Test, FR

Les racers 2.0 : Babyserker 2204 3050 kv et Lipo Graphene Infinity 1500 mAh


Quand on a la chance de ne pas avoir détruit ses châssis, nous les faisons souvent évoluer à travers des configurations de plus en plus puissantes. Le weekend dernier, grippal à souhait et absolument joyeux, je l’ai passé à monter une ou deux nouvelles machines. J’ai repris mon Q Carbon 130 et je l’ai surmotorisé. Disons en tout cas que je n’aurais pas imaginé y monter de tels moteurs il y a 6 mois encore : des Brother Hobby 1407 3600 kv. 

Mon Moka Babyserker 180 et ses F30 1806 2800 kv qui était déjà bien nerveux, je l’ai transformé aussi avec des moteurs au format et kv plutôt rares. Et tant qu’à faire, j’ai monté son grand frère que nous a fourni Moka, la version au dessus. Le corps est identique mais les bras acceptent les hélices 5 pouces. La différence de poids est minime mais la puissance est bien plus grande. J’en ai profité pour y installer les ESC Takyons que DJI nous a envoyé. Ils sont bien pratiques.

Enfin, j’ai reçu un prototype Immersion RC qui permet de transformer le Mini Vortex 150 en 180 énervé ! J’ai franchement été bluffé par la puissance de cette nouvelle motorisation qui contraste réellement avec les hélices 3 pouces et les 1306 3200 kv du 150 original. Je ne peux hélas pas encore vous le montrer mais nous avons déjà assez de matière pour aujourd’hui. Et si vous désirez encore un peu de lecture, allez lire la triste histoire qui est arrivé à notre nouveau rédacteur : Nolâne FPV. Le pauvre, il reçoit un des châssis les plus chers de la planète et il… Vous lirez la suite si ça vous dit !

Moka Babyserker 4 pouces, 2204 3050 kv

Les 4 pouces ne sont pas très populaires actuellement et c’est dommage. Mais cela finira par revenir après l’engouement pour les plus petites machines. Si vous pensez que les 4 pouces manquent de patate par rapport à des 5 pouces, ce bébé va vite vous faire changer d’avis. Sa motorisation, je l’ai bichonnée. Les hélices, je les ai toutes essayées. Voyons déjà la config : 

  • 2204 3050 KV Pyroflip 
  • DAL 4045 BN 
  • ESC DYS 20 A XM
  • 1500 mAh 75 C
  • Kombini Furious
  • Poids : 275 grammes en ordre de vol

Aujourd’hui, je vais vous parler de cette machine car je la connais par cœur. C’est une de mes préférées. 

La motorisation

Des 2204 3050 kv, ça ne court pas les rues. Il fut d’ailleurs un temps où j’étais très peu convaincu par le duo 4045 BN et 2204. Mais à l’époque, les 2204 étaient des 2300 kv et les tripales 4045 n’existaient pas. Ça patinait dans la semoule d’autant que les racers étaient plus lourds. Aujourd’hui, les moteurs ont considérablement évolué dans leurs formats et dans leurs kv. 3050 kv et hélices 4 pouces, c’est bien plus cohérent. 

Il n’y a que Pyroflip qui propose ces moteurs. Mais ils ne sont plus en vente, à mon grand regret. Ils sont toujours au catalogue cependant. Le prix est raisonnable, 11 USD. Heureusement, il y a pire ! Chez EpicRC, des 2204 3200 kv existent ! Ainsi que des 2204 2800 kv. 

801

avec des 4045 BN / source : Mini quad Bench.

 

Choix des hélices

En les achetant, je me suis dit : ça passe ou ça casse. Impossible de passer des 5 pouces sur cette version du Babyserker. Dès 2800 kv sur des 2204 on obtient de très bons résultats avec des 5030 ou des 4045 avec une bonne surface de pales ( voir Mini Quad Bench ). J’ai donc testé toutes les hélices 4 pouces que j’avais, soit les deux tiers de celles qui existent : 

  1. DAL 4045 BN bipales
  2. DAL 4045 BN tripales
  3. DAL 4045 BN tripales V2
  4. DAL 4045 non BN
  5. 4040 X 3 HQ
  6. 4040 x 4 DAL et HQ
  7. Bipales 4040 HQ

Les meilleures selon moi

J’ai commencé avec celles qui paraissaient les plus adaptées théoriquement parlant : les bipales 4045 BN. Et pour faire court, ce sont celles que j’ai définitivement adoptées au final.

Les 4045 tripales BN n’ont rien donné, au contraire. Les V2 ont littéralement transformé le Babyserker en Pokémon régressif et végétatif. 

Les tri 4040 sont les secondes meilleures hélices que j’ai essayées. Les mêmes en quadripales n’apportent rien en dehors d’une consommation excessive. Les bipales 4040 ont le problème inverse. 

Les kv, facteurs premiers de consommation

Comme je vous le disais ici, les lipos 1300 mAh 75 C sont insuffisantes​ en dehors des courses de FPV Racing, selon votre configuration bien sûr. Je ne prends plus de 1300 mAh, surtout pas avec ce racer. Les 1300 95 C peuvent en revanche convenir ici. Mais avec des 75 C, on sent vraiment la différence de puissance. 3050 kv, ça bouffe de l’ampère ! Et les grammes en plus d’une 1500 mAh ne se sentent pas du tout à l’accélération, ce qui est bien la preuve que la puissance supplémentaire est réelle.

La 1500 Infinity

Je n’ai pas trop rodé cette lipo. Après deux vols pépères, le troisième fut celui de la frustration, j’ai mis les Watts. Histoire que les sillons électriques qui se dessinent lors des premières utilisations se creusent bien ! De la patate, elle en a l’Infinity ! Les lipos neuves donnent de meilleures résultats et celle ci n’a pas failli à la règle. Pas de chute de la résistance interne à signaler, l’équilibrage est bon désormais mais lorsque j’ai reçu ces 2 lipos, c’était du genre 3.7 3.8 3.7 3.9 v. Pas cool ! Après 10 vols, tout va bien. Et les graphènes sont données pour mieux résister au vieillissement.

Comportement et PID

Image associéeAu tout début, j’ai eu un peu de vibrations à plein régime. J’ai à peine baisser le P et ça s’est arrangé. J’ai demandé à un ami de retoucher les PID car ce n’est pas mon fort. Il va falloir que je m’y mette un jour. Je me demande s’il n’a pas remonté un peu le D aussi.

Pour le comportement en vol et la puissance, cette machine est une merveille. L’accélération est fulgurante, les réaction vives. J’ai 1.20 de RC Rate et très peu d’expo. Je suis autour de 950 degrés par seconde au final.

L’inertie est dans la moyenne. Ni trop ni trop peu. Évidemment, on la ressent davantage avec une 1500 mAh qu’avec Résultat de recherche d'images pour "dal 4045 x 3"une 1300 mAh mais c’est encore raisonnable par rapport à mon niveau de pilotage.

Les 3050 kv et les 4045 font merveille. La consommation est dans les valeurs hautes, c’est à cause des kv bien évidemment. Mais aussi à cause du rendement des 4045 BN qui est très mauvais. C’est le propre des hélices Bullnose, hélas. Par curiosité, j’ai essayé des 4045 non BN, à l’image à droite. Le résultat était décevant.

Le châssis

Le Moka Babyserker est un châssis solide. Il n’est pas monocoque et c’est mieux pour les vibrations qui se transmettent ainsi moins facilement.

Le 180 et le 210 ont le même corps. Seule la longueur des bras diffère. Le carbone n’est pas épais sur les platines supérieures et warranty-1-yearinférieures qui sont d’ailleurs identiques. Ce n’est pas du tout un problème. J’ai crashé des dizaines de fois et aucun dégâts ne fut à signaler. La garantie 1 an aurait joué si nécessaire.

Le 180 est disponible en 3 ou 4 mm alors que le 210 est automatiquement livré en 4 mm.

Les 7 entretoises rigidifient considérablement le châssis mais elles plieront en cas de très gros choc, ce qui soulagera le reste de la machine. Elles sont de plus assez courtes et donc plus solides ( les vis sont bien longues et viennent fortifier encore l’aluminium ). En fait, les vis casseront avant les entretoises, je parle d’expérience. Mais aussi, hélas, quasi introuvables. Je sais que c’est volontaire de la part de Moka mais cela donne aussi un côté Low Profile trop classe !

Au niveau du poids, on reste dans le très léger. Moins de 300 grammes pour ce 180, tout compris mais hors lipo. Les 2204 ne sont pas bien lourds et le châssis est très léger ( 66 grammes ).

Des pièces 3D sont disponibles mais elles sont adaptées aux PDB ou aux FC avec PDB et XT60 sur le coté. Un choix un peu étrange puisque les FC avec PDB et XT60 sur le côté existent mais ne conviennent pas ( Tempest Motolabs ). Si vous trouvez votre bonheur, le port USB restera accessible puisque la pièce 3D le prévoit.Rien n’empêche de faire courir les câbles de la XT puis de caler cette dernière dans l’emplacement prévu.

Le bumper protège très bien la caméra et il lui sert également de support. Un collier de serrage maintient l’objectif et permet de modifier l’inclinaison dans une certaine mesure. Si vous êtes un acharné du tilt, il faudra redécouper l’arrondi de la platine supérieure. Le montage peut jouer sur

Le montage du Babyserker est très facile. Et très rapide. En revanche, une FC AIO est quasi obligatoire. Le VTX vient se positionner au niveau de la dernière entretoise. J’ai choisi un bon vieux FX 795T avec antenne déportée et une excellente antenne de la Fabrique circulaire :

Protégée par la lipo, elle n’a jamais cassé. Enfin, le design général de la machine est super sympa.

Plusieurs montages possibles

Sur le 180, j’ai monté les bras sous la platine inférieure. Sur le 210, ils sont au dessus. Mais le plus intéressant, c’est de placer les bras sous la platine supérieure. Vous obtenez alors un châssis semblable au Moka Simplex ! Astucieux ! 

verdict

Le Babyserker n’est pas exempt de défauts. Tout d’abord, des entretoises un peu plus hautes auraient été les bienvenues. Car on ne peut pas incliner la caméra au delà d’un certain point. Rien ne vous empêche de les changer ceci dit mais le système de maintien de l’objectif sera t’il toujours valable,? Je l’ignore.

Les deux platines identiques, c’est une bonne idée mais elles sont un peu minces tout de même. 1,5 mm de nos jours, c’est le minimum syndical et cela n’inspire pas autant confiance que du 2 mm. Pourtant, il faut bien avouer qu’elles n’ont pas cassé. Je ne me suis jamais pris de murs en pleine face non plus. À une époque où un châssis sort presque tous les jours, il faut proposer des machines quasi parfaites ou avec une caractéristique particulière si on veut espérer de belles ventes. L’exemple du RS 200 est assez parlant. A ce propos, du nouveau arrive bientôt !!!

Je ne vois rien de rédhibitoire et la plus belle innovation est celle que l’on va désormais voir partout : un corps similaire et des longueurs de bras différentes. Ce système n’a que des avantages :

  • un seul châssis, plusieurs tailles
  • Des setups homogènes
  • Réparations plus aisées
  • Passage de 4 à 5 pouces sur le terrain plus aisé.

Vous aurez compris que j’apprécie beaucoup mon Babyserker. C’est la première machine que j’amène avec moi quand je pars en déplacement. Dans sa version 1  ( F30 2800 kv ), elle était déjà largement assez puissante pour rivaliser avec des 5 pouces. J’avais d’ailleurs vérifié. Avec ses nouveaux 3050 kv, c’est encore plus puissant. Et je m’amuse à fond avec mon pti bébé. De plus, le grand frère est fini et je l’ai équipé de moteurs peu répandus bien que plus connus : des DYS SE 2205 2750 kv. Et des bipales, bien sûr 🙂
Reste à espérer qu’un constructeur arrivera à combiner une machine avec tout l’électronique dans le corps du châssis et des bras amovibles de différentes tailles. Il sera ainsi très facile de passer de 180 à 210 ou même à 260 sans changer autre chose que les bras. Comme c’est le cas avec le Babyserker, en grande partie tout du moins.

Il bouffe de l’hélice !

 

 

Prochain épisode des racers 2.0 : le Q Carbon

Infos utiles

Les tarifs :

  1. Babyserker 180 et bras 3 mm : 44 USD
  2. Babyserker 180 et bras 4 mm : 48 USD
  3. Babyserker 210 et bras 4 mm : 56 USD

Belleville stop

 


5 comments on “Les racers 2.0 : Babyserker 2204 3050 kv et Lipo Graphene Infinity 1500 mAh

Laisser un commentaire