Test

Test des lunettes FPV SkyZone


J’ai eu la chance de tester la nouvelle paire de lunettes FPV SkyZone. Merci Foxtech ! Elle est annoncée comme détenant de nouvelles caractéristiques n’existant pas encore sur d’autres lunettes.

Les arguments de vente sur la boite parlent d’eux même :

Boîte d'emballage SkyZone

Boîte d’emballage SkyZone

  • Ajustement de la distance inter-pupillaire
  • Récepteur Diversity intégré avec 32 canaux
  • Caméra frontale grand-angle
  • Ecrans haute résolution de 854 x 480
  • Fonctionne de 7V à 28V avec des LiPos allant de 2S à 6S

On peut donc s’attendre à de belles surprises alors allons de ce pas à l’unboxing 🙂

Unboxing des lunettes SkyZone

A l’ouverture de la boite on retrouve une énorme housse. A moins que ce soient des lunettes XXL pour Hulk, il doit y avoir beaucoup de choses à l’intérieur.

Housse de transport SkyZone

Housse de transport SkyZone

Bingo ! Une pléthore de câbles sont fournis pour alimenter/connecter les lunettes comme par exemple un câble d’alimentation pour radio Futaba. Même si nous n’aurons pas forcément besoin sur le terrain de tout cet attirail, cela reste néanmoins une bonne surprise.

Le contenu de la housse

Le contenu de la housse 

 

Les différents câbles fournis

Les différents câbles fournis 

On retrouve ensuite le manuel, et enfin les lunettes !

Les lunettes SkyZone

Les lunettes SkyZone

 

Une finition remarquable

Une finition remarquable

Au touché, la qualité de conception est remarquable, les écrans sont d’une bonne finition avec des œilletons de protection en caoutchouc. Les lunettes ont également des lentilles correctrices amovibles. Par défaut la paire installée est sans correction. Mais vous pouvez commander d’autres lentilles chez Foxtech en -2 ou -4 pour vous aider à corriger votre myopie.

Pour rappel, les gens qui ont seulement besoin de lunettes de lecture en général n’ont pas besoin de lentille de correction pour ces lunettes. A noter que les ensembles de verres vendus pour les lunettes FatSharks sont compatibles.

Lentille de lunettes SkyZone

Lentille correctrice des lunettes SkyZone

Au dessus des lunettes nous pouvons contrôler le volume, switcher entre la vue frontale et le récepteur vidéo par un simple bouton. On termine sur la gauche avec la sélection du type de bande suivi du canal et la mise au point du headtracking. Car oui, ces lunettes sont équipées d’origine de ce dispositif.

La caméra extérieure est une option intéressante. D’une résolution de 640×480 elle vous permet d’avoir une vue frontale sans avoir à retirer vos lunettes lors d’un changement de batterie par exemple.

En dessous nous avons les ajustements inter-pupillaires (IPD), les entrées/sorties vidéo, écouteurs et le port de connexion au headtracker.

dessous-lunettes-skyzone

Enfin, des antennes omnidirectionnelles sont fournies. Elles sont a fixer sur les connecteurs d’antennes femelle du module Diversity.

Parlons-en du module Diversity intégré. Il est compatible avec tous les émetteurs vidéo du marché comme Boscam ou Immersion RC/FatSharks ! Un système diversifié qui utilise deux récepteurs vidéo différents, et deux antennes vidéo différentes. Cela vous donne une meilleure chance de recevoir un signal propre et dégagé. Pour obtenir de meilleurs résultats je vous conseille d’opter pour différents types d’antennes. Comme fixer une antenne LX pour l’augmentation de la portée et une antenne Cloverleaf pour élargir son champ de réception. Nous utilisons donc une antenne directionnelle à longue portée pour un récepteur et une antenne omnidirectionnelle pour l’autre. Le système se chargera de choisir automatiquement le meilleur signal.

Passons au test d’affichage.

Affichage vidéo des lunettes SkyZone

Pour réaliser ce test, j’utilise mon DJI Phantom converti en FPV avec une caméra Sony 600TVL et un G-OSD d’Hobbyking flashé par mes soins. Mais avant tout, j’en profite pour vous montrer ma ground-station qui va probablement être sacrifiée au profit de ces lunettes en attendant son “revival” car depuis le début, elle m’a suivi sur le terrain avec mes FatSharks en mode vidéo in.

Ground Station

Let’s Go ! On allume les lunettes SkyZone. Nous avons au départ un effet de neige, ce qui est normal puisque nous devons avant-tout être sur la bonne bande et le bon canal. J’utilise les boutons “Band” et “CH” pour trouver la fréquence et enfin tomber sur mon signal Boscam en provenance du Phantom.

Pour vous aider à trouver le bon, Foxtech a réalisé ce tableau consultable dans le manuel :

Tableau des fréquences SkyZone

Tableau des fréquences SkyZone

Que dire… que dire si ce n’est un grand WOW ! L’image est tellement plus claire que mes FatSharks. Les écrans sont nets et droits dans chaque coin de l’image. Le marquage de l’OSD est prononcé et bien lisible.

Sur un petit vol de croisière, j’en déduis que tout semble très loin, presque tendu. Cela vous donne une plus grande perspective mais il faut s’y habituer. Au bout de quelques minutes, cette gène disparaît et je peux voler avec un confort appréciable. Pour l’atterrissage un petit clic et hop, j’ai la vue du drone en stationnaire, près à le faire descendre.

La review en vidéo

Conclusion

Rien que pour toutes les fonctionnalités, les câbles fournis, les lunettes de très bonne facture à un prix de 300 euros (Frais de port offerts) ? C’est aujourd’hui LE bon plan du moment.

Je ne regrette en rien ces lunettes, et bien au contraire elles m’accompagnerons désormais sur le terrain lors de mes vols FPV.

Où l’acheter ?

Les lunettes FPV SkyZone sont disponibles sur la boutique FPV FLY.


37 comments on “Test des lunettes FPV SkyZone

Laisser un commentaire