Test

Revisite du Hubsan H107C


Pourquoi le test du benjamin de la famille des X4 ? Parce que le temps à coulé et qu’il existe maintenant un module Taranis pour ce modèle. Parce qu’il continue de s’en vendre tous les jours par brassées et parce que les débutants ne le connaissent pas toujours et sont éventuellement à la recherche d’un retour.
J’attends le module prochainement et je referai un topo. Car le gros point faible de cet engin, c’est bien sa radio. Cela vous rafraîchira la mémoire et vous donnera un point de comparaison.

Malgré ce défaut, c’est un bon moyen de voler pour les habitants des grandes villes qui, comme votre serviteur, n’ont pas le permis. Car ils dépensent tous leurs sous dans leur passion, qu’ils sont très malheureux. Qui souffrent et sont très frustrés de ne pas assez voler ! Bref, qui ont raté leur vie.

Cela nous permettra également de comparer avec un modèle concurrent Brushed français qui va pointer le bout de ses hélices le 5 novembre. Je ne peux pas vous en parler avant mais ne cherchez pas ailleurs que chez nous. Car nous avons tous eu la priorité de l’info avec nos confrères d’HM.

Pour toutes ces raisons, il est bon de refaire un point. J’ai cependant choisi le H107C doté d’une caméra 480 ou 720 p ( la notice l’affirme ) uniquement destinée à l’enregistrement. Mais au potentiel ludique évident. C’est la grosse différence avec le H107 et le H107D FPV.
Les leds du H107C sont identiques à la v2 du X4 de base et permettent le vol de nuit, bien pratique en ces journées rapetissantes.

la camera

on dirait qu’il se marre, non ?

20151101_125356

la camera

20151101_125336

De nouvelles couleurs semblent être de mise. Nous sommes pourtant en présence du modèle accessible habituel :. vous n’aurez qu’à charger la batterie et à allumer la radio pour décoller.
Les débutants apprécieront. Nous verrons d’ailleurs plus bas une liste d’exercices pour apprendre les bases du contrôle d’un multirotor.

Reprise en main

Cela faisait longtemps que je n’avais pas volé et j’avoue que le moustique est nerveux. Après une lipo ( batterie ), j’ai baissé certaines valeurs du mode expert. Sans toucher au mode débutant que je garde pour les vidéos.
Une valeur de 50 sur tous les axes me convient. A partir de 60, c’est difficilement pilotable en intérieur.
Les crashs sont nombreux au début mais la machine encaisse grâce à ses patins et au système de declipsage des bras qui ont le rôle de fusibles.
La protection d’hélice est indispensable si vous ne voulez pas détruire vos hélices. Le set de rechange fourni ne durera pas longtemps si vous ne prenez pas cette précaution. Si vous volez au dessus de l’herbe, vous n’aurez pas ces problèmes.
Le temps de vol de 7 mn est suffisant mais si vous n’achetez pas d’ accus supplémentaires, vous rechargerez plus que vous ne volerez mais vous en trouverez à peu près partout.
Les moteurs finissent souvent par pâtir des retournements à force de taper sur l’axe, découpez des pailles et gainez les moteurs. Il faudra sortir le fer à souder et le crash kit pour les changer. Les soudures sont faisables avec une panne fine,à condition de ne pas les refaire trop souvent sans renouveler l’étain.

Sensations de pilotage

1216_largeC’est vraiment nerveux, un véritable insecte. De fait, si vous arrivez à prendre un X4 en main et à le maîtriser, vous êtes prêt à passer à l’étape suivante. Un racer en 3S avec des 5030 par exemple.
Mais avant il faudra composer avec la radio du petit Hubsan qui est la principale cause des difficultés rencontrées. Ceci dit, c’est une bonne école, très formatrice. C’est l’auto-école du quad !

Essayez plusieurs réglages pour voir ceux qui vous conviennent le mieux et une fois la bonne combinaison trouvée, vous devriez obtenir une machine pilotable à l’intérieur comme à l’extérieur. Le manque de gaz est tout de même handicapant.
Le Hubsan est trop réactif et parfois déroutant. Je trouve que le pitch est bizarre par moment. Ceci est parfois du à la lipo mal calée. Et à un manque de reprise. C’est soit trop, soit pas assez. Pareil pour le reste d’ailleurs. Le manque de souplesse est le plus nuisible des problèmes. Voilà pourquoi une bonne radio devrait arrondir les angles et transformer le moustique en moineau. Et permettre de s’amuser carrément. Avec de l’entraînement, je suis certain que les meilleurs s’amusent beaucoup.

Le GT 120 que j’ai bien observé durant les vols auxquels j’ai assisté, ne semblait pas souffrir de ces défauts. Et il est compatible avec la Taranis nativement. Son axe moteur à moteur supérieur en taille le rend moins nerveux. Ce ne sont cependant que des suppositions car je ne l’ai pas encore piloté.

De l’usage de la caméra.

Entamons si vous le voulez bien, une réflexion philosophique sur la ludicité d’une caméra placée dans un engin de distraction massive. Explorons les différentes manières de … Comment dire ? De se poiler et de se fendre la poire ! !

Comment bien s’éclater avec un X4 et son mini DVR.

Tout de suite on pense aux animaux. Aux chats surtout. Mais le mien voit tellement de multis qu’il est blasé. Au début, je le poursuivais et il y a peu de cachettes que le hubsan n’a su débusquer. Filmer le tout peut être rigolo. Sans blesser l’animal évidemment.

Puis on pense aux filles. Bien planqué il est possible de filmer leur… dos. Et de se repasser les images en boucle comme un vieux pervers. Bien sûr, je ne l’ai jamais fait ! Meeeenon !

Vous pouvez aussi cacher le X4 dans une boîte et demander à quelqu’un de l’ouvrir. Et hop ! Un décollage rapide pour surprendre la personne et filmer sa réaction.

Suivre une personne s’avère amusant. Tant qu’elle ne vous voit pas et que ça n’est dangereux. Lorsqu’elle aperçoit le quad elle est en général interloquée.

tourisme

Attention nauséeux s’abstenir ! Je vous avais fait une vidéo où je rentrais dans un pizza hutte mais ça secouait trop. Je vous mettrai autre chose en plus de celle jointe :

La qualité est un peu dégradée par Youtube mais c’est correct. Pour filmer mieux vaut baisser les valeurs de la radio à fond. Cela devrait donner un meilleur résultat que la vidéo que j’ai enlevé. Celle plus haut est révélatrice de la qualité, le downgrade youtube en moins.

Les exercices du débutant

  1. maîtriser le stationnaire en évitant les grands coups de manches, à hauteur du regard
  2. avancer / reculer à droite et gauche toujours en gardant les fesses du X4 devant les yeux
  3. idem en allant de plus en plus loin
  4. partez vous promenez, toujours les fesses en vue : celles du X4 évidemment
  5. quand vous vous sentez prêt, demi tour et retour vers vous en gérant les inversions de sens

Pour ménager vos lipos attachez un scotch qui servira à les extirper sans tirer sur les fils :

20151101_131138

le scotch

20151101_131211

Voila. La prochaine fois je fais l’essai avec le module Taranis et on verra s’il y a du progrès. La semaine prochaine: test du QAV 210 et du THUG 220. J’ai passé mon dimanche à bricoler mais il me manque une PDB pour le Lumenier. Le THUG est quasi prêt. A bientôt !

 


15 comments on “Revisite du Hubsan H107C

  1. Pingback: Bien débuter en fpv racing, tout ce qu'il faut savoir.  - FPV PASSION

  2. hubsan x4 tout les débutants le possède mais la galère pour comprendre comment le régler !j ai jamais trouver un article qui explique comment le faire ! quel bouton appuyer ? un tableau de valeur pour pouvoir progresser .
    ce petit drone peut trans des padawans en jedi ! il manque juste un bon maitre yoda pour former !!!

  3. Coxi94

    J’ai encore ce petit x4, depuis 2 ans maintenant, en version 720p c’est toujours un plaisir de voler avec et l’extérieur ne lui a jamais fait peur (sans trop de vent). Mes 14 lipos 1s 500 mah sont également vivantes même si elles fatiguent un peu… Un régal..

Laisser un commentaire