News, Test

Test du Hubsan X4 FPV H107D


Le voici en chair et en os sur ma table, prêt à être décortiqué 🙂

Le Hubsan X4 FPV avec sa radio

Le Hubsan X4 FPV avec sa radio

Après le succès retentissant du X4, Hubsan sort enfin la version FPV, tant attendue par la communauté. Basée sur la plate-forme de son prédécesseur il bénéficie des nouvelles fonctionnalités et mises à jour, y compris les lumières LED pour le vol de nuit, de nouveaux jeux de couleurs, un placement moteur amélioré avec des pieds en caoutchouc souple pour une meilleure durabilité.

La principale caractéristique de ce nouveau venu est l’intégration du système FPV pour pratiquer le vol en immersion. C’est peut-être le plus petit quad FPV sur le marché et c’est donc un must-have pour les fans du micro.

Il est livré complet et prêt à voler avec la radio (mode 1 ou 2), la batterie et son chargeur. Rien d’autre n’est à prévoir, mis à part un jeu de 4 piles LR03 et une carte microSD (4Go classe 4 minimum).

Par rapport au H107C, ce modèle est un peu plus lourd (normal) 50 g avec LiPo contre 28 g pour le X4 V2, soit environ 22 g de plus.

Les modes de pilotage

Le X4 FPV dispose de deux modes de vol. Le mode de vol débutant avec des commandes souples et le mode expert qui offrira aux pros flips et autres tonneaux. A noter que lorsque le mode “expert” est activé, vous pouvez choisir d’activer le flipping mode, c’est à dire la possibilité pour le drone de faire des figures. De quoi jouer au casse-cou sans risque !

La radiocommande FPV

Le Hubsan X4 FPV arrive complètement prêt à voler avec une nouvelle radio appelée tout simplement Hubsan FPV TX. Cette radio intègre un écran large LCD couleur, avec une véritable transmission d’images en temps réel. Elle est agréable à tenir et les sticks sont biens ajustés. Un design très spécifique qui me ferait presque penser à une ancienne console Megadrive mixée en Game Gear 🙂 Mais sans le jeu Sonic 😀

La radio Hubsan FPV TX

La radio Hubsan FPV TX

Entièrement programmable, son menu (en anglais) offre la possibilité de :

  • lire les vidéos enregistrées sur l’écran large
  • définir l’heure pour l’horodatage des vidéos
  • formater la carte SD
  • paramètrer les contrôles de la radio
  • ajuster la sensibilité du drone
  • choisir une fréquence différente sur la bande 5.8 Ghz

Pour le moment il n’est pas possible de programmer la radio sur d’autres modèles. Ce sera peut-être le cas dans une future version du firmware.

Menu d'accueil de la radio

Menu d’accueil de la radio

Pour éviter les interférences vidéo entre plusieurs X4, il est possible de changer la fréquence entre 5.725 Ghz et 5.945 Ghz.

Choix de la fréquence en 5.8G

Choix de la fréquence en 5.8 Ghz

Le matériel FPV embarqué

Le transmetteur vidéo

Le transmetteur vidéo a été placé sous le Hubsan X4 dans un compartiment spécialement adapté à son usage. Il s’agit d’un transmetteur 100% Hubsan avec une puissance d’environ 23 mW qui n’est pas le fameux TX5805 du Ladybird V2 FPV.

Un test de compatibilité a été réalisé avec les récepteurs FatShark/Immersion RC et SGV. Il s’avère que la plage de fréquence couvre les 3 gammes. Nous pouvons par exemple récupérer la vidéo sur des lunettes vidéo FatShark … et la c’est magique, la portée de la vidéo avec un RX externe est largement meilleure.

Aperçu du logement de la batterie avec le transmetteur vidéo en dessous

Aperçu du logement de la batterie avec le transmetteur vidéo en dessous 

 

Le Hubsan X4 FPV et son transmetteur vidéo

Le Hubsan X4 FPV et son transmetteur vidéo

La caméra FPV

La caméra embarquée offre une assez bonne qualité d’image sur l’écran. Mais qu’en est-il de la vidéo enregistrée ? Car oui, il est possible de capturer son vol 🙂 Après analyse du fichier, on note une résolution de 720 x 240, soit un ratio de 0.2 MP. Le tout cadencé à 60 images par seconde (NTSC). Enfin, la compression est en MotionJPEG encapsulée au format avi.

Caméra du Hubsan X4 FPV

Caméra du Hubsan X4 FPV

Premier vol

La première chose consiste à recharger la batterie via le cordon USB en le branchant sur un ordinateur.

Passée cette étape, nous pouvons allumer la radio et le drone. La synchronisation se fait instantanément par le biais d’un bip et vous êtes prêt à voler en moins de 2 secondes. C’est parti, on pousse le manche et le Hubsan X4 décolle. J’en profite pour démarrer l’enregistrement de la vidéo en appuyant sur le bouton carré situé juste en haut du stick de droite.

C’est fan-tas-tique ! On retrouve vraiment la sensation de l’immersion. Ça me plait bien plus que le Ladybird avec son écran mini. Même si la radio ne dispose pas de protection solaire, j’aperçois correctement l’image.

Partons à l’aventure ! Je m’éloigne de 10 mètres, 30 mètres, 50 mètres avec quelques interférences et au final 100 mètres avec beaucoup de concentration 🙂 La portée maximale est donc d’environ 100 mètres. Cependant en changeant la fréquence de transmission vidéo, il est éventuellement possible de gagner en qualité de réception, mais la limite est bien là.

Conclusion

Je recommande ce Hubsan X4 FPV si vous êtes principalement débutant car il permettra de vous accommoder à moindre coût au vol en immersion. La seule chose que je vous conseille c’est d’acheter des batteries supplémentaires. Vous obtenez environ 7 minutes de temps de vol sur une batterie, et il faut 30 minutes pour la recharger – faites-moi confiance … Autrement, cela reste un jouet sympathique a emmener avec soi sur tout espace vert lors de la pause déjeuner. De quoi être un geek de l’immersion ? 🙂

Le HUBSAN H107D est disponible sur notre boutique FPV FLY


145 comments on “Test du Hubsan X4 FPV H107D

  1. BOGET

    Lors de la mise en marche les hélices soufflent de l’air donc le drone reste collé au sol. Pouvez vous nous donner votre conseil si il est possible de faire un réglage différent? avant de tout renvoyer ou connecter les fils des moteurs dans l’autre sens…

  2. eric

    Comme indiqué il n’est pas du tout fourni “pret à voler” il part dans tous les sens , la notice est uniquement en anglais et personnellement je ne suis pas parvenu a le rendre pilotable , grand regret .

  3. Pingback: Bien débuter en fpv racing, tout ce qu'il faut savoir.  - FPV PASSION

Laisser un commentaire