Test

Walkera LadyBird V2 FPV, le test


Le Walkera Ladybird V2 FPV comme son nom l’indique est un micro-quad électrique équipé d’un système FPV qui arrive ce mois-ci sur le marché français.

Je tiens à vous prévenir, cet appareil est avant tout conçu pour le plaisir et non pour la performance ! Il est fait pour évoluer en indoor et en extérieur par temps calme !

Packaging du Ladybird FPV

Packaging du Ladybird FPV

Le déballage :

A la sortie de la boite, nous retrouvons les principaux éléments du kit à savoir :

  • L’émetteur Devo F4. Il s’agit d’un émetteur 4 voies avec un écran LCD intégré de 3,5 pouces,
  • Le micro-quad Ladybird v2 FPV,
  • Le TX5805. Il s’agit du transmetteur vidéo collé sous la Coccinelle.
Unboxing du Ladybird

Unboxing du Ladybird

L’inventaire dans le détail :

La radio DEVO F4 :

Ce nouveau système de radio-commande va fortement transformer votre expérience de vol. La radio permet de gérer 4 voies et intègre un écran LCD de 3,5″. Ce dernier recouvert de pare-soleils amovibles de chaque côté.

La DEVO F4

La DEVO F4

Quand il s’agit des contrôles, la DEVO F4 se démarque vraiment. Ce qui est rare en général dans les radios RTF qui sont fournies. Elle est totalement programmable et permet de stocker jusqu’à 15 modèles.

Ecran de gestion des modèles

Ecran de gestion des modèles

Parlons de la connectique ! Au dos de la radio nous retrouvons une prise de charge classique, une entrée DSC pour l’écolage ou pour piloter sur simulateur. Il y a aussi deux prises de type jack représentées pour la première par un symbole de casque et la seconde étiquetée, “CVBS”, dédiée à une sortie vidéo composite. Il est donc possible de connecter la sortie sur un enregistreur DVR.

Face arrière de la DEVO F4

Dos de la DEVO F4

Les utilisateurs de la Walkera Devo F4 pourront également profiter de divers firmwares et mises à jour des fabricants en passant par le port USB standard.

Le TX 5805 :

Le transmetteur vidéo d'une longueur de 4,5 cm

Le transmetteur vidéo d’une longueur de 4,5 cm

La transmission vidéo du TX5805 (norme CE et cousin du TX5806 américain) se fait en temps réel par le protocole 5.8Ghz, ce qui ne provoque aucune interférence avec le système de contrôle en 2.4Ghz. Pour couronner le tout, il est amovible et très facile à installer sur un autre modèle de la gamme Walkera. Il est également compatible avec la gamme Immersion RC/Fatshark !

Sa résolution est de 1280 x 720 en VGA avec une définition de 420TVL. Attention, j’en vois déjà saliver au regard de la résolution, vous n’êtes clairement pas en HD ! Mais plutôt en 640 x 480. Ajoutons un petit bémol, il n’y a pas d’enregistrement possible de vos vols FPV, comme sur les systèmes vidéos plus importants de Walkera. Malgré tout, et dans un futur très proche, commencez à dire tout doucement au revoir à vos écrans supplémentaires !

L’autonomie :

Le Ladybird vole avec une bonne stabilité. Il est prévisible. Son poids légèrement plus élevé que son prédécesseur rend la tâche plus aisée. Il n’existe aucune gestion de la télémétrie pour avoir le statut de la batterie, et je me demande si elle sera inclus dans les versions ultérieures. Compte tenu de l’absence actuelle de télémétrie, j’ai décidé de tester l’autonomie de vol dont j’ai pu en tirer 10 minutes.

En réalisant ce test, vous verrez dans la vidéo que j’ai eu très chaud. Le Ladybird descend rapidement sans réel contrôle. C’est pourquoi faites attention car il n’y a pas de bip d’alerte lorsque la batterie est naze. Il est fortement conseillé de lancer le minuteur de son iPhone.

Test de portée vidéo :

Le Ladybird FPV placé sur un muret

Le Ladybird FPV placé sur un muret

J’ai placé le modèle sur un muret au bout de ma rue et j’ai commencé à marcher dans le sens opposé pour voir quand la vidéo serait coupée. La friture apparaît par intermittence à environ 20 mètres. Au delà de 100 m, le signal est enneigé la plupart du temps. Néanmoins, il est possible de changer de canal vidéo pour augmenter ses chances d’obtenir une meilleure réception.

Conclusion :

Le Walkera Ladybird V2 FPV est petit, léger et compact. Tout semble si solide et robuste, les pales du rotor sont fabriquées avec du plastique rigide pour une bonne durabilité. Le gyro s’exécute bien et apporte une réelle stabilité.

De plus vous avez un Kit RTF qui inclut la radio programmable DEVO !

Concernant la vidéo, je ne suis pas vraiment habitué à piloter par écran, mais sous un soleil de midi, il est quasi impossible de voler en FPV car les reflets sont bien trop importants. Puis quelques nuages sont arrivés et là, plus aucun problème de pilotage.

Rappelons que vous pouvez aussi combler ce problème avec des FatShark Dominator par exemple.

Le seul petit regret c’est que nous ne pouvons pas enregistrer la vidéo ou prendre des photos comme son confrère le Walkera QR W100.

Alors faut-il l’acheter ? Je dirais que si vous démarrez dans le FPV ou si vous souhaitez tout simplement vous amuser lors de votre pause déjeuner pour voler dans un espace vert, c’est votre micro-quad !

Le Ladybird V2 FPV est disponible pour un prix de 229 €.


12 comments on “Walkera LadyBird V2 FPV, le test

  1. Frantz

    Bonjour
    J’ai acheté le ladybird V2 avec la télécommande devo 4 ou je peux voir le vol directement mais j’aurais voulu enregistrer les vols
    Ma question est :est ce que je peux remplacer la camera d’origine pour mettre la walkera DV04 par exemple même si je ne peux plus voir les vols en direct
    Merci

  2. Billie Holiday

    Je viens de faire l’acquisition de la version précédente (80€) et suis consterné par la fragilité générale de l’objet qui ne permet pas l’erreur du débutant (même sur terrain dégagé et gazonné):
    La batterie est trop lourde pour la structure plastique qui vole en éclat au premier choc.Cette batterie du Ladybird n’est par ailleurs, pas retenue et sort de la structure au moindre virage, le boitier réceptacle des piles de la télécommande est difficile d’accès, la coque du Ladybird est ridiculement légère pour supporter les quatre branches des hélices à l’atterrissage sans encombre.
    Ce premier test (un aller et retour) fut le dernier en ce qui concerne ce joujou.
    Je déconseille fortement a fortiori la version camera hors de prix!

  3. schulz

    J ai une question , je voudrais acheter uniquement le module car j’ai déjà le ladybird ,une dévo 7 et des fatshark ,est ce que j ‘ai besoin d’une radio dévo f4 obligatoirement ?

    • Mike

      D’un point de vue technique, tu peux simplement rajouter le module caméra émetteur. N’oublies pas que ta durée de vol va être nettement plus courte, et que tu vas être en limite de poids.
      Concernant la manette, il faut au minimum une 4 canaux. Si tu veux pouvoir suivre sur l’écran de la manette, la devo F4 ou F7 vont bien. Certains modèles de Fatshark captent également, mais je ne me rappelle plus si il faut adapter la fréquence.

  4. Patou

    Pour la portée vidéo, ça ne dépasse pas les 35m je dirais, sans prise de risque du moins. Ce modèle est si petit, qu’un vol “fpv” de quelques secondes peut mal tourner en cas de perte vidéo, parce qu’on à du mal à le retrouver dans le ciel ! Et en ce qui concerne mon modèle, la perte vidéo est assez brutale. Quand je m’approches de la limite, j’ai quelques clignotements, puis un écran bleu… Je n’en suis pas aux 7m de Didier, mais je n’ai jamais atteint les 50m avec la vidéo.
    Cela dit j’en suis très content, il vole très bien, même en extérieur par temps calme.
    Merci pour vos tests !

  5. Ludovic

    Bonjour,
    Pas mal ce test ainsi que les infos.
    Pour une petite indication je complémente que le temps de vol est inférieur à 10mn avec la batterie d’origine et que l’on peut mettre sur la DEVO F4 un minuteur qui compte à rebours le temps programmé.
    Que l’on peut aussi passer du mode normal en expert en vol ( led rouge au vert) pour effectuer des flips mais attention il faut avoir de l’expérience en vol car il réagit très très vite.
    Voilà pour le petit plus.
    Cordialement et bon vol.
    Ludo

  6. Pingback: Le Ladybird QR v2 FPV vole la vedette au Hubsan x-4 » FPV PASSION

Laisser un commentaire