Tutos, FR

Comment supprimer les lignes blanches ou noires sur les liaisons vidéo FPV


Des lignes blanches perturbent votre liaison FPV ? Des traits noirs apparaissent quand vous mettez les gaz ? Trop de glitches pour voler sereinement ? Voici un tuto qui répertorie les différents problèmes que les pilotes rencontrent et qui propose les solutions correspondantes. Nous allons analyser les problèmes classiques que l’on rencontre parfois avec nos liaisons FPV et qui peuvent nous gâcher la vie. Vous reconnaîtrez probablement votre souci et, je l’espère, vous appliquerez la solution proposée ici. Vous aurez alors un FPV parfait, vous serez heureux et votre vie sociale, amoureuse et spirituelle connaîtra sa plus belle et plus longue période. Une petite description des perturbations possibles est nécessaire avant tout, voici comment nous procéderons :

  • Reconnaître les symptômes ( Lignes blanches, traits noirs… )
  • D’où vient le problème
  • La solution

Problème num 1 : Les lignes blanches à l’écran

Ce sont des lignes qui ne sont pas fixes et semblent se déplacer de bas en haut. Elles ne sont pas extrêmement gênantes si on est pas trop tatillon mais j’en connais qui ne dorment pas la nuit à cause de ces lignes qui leur trottent dans la tête. Je pense notamment à notre rédacteur Nola FPV. Il faut voir qu’il n’est pas net à la base, il lui manque un bon quart d’heure de cuisson.

Cause : les ESC et le bruit

Les lignes blanches sont typiques d’un problème de bruit électro magnétique produit par les ESC. Ces composants provoquent effectivement du bruit dans le sens où le courant n’est pas lisse. La tension qui alimente la caméra varie légèrement mais très rapidement et cela occasionne ces lignes blanches.

Solutions : alimenter la caméra par le VTX ou l’alimentation filtrée de la FC

Il faut donc aplatir la tension en filtrant le bruit. Pour ce faire, il y a plusieurs solutions que nous allons détailler dans l‘ordre de priorité. Si la première ne marche pas, passez à la seconde et ainsi de suite. Tant que possible, privilégiez les solutions en tête de liste qui sont les plus efficaces normalement.

  1. Alimentez votre caméra par le VTX. Le BEC de ce dernier agit comme un filtre et lisse le courant. Cela devrait éliminer les lignes blanches.
  2. Si votre FC propose une alimentation filtrée, utilisez la : Soudez les fils d’alimentation de votre camera au même endroit que ceux de votre VTX, si la tension des deux composants est compatible.
  3. Si rien ne fonctionne, utilisez un condensateur que vous pouvez placer devant le VTX par exemple.
  4. Évitez d’utiliser les pads de l’OSD actif Betaflight ( VIN et VOUT ), il peut perturber le signal.

Toutes ces solutions ont pour but de filtrer le courant, comme sur les images ci dessous. Un filtre LC peut jouer un rôle similaire :

Courant filtré

Effet du condensateur


Probleme num 2 : les lignes noires

Elles viennent gâcher la fête elles aussi car elles sont fixes et bien plus gênantes que les lignes blanches. Parfois, elles augmentent avec la ressource demandée : en full throttle, c’est pire. Ce qui est logique car le plus souvent les lignes noires sont le signe d’une alimentation défectueuse ou trop faible:

La cause : un problème d’alimentation

Les TBS Unify et les Tramp IRC par exemple sont gourmands et si ils sont alimentés par un BEC, ils ne fonctionnent pas au mieux. Pour vérifier que vous avez bien souci de puissance, testez votre VTX avec trois niveaux de puissance : 25 / 200 / 600 mW. Si le symptôme s’aggrave avec la puissance qui augmente, c’est que le problème était bien là.

Il arrive aussi que ces lignes apparaissent après un crash ce qui signifie qu’un composant de l’alimentation a été endommagé ( BEC de la PDB, du VTX… ).

Solutions :

  1. Alimentez votre VTX via le VCC ( tension lipo )
  2. Alimentez votre caméra indépendamment ( C’est une précaution pour ne pas aggraver les choses )
  3. Ne placez pas de bec avant le VTX d’autant que selon la qualité du BEC et la façon dont il baisse la tension ( linéaire ou hachage du courant ), les résultats sont parfois pires.

TBS et IRC ont tou deux réagit en améliorant les BEC de leur VTX, en ajoutant une diode pour mieux gérer les retours de courant, en dissipant mieux la chaleur produite… Voici un post de TBS, légèrement hypocrite sur les bords. On nous explique que depuis peu, la réception vidéo est meilleure. Une élégante façon d’expliquer qu’elle était pas bonne avant ?

Attention ! L’ajout d’un filtre LC ne règle pas le problème des lignes noires

Probleme num 3 : trop de glitches, pas assez de portée video

Ce genre de problème est bien plus facile à régler. Car lorsque votre vidéo est pourrie d’interférences, il y a certainement des raisons évidentes.

Les causes

Un faux contact, un mauvais placement de l’antenne, une antenne inadaptée ou une combinaison d’antennes inadéquate entre le récepteur vidéo et le VTX. Les causes sont nombreuses mais rarement graves.

Les solutions : tout vérifier

  1. Votre antenne est elle assez longue ? Il faut qu’elle dépasse du châssis suffisamment pour que les ondes soient dégagées quelque soit la position du multirotors .
  2. La prise est elle bien vissée ?
  3. Utilisez vous l’antenne adaptée à votre spot ? Si vous volez derrière vous avec une antenne directionnelle, ça va pas le faire…
  4. La polarité est elle la bonne ?
  5. Y a t’il une structure métallique autour de vous ? Etc…

Globalement, il faut privilégier les antennes à lobes surtout si vous volez parmi les arbres. En terrain dégagé, une filaire dipôle suffira. Personnellement, je suis très satisfait de ma Tango et de son récepteur directionnel. Le seul problème est que je dois bien me placer sur le spot. Les gens sont toujours étonnés de la qualité de ma liaison qui est comparable à celle d’un Clearview.

Le module Clearview est dispo mais très cher. Il est malgré tout hors stock.


7 comments on “Comment supprimer les lignes blanches ou noires sur les liaisons vidéo FPV

  1. Merci pour ce tuto, c’est vraiment une très bonne initiative. J’ai parfois eu ce genre de problèmes, mais sans savoir comment identifier la source. Maintenant je vais pouvoir regarder de plus près !

  2. FPV_67

    Merci Frédérique pour ces approches forts intéressantes, qui donnent des pistes et séparent les problèmes et leur origine 🙂
    Perso j’essaye toujours d’alimenter la partie vidéo (caméra et VTx) à partir de la prise d’équilibrage de la batterie, via un filtre LC et condensateur réservoir au pied des éléments.
    C’est vrai que cela complique la connectique, car il faut raccorder les gros fils de l’accus à la puissance puis la vidéo via la prise d’équilibrage.
    L’avantage la vidéo est alimentée au plus près de l’accus là où les perturbations sont les plus faibles.
    Pour ce qui est de BEC (que tu abordes) il faudra toujours préférer des BEC linéaires aux BEC dit à découpage, les linéaires filtrent mieux les parasites, les PWM laissent passer les parasites à chaque fois qu’ils sont passant dans leur phase de découpage, et génèrent eux aussi leur lot de perturbations
    PS: Il existe même des régulateurs (BEC) linéaires spéciaux, dit “HF Low Noise”, dédiés hautes fréquences, qui sont particulièrement conçus pour filtrer la tension avant d’alimenter la partie TX …

  3. Kaliméro

    Salut, ça rassemble bien les différentes possibilités … et OUI le CLEARVIEW a l’air super mais là c’est le prix qui me brouille … merci FREDOUILLE

Laisser un commentaire