus chers. Ainsi, les livraisons plus couteuses sont rentabilisées par les plus économiques.

Comment livrer un gadget à 3 euros à l’autre bout du monde alors que le prix de l’envoi est supérieur à celui de la commande ? En bourrant des sacs en toile dont le transport est facturé selon l’encombrement.

C’est impossible en Europe de faire ce genre de choses dans le sens où acheter un gadget à 5 euros qui coutera 3 euros de frais d’envoi n’est pas intéressant pour le consommateur. Les sites de commerce ne le proposent même pas.

En Europe, il y a souvent un montant minimum en dessous duquel l’achat à distance n’est pas en faveur du consommateur. En Asie, c’est l’inverse.

Un drifter ou un réveil matin, même combat !

Pourquoi des livraisons si longues ?

Car afin de réduire toujours plus les frais et d’offrir la livraison, les sociétés procèdent en cours de route à des changements de transporteurs selon les offres les plus intéressantes pour elles. Ainsi les colis se promènent parmi les pays qui proposent les meilleures offres de transport. On commande en Asie, et son colis passe par la Pologne, repart en Italie puis en France… Les délais sont donc très variables et anxiogènes pour les clients qui peuvent attendre un délai différent pour un même produit.

Et la TVA ?

En France, qu’il s’agisse des impôts ou de la douane, tout est basé sur un système déclaratif. Si vous déclarez gagner 1500 Euros et que les services fiscaux ont une info différente, c’est la vôtre qui sera prise en compte. Pour la douane, c’est pareil. L’expéditeur fournit une liste de noms de clients et il indique les tarifs qu’il veut bien adonner. Il n’est de toute façon possible de vérifier les milliers de colis qu’une fois par semaine, dans les centres postaux. Des chiens viennent inspecter les paquets suspects, c’est à peu près tout. Sachez que plusieurs milliards de dollars d’objets sont envoyés chaque jour dans le monde.

Le rôle de l’administration des douanes se limite à percevoir la fiscalité telle qu’elle est déclarée et acquittée par le transporteur.” affirme un inspecteur des douanes.

( source : Minimachines.net )

La contre attaque de Donald Trump : 25% de taxe en plus sur l’import asiatique

Si vous êtes client de GetFPV, vous avez reçu un mail il y deux mois environ. Le texte est en ligne sur cette page et ci dessous :

Il est expliqué ici que le gouvernement impose une nouvelle taxe de 25 % sur l’import des produits chinois. Le boss de Getfpv tente de minimiser l’impact sur les prix du matériel ” consommable ” comme les antennes et les moteurs ou autres produits qu’on doit changer souvent. Mais tout est répercuté sur le prix des autres produits, forcément. Un vrai coup de bambou sur le commerce américain.

Réponse de l’Asie : une hausse de 25% sur les produits américains importés…

Cher Monsieur Trump, je n’ai pas la prétention d’avoir la réponse à tout mais la réplique chinoise à votre taxe de 25% était, comment dire ? Carrément prévisible ! Voici justement un article américain sur la nouvelle taxe américaine : https://www.bbc.com/news/business-44498484

Comment ça marche en France ?

Pour qu’une boutique offre les frais de port tout en faisant une bonne opération financière, il existe une formule. Bien appliquée, elle permet au consommateur et au vendeur de sortir gagnant du deal. Tout est clair et transparent :

Source : https://www.reussir-mon-ecommerce.fr/comment-gagner-de-l-argent-en-offrant-les-frais-de-port/

Les enseignes chinoises font elles souffrir le commerce du FPV français ?

Bien sûr. J’irai même jusqu’à dire que sans Bangood, on aurait plus de boutiques et en meilleur santé. Sans parler des usines chinoises qui produisent plus de matériel que demandé par les commanditaires, chinois eux aussi. Et qui revendent le surplus dans leur dos. Vous rappelez vous des T Motor F40 à 15 euros pièce ? Ils étaient vrais mais pas vendus par T Motor. Je ne peux rien affirmer mais j’ai quelques connaissances au pay de Chine et les pratiques douteuses existent là bas également. Le commerce national souffre de ces tarifs absolument inégalables par nos boutiques. J’ai moi même reçu des demandes de grandes enseignements qui me demandent de communiquer sur les produits au même prix que BG. Ce que je fais rarement, ce n’est pas mon travail.

Les revendeurs français, eux, doivent composer avec les charges, les impôts, les frais de livraison facturés par la poste… Mais peut être devraient ils s’inspirer des méthodes orientales et mutualiser leurs envois… J’ignore si c’est possible. Il faut malgré tout rester réaliste, qui n’achète pas en Chine ? J’ai beau défendre la cause nationale, je suis aussi client chez BG…

Quant aux transporteurs comme DHL ou UPS, ils commencent à penser à contre attaquer mais en utilisant les mêmes tactiques de mutualisation. Notamment en remplissant les avions vides avec des commandes d’autres transporteurs concurrents…


13 comments on “Livraisons gratuites depuis l’Asie : la guerre des taxes !

  1. Steph Laf

    Comme LALOKE “sans Bangood, on aurait plus de boutiques et en meilleur santé” c’est une question de point de vue, sans banggood, ebay et aliexpress je n’aurais jamais pu me lancer dans le drone et FPV à cause du budget. Je n’aurais par conséquent jamais acheté les batteries, chassis et autres pièces que j’ai achetées en France. Pareil pour l’impression 3D, j’ai une machine chinoise et des upgrade électroniques asiatiques et je prends le consommable en Fr pour la qualité et pour pas mourir asphyxié. Le coût du panier à 80€ qu’il faut monter à 95 pour pas payer les frais de ports… bah voilà, je m’apprête à me faire plaisir avec du très bon matos à 80 balles. Puis “l’astuce” fait friser le total proche des 100 balles, le seuil psychologique fatidique : abandon du projet, recherche des produits ailleurs et moins chers… et je pense pas être le seul. Y a effectivement une refonte profonde à faire dans notre façon de commercer et de mutualiser. Pour le SAV c’est justement pour ça que je préfère BG à un autre. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai été remboursé ou ré-expédié. Je ne fais d’ailleurs plus aucune commandes chez HK à cause du SAV et des frais de porc.

  2. Frédéric, le problème est aussi un probléme de mentalités, par ex les allemands vont essayer de faire travailler leurs boutiques en priorité même si ils achètent des volume en chine directement …mais leur douane controle et taxe réellement les imports bidons. Ils ont compris le système chinois, c’est pour cela que tu as en Allemagne les magasins les plus florissants d’Europe.
    Le Français regarde pour sa pomme en premier, se fiche si il ne fait pas travailler le pays, trouve qu’il travaille trop et ne gagne pas assez. A-til vraiment besoin d’un tel protable à 700 euros…et il sera le premier à se plaindre quand il n’ y a plus de magasins.
    En France, la douane comme tu le précises est une véritable passoire. Le choix de Trump résoud tout les problèmes, on taxe tout d’office et tu verrais toiqui en connait un rayon dans le domaine qu’il aurait des recettes de TVA insoupsonnées qui aparaitraient, pour la RC mais aussi dans tous les autres domaines.
    Une autre chose que tu as oublié, les sommes payées en chine aux différents vendeurs ne sont souvent pas déclarées par les vendeurs car pas de traces de documents de transport, aussi c’est tout bénéfice.
    Le seul remède serait de grouper le max de magasins européens pour mutualiser leurs achats…mais les magasins contrairement à la chine prennent leurs confrères européens comme des concurrents alors que la concurrence n’est pas là, mais peut être quand ils seront au bord du gouffre, ils se regrouperont mais cela sera peut être trop tard. Nous travaillons sur le sujet, cela se concrétisera peut être un jour…

    • Voilà qui est fort intéressant. J’avais proposé aux boutiques de France de se mutualiser mais cela soulève le prob suivant : il faut quelqu’un de confiance qui gère les commandes. Sûrement un poste à temps plein. Cela serait pourtant bénéfique malgré ça

  3. FPV_67

    On fait tous pareil ! La spirale est infernale :
    Nos industriels cherchent à produire le moins cher possible pour vendre avec le plus de marge.
    Le vendeur essayera de trouver le fabricant le moins cher pour assurer sa marge commerciale et le consommateur lui, recherchera à acheter au moindre coût vu ses revenus toujours plus bas.
    C’est l’équation de la mondialisation.

  4. Fly

    Je n’ai pas honte de commander quasi exclusivement sur Banggood ou Aliexpress, les boutiques Françaises qui ont un modèle économique d’achat revente de produits chinois, c’est fini! maintenant les acheteurs n’ont plus peur de commander en direct à l’étranger.
    A quand un challenger Français du type Flyduino…

  5. Exocet

    Je suis bien d’accord avec toi Fred, mieux vaut acheter des originaux européens que leur pâle copie chinoise. Mais pour tout ce qui est de toute façon fabriqué en Chine, et qui est un produit “original”, je trouve normal de l’acheter en Chine. Mais je me demande si c’est vraiment le cas, par exemple en achetant ses moteurs TMotors sur Banggood ?

      • FPV_67

        Y-a qq-temps j’ai acheté mes T_Motors en France pas plus cher qu’en Asie … Mystère, mystère 🙂

        Mais c’est vrai que sous différentes marques, on trouve souvent les mêmes produits … 🙂
        Si si , j’ai même eu le cas avec des produits professionnel , où au final deux concurrents de blocs alimentation, sortaient leur produit concurrents de la même usine 🙁

  6. Exocet

    Je me trompe peut être, mais j’imagine que les boutiques françaises achètent tout en Chine… Après elles le revendent en France en ajoutant les taxes et leurs marges et les frais de ports. Acheter dans une boutique française ne change donc rien, à part payer plus cher pour avoir le produit rapidement. Et faire vivre le vendeur français bien sûr, mais les acheteurs s’en foutent car ils ont l’impression que la différence de prix avec la Chine ça directement dans la poche de l’intermédiaire…

    • Tu oublies que sur les FDP y a pas de marge à faire. Tu oublies aussi le sav. Renvoi un produit en chine et tu paiera lourd ! Ensuite tous les fournisseurs des boutiques ne sont pas en chine, en revanche pas mal de produits y sont fabriqués. Sauf pour la yupi entièrement faite en France. Et ici on paie les taxes, histoire de faire les choses légalement. A noter aussi que la yupi est pas si chère par rapport à du chinois, surtout si on considère sa fiabilité !

  7. La situation que tu décris est finalement ironique. Les boutiques françaises qui se plaignent de la concurrence des shops asiatiques… sont aussi souvent celles qui préfèrent commercialiser du matériel d’origine asiatique plutôt que celui des fabricants européens, qui périclitent. Tout ça pour… une question de prix.

    Je n’ai pas forcément la solution non plus, mais je pense qu’il faudrait que cela passe par une certaine solidarité entre chacun des maillons de la chaine.

  8. Laloke

    Le problème c’est qu’avec un hobby plus cher il y aurait moins de pratiquant, donc moins de boutiques française. J’ai commencé avec des produits banggood et maintenant je commande sur des sites plus sérieux. Leur pratique sont connus. Et c’est comme ça pour tous, pas seulement banggood ou Aliexpress.

Laisser un commentaire